Penmarc’h, comme vous ne l’avez jamais vu !

L’équipe de “Tout commence en Finistère” (CDT29) a dévoilé une très belle vidéo de Penmarc’h, un véritable coin de paradis où il fait bon vivre. Et si cette vidéo faisait le tour du monde ? Partagez-la, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire sur notre page Facebook en nous précisant votre département ou votre pays.

Découvrez Penmarc'h dans le Finistère

Et si cette belle vidéo de Penmarc'h faisait le tour du monde ?On compte sur vous pour la partager et nous dire en commentaire de quel département ou pays vous êtes!Faites découvrir ce petit paradis bigouden à tous vos amis <3 ! #bigoudenjoy

Publié par Finistère Tourisme sur mercredi 13 septembre 2017

Nos jolies colonies de vacances : samedi 23/09 à la salle Cap Caval

Samedi 23 septembre à 15h
Nos jolies colonies de vacances
Salle Cap Caval

Accessible à tous – Entrée gratuite

De gauche à droite : Henri Camus ancien colon et moniteur, Yves Roussin, de l’UPAL, Christiane Houel, ancien colon et monitrice, Joël Le Rest, ancien colon, moniteur et directeur, Christian Burel, ancien colon et moniteur. Françoise Le Rest tenant la photo, ancien colon et monitrice

Sans remonter à Edmond Cottinet qui créa durant l’été 1883 pour 18 écoliers du 9ème Arrondissement de Paris, les premières colonies de vacances. La création en 1936 par le Front populaire du Secrétariat aux Loisirs rattaché au ministère de la Santé et confié à Léo Lagrange fut déterminant dans le développement des colonies de vacances.
Les colons sont de plus en plus nombreux : 100 000 en 1913, 420 000 en 1936, 1 million en 1955.

Un chiffre stable ensuite pendant de longues années. La création en 1937 des Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active (CEMEA) favorisera le développement d’un personnel de plus en plus compétent. En 1946 sont créés les premiers diplômes de moniteur et directeur de colonies de vacances.

À Penmarc’h, après la Seconde guerre mondiale, deux amicales laïques vont développer les colonies de vacances. Celle de Saint-Guénolé et celle de Kérity. Ce sont bien sûr les institutrices et instituteurs des écoles publiques de la commune qui vont les initier. A Saint Guénolé on peut citer Pierrot Signor et Jean Ollivier, à Kérity Ernest Houchouas et Martial Le Tirilly.
Pendant les « Trente Glorieuses » d’après-guerre le public ne manque pas, c’est le « Baby Boom ». Chaque été plus de 200 enfants de la commune partent vers la montagne. Une année vers les Vosges (Le Thillot, Saint- Maurice sur Moselle, Thann, Le Val d’Ajol…) l’année suivante vers les Alpes (Thones, Thonon les Mémises Saint-Jeoire, Boège…).
Le diaporama du 23 septembre à la salle Cap Caval de la commune peut réveiller la mémoire de milliers de personnes, colons, personnel d’encadrement, parents et favoriser un regard plus précis de notre mémoire collective.

Rétrospective “Nos jolies colonies de vacances”

La Mairie de Penmarc’h et l’Union Penmarc’haise