Actualités

Nécrologie : Marie-Louise Lopéré, l’une des dernières bigoudènes qui portait la coiffe

Marie-Louise Lopéré, l’une des dernières bigoudènes qui portait la coiffe, est décédée le 7 avril 2020.

Marie-Louise Lopéré est née le 5 février en 1923 à Lescors, commune de Penmarc’h. Elle est l’aînée de quatre enfants, ses parents, agriculteurs, s’installent à Poulguen en 1926. Elle commencera à porter la coiffe à l’âge de 10 ans. Mariée avec Alain Lopéré avec qui elle a un fils, elle se retrouve veuve à 29 ans. En plus d’aider ses parents à la ferme en tant qu’aînée, elle se doit alors de travailler pour gagner sa vie et élever son fils. Elle sera donc ouvrière d’usine à la conserverie Chacun, puis dans deux magasins de marée au Guilvinec.

Elle prendra une retraite bien méritée en 1983. Pour assurer son indépendance et pour faciliter ses déplacements, elle achètera une voiture sans permis en 1970, elle conduira jusqu’à ses 91 ans.

Étant l’une des dernières bigoudènes à porter la coiffe, elle et les autres sont régulièrement sollicitées par les médias pour divers reportages sur la vie des bigoudènes.

En mars 2016, dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme, la municipalité avait souhaité remettre la médaille de la ville aux deux dernières penmarc’haises portant encore la coiffe : Marie-Louise Lopéré et Alexia Caoudal.

Les membres du conseil municipal et les agents municipaux présentent leurs sincères condoléances à sa famille.

Photo à la une : Marie-Louise Lopéré, la Bigoudène à gauche sur la photo, et Alexia Caoudal s’étaient vues remettre la médaille de la ville de Penmarc’h en mars 2016.

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Frelon asiatique : report de l’opération de destruction des nids
Nouveau : attestation numérique de déplacement dérogatoire