Fermeture de la déchèterie de Lézinadou pour modernisation

Après les déchèteries de Quélarn à Plobannalec-Lesconil en 2014 et de Kerbénoën à Combrit en 2015, la CCPBS poursuit le programme de modernisation de ses équipements. Située à Plomeur au lieu-dit Lézinadou et accolée à l’usine de Compostage de la CCPBS la troisième déchèterie sera fermée du 1er octobre 2016 à 17h50 jusqu’au printemps 2017, afin de réaliser les travaux de mise en conformité . La déchèterie sera agrandie afin de permettre un tri plus détaillé des différents déchets et assurer la sécurité des usagers. Durant les travaux, les utilisateurs habituels pourront se rendre dans les déchèteries de Quélarn à Plobannalec-Lesconil ou de Kerbénoën à Combrit.

Inaugurée en 1993, la déchèterie de Lézinadou a reçu, en 2015, 6 851 tonnes de déchets représentant 1/3 des déchets collectés en déchèterie (19 733,74). Elle souffre de sa petite taille et fait face à un apport toujours plus important de déchets rendant sa modernisation indispensable.
L’évolution des normes qui régissent ce type d’équipement notamment en matière de sécurité, la volonté d’améliorer le service rendu aux utilisateurs par son agrandissement, l’ambition de recycler toujours plus de déchets ont orienté le projet. La surface augmente de 1 320 m² pour s’étaler sur 4 885 m².

Améliorer la sécurité des utilisateurs et des agents

Les accès et la circulation intérieure ont été revus pour plus de sûreté et de fluidité. La nouvelle organisation associée à la création d’une voie de sortie permet de séparer complétement le flux des utilisateurs et celui des camions des exploitants.
Au niveau des bennes, les risques de chutes seront réduits par la pose de murets d’une hauteur d’un mètre.
Le dépôt de déchets verts et de gravats se fera dans des quais situés en contrebas de la déchèterie et au sol. Ce nouvel aménagement a l’avantage de faciliter la tâche des utilisateurs équipés de remorques et de supprimer les chutes liées à cette manipulation dangereuse lorsqu’elle s’effectuait dans des bennes.

Valoriser davantage de déchets

L’objectif de réduction des déchets est permanent dans les projets intercommunaux. La mise aux normes optimisera la collecte et permettra de valoriser plus de déchets.
Deux plateformes seront construites. Elles accueilleront un casier pour les gravats et un casier pour les déchets verts ainsi qu’une benne au sol pour recevoir le placoplatre.
Dans l’ancienne déchèterie, les encombrants n’étaient pas triés. Dans la nouvelle ils seront séparés en quatre flux pour être valorisés : les meubles (à partir de 2018), le bois, les incinérables et les déchets ultimes .

Améliorer le service rendu aux usagers et les conditions de travail des agents

Des bâtiments seront créés pour la collecte des déchets ménagers spéciaux (pots de peinture, produits d’entretien, etc.), pour le stockage des DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques) et pour stocker du matériel ainsi qu’un nouveau local pour les gardiens. D’un montant de 710 000 € financé pour 42% par l’État, le Conseil départemental et l’Ademe, la nouvelle déchèterie sera labellisée au niveau II pour répondre aux exigences pratiques des utilisateurs et des gardiens.

Un municipal génial !

Un bel article, consacré au camping municipal Toul ar Ster, est paru dans le dernier numéro « Camping-Car Magazine ». Les journalistes vantent la qualité de l’accueil, l’emplacement donnant directement sur la plage, les équipements rénovés, les tarifs compétitifs… Les journalistes ont eu un véritable coup de cœur pour notre camping.

article-camping

Maurice Trépos offre à la municipalité un exemplaire de son livre l’Antoinette

Mardi dernier, Maurice Trépos, a offert à la ville de Penmarc’h un exemplaire de son livre l’Antoinette, une goélette de 60 mètres, naufragée au large de la Baie d’Audierne.

Pour la population de Penmarc’h en remerciement à sa participation au sauvetage des marins du trois-mâts « Antoinette » naufragé le 6 janvier 1912.

Voici la dédicace de Maurice Trépos sur son livre « Les cinq voyages de L’Antoinette » offert à la municipalité pour rendre hommage à la population et surtout aux marins sauveteurs de Penmarc’h qui ont permis par leur courage et leur persévérance de sauver 14 marins et leur capitaine, et ont offert gîte, couverts et vêtements chauds à ces personnes qui avaient tout perdu dans la tempête.

Maurice Trépos, dans un superbe livre, raconte l’histoire de l’Antoinette bateau marchand d’un armement de Nantes.

Centre nautique : c’est la rentrée

Durant l’été, les activités du centre nautique municipal ont connu un vif succès. De plus, cette année, une nouvelle balade en kayak sur « Le chemin des Goëmoniers » a été mise en place au cours de laquelle les kayakistes partaient à la découverte des Etocs et visitaient les expositions au Vieux Phare.

La saison estivale se termine, place désormais à la rentrée. Les élèves des écoles penmarc’haises et des environs bénéficient de séances de voile. De par ce partenariat, le centre nautique a reçu le label de l’Inspection Académique pour son encadrement et ses prestations.

Les samedis, les moniteurs proposent une multitude d’activités aux particuliers (enfants et adultes), en fonction des conditions météorologiques, parmi le vaste choix : voile, planche à voile, stand-up-paddle et kayak.

Le centre est agréé École Française de Voile, Voile Loisirs et Jeunesse et Sports, tous les moniteurs sont titulaires d’un diplôme d’État ou de la Fédération Française de Voile.

Centre nautique municipal Pyramide du Ster Tél. : 02 98 58 64 87 / Courriel : penmarch.nautique@gmail.com

Pour consulter la page de la structure, cliquez ici.

L’église Sainte-Thumette retrouve sa splendeur

Les travaux Sainte-Thumette ont bien avancé. L’église retrouve progressivement sa splendeur d’autrefois.

Depuis quelques mois, l’on peut déjà observer la qualité du travail des entreprises au niveau du clocher, de l’entrée, et même de la façade sud. Tout est actuellement sécurisé et l’édifice retrouve aussi de sa superbe. Les vitraux sont actuellement incrustés dans des châssis rénovés, les photos ci-dessous en témoignent.

sainte-thumette-1 sainte-thumette-vitraux-3 sainte-thumette-vitrail

Cinéma Eckmühl : demandez le programme

Parmi les dernières nouveautés : Juste la fin du Monde de Xavier Dolan, Le Fils de Jean de Philippe Lioret, Nocturama Bertrand Bonello, Frantz de François Ozon, Cézanne et moi Danièle Thompson.
Mr Ove, une comédie suédoise qui a fait sensation dans son pays, Clash un film égyptien qui a beaucoup fait parler de lui à Cannes, Rodéo, un film brésilien singulier, inattendu et dont la liberté d’esprit comme de forme font du bien, une comédie française atypique, et plébiscitée par la presse Victoria et s’il fallait n’en garder qu’un, un autre film brésilien, censuré dans son pays et qui aurait pu repartir avec la palme au dernier Festival de Cannes, le splendide Aquarius.
Pour consulter la programmation du 21 septembre au 18 octobre, cliquez ici.

soiree-colombienne
Vendredi 16 septembre, une plongée dans la forêt colombienne avec deux films :
19h : projection gratuite de Kogis, Le Message des Derniers Hommes, documentaire de 56 mn, suivie d’un débat animé par les associations Ecorces et Ames et E-Ker. Séance gratuite.
21h : séance de rattrappage de L’étreinte du Serpent, tout simplement l’un des plus beaux films de 2015.

Espace jeunes : bienvenue à Guillaume

Il y a quelques jours, l’espace jeunes a ré-ouvert ses portes. Guillaume Bourcier, nouveau directeur adjoint, travaille au côté d’Hélène Daoulas, la directrice. Guillaume a suivi une formation d’un an de Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport Activité Physique pour Tous (BPJEPS APT) au de l’association ULAMIR du Goyen, basé à Poullan-sur-Mer. Puis il a travaillé pendant deux années au sein de cette structure. Début septembre, il a été recruté par la municipalité de Penmarc’h. Sa principale mission consiste à animer des ateliers sportifs et manuels pour les ados. Par ailleurs, depuis la rentrée scolaire, il encadre les élèves pendant les temps d’activités périscolaires (TAP), lors des repas au restaurant scolaire du Bourg et propose une aide aux devoirs. Impliqué auprès des jeunes, il est également référent pour le Conseil Municipal des Jeunes (CMJ).

Le programme des vacances de la Toussaint est en cours de préparation, les jeunes qui le souhaitent peuvent soumettre leurs propositions à Hélène et à Guillaume. Toutes les idées sont les bienvenues.

La structure est ouverte aux 11-17 ans, les mercredis et samedis de 14h à 18h et les vendredis de 17h à 19h.

Une cotisation de 12€ est demandée pour accéder au local et pour participer aux différentes activités.

Contact : 02 98 58 65 31 ou 06 71 72 63 98 / ej@penmarch.fr

Un beau programme en perspective

Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, plusieurs édifices seront ouverts gratuitement au public lors de ce week-end.

phare-deckmuhl Le Phare d’Eckmühl

Le phare sera ouvert au public de 10h30 à 18h30. Dernière montée : 30mn avant fermeture. Sous réserve de conditions météorologiques favorables, pas de visite possible en cas de pluie ou de vent important.

Pour des raisons de sécurité, la visite du phare s’effectue par groupe de 20 personnes maximum. La visite dure environ 30 mn.

Les enfants de moins de 12 ans doivent être systématiquement encadrés et surveillés par un adulte.

L’ascension de la tour, qui compte 290 marches, nécessite une bonne condition physique. Elle est notamment interdite aux personnes ayant des troubles cardiaques ou respiratoires.

Les animaux ne sont pas admis à l’intérieur du phare.

1909, entre tradition et insouciance

Le Vieux Phare

Exposition 1909, entre tradition et insouciance : jusqu’au 2 octobre

En 2015, la ville de Penmarc’h s’est enrichie de près de 800 plaques photographiques portant sur le Pays Bigouden et généreusement léguées par Mme Christiane Orth. Afin de garantir une conservation pérenne de ce trésor patrimonial, et en partenariat avec le musée départemental breton de Quimper, un vaste programme de numérisation a été entrepris. L’exposition présente une partie de cette collection inédite. Les photographies constituent un témoignage exceptionnel sur la vie en Pays Bigouden en 1909. Les scènes de vie, portraits de famille, de groupes ou d’enfants, les paysages sont autant de thèmes qui ont capté l’attention du photographe amateur.

papa-poydenot

Visite de l’ancien canot de sauvetage à voile et à avirons

Le Papa Poydenot est un canot de sauvetage en teck, à voile et à avirons. Insubmersible, il est autoredressable et à autovidange spontanée.

Il appartient à l’association Papa Poydenot qui s’est fixée pour but principal d’être le conservatoire de la mémoire des équipages des canots de sauvetage à avirons et à voile. Il est maintenant visible à la pointe de Penmarc’h, à Saint-Pierre, près du phare d’Eckmühl. Le Papa Poydenot fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1992.

Une exposition sur les naufrages au large de Penmarc’h est également à découvrir sur le même site.

Horaires : de 14h00 à 18h00

phares Visite libre de la chapelle Saint-Pierre et exposition

La chapelle est située à la Pointe de Penmarc’h, derrière les phares.

Cet édifice date de la fin du XIVe siècle. Cette chapelle est dominée par une tour imposante. Elle fût diminuée de moitié vers 1835, lors de la construction de l’ancien phare de Penmarc’h. La chapelle fut restaurée en 1843 et la toiture refaite en 1930.

Le pardon a lieu le dernier dimanche de juin.

Une entrée se situe au bas de la tour, une autre en accolade donne accès directement à la chapelle. Petite baie quadrilobée à l’est de la porte.

Exposition de Serge l’Helgouach

Horaires : de 14h00 à 18h00

la-joie La Chapelle de la Joie

Cette magnifique chapelle se situe directement en bord de mer, entre Saint-Pierre et Saint-Guénolé. Sentinelle surveillant la mer, elle est dédiée à la Vierge. Les marins venaient la remercier de les avoir sauvés des tempêtes. Lors du pardon qui a lieu le 15 août, ceux-ci défilaient tête et pieds nus.

Cet édifice date de la fin du XVe siècle.

Du Samedi 17 au Dimanche 18 Septembre 2016

Horaires : de 10h00 à 19h00

la-tour-carree Visite libre de la Tour Carrée et exposition de cartes postales anciennes

Un des plus anciens monuments de Penmarc’h, représentatif d’une époque florissante de son passé maritime et source d’inspiration de nombreux peintres, la Tour Carrée «Tal an Tour», est ce qui reste de l’église tréviale de Saint-Guénolé.

Achevée en 1489, l’église comportait une nef de 38m de long. La Tour était à la fois un clocher et un poste de guet : trois ouvertures permettaient l’observation tant vers la mer que vers la terre, et au sud-est, vers la tour presque identique de Saint-Nonna, au bourg de Penmarc’h. Elle a été classée monument historique en 1916. Le site a continué à être utilisé, notamment pour les pardons, jusque dans les années 1950.

Horaires : de 14h30 à 18h00

eglise-saint-nonna L’église Saint-Nonna

De style gothique flamboyant, l’architecture de l’église correspond à celle d’églises et chapelles du Cap Caval : tour carrée, clocher central et chevet plat. Les dimensions de l’église sont dignes d’une petite cathédrale : près de 50m de long sur 25 de large. Architecture majestueuse avec son imposante tour carrée qui devait supporter un clocher. Celui-ci ne fût jamais construit faute d’argent. La flèche centrale a servi de poste d’observation et d’amer.

Horaires : de 10h00 à 19h00

chapelle-de-la-madeleine La chapelle de la Madeleine

Les bénévoles de l’association « Les Amis de la Madeleine » proposeront des visites commentées toutes les 45 mn.

Les vitraux Jean Bazaine

Jean Bazaine découvre Saint-Guénolé en octobre 1936. Vers 1950, il y installe un atelier. Il réside là six mois par an, jusqu’à sa mort en 2001. Il entreprend le dessin des vitraux de la chapelle lors de sa réfection ; ils sont inaugurés le 26 juillet 1981.

Horaires : de 10h00 à 12h00 et de 14h30 à 18h00

 

Les eaux pluviales à l’étude

Une étude concernant l’assainissement des eaux pluviales à Penmarc’h sera menée entre septembre et novembre 2016. Cette étude sera réalisée par Labocéa, laboratoire public qui accompagne notamment les collectivités impliquées dans la surveillance de l’environnement. Le travail du laboratoire consistera à effectuer un relevé du réseau et faire des analyses. Lorsque le diagnostic sera effectué, cette étude sera intégrée au projet de révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU).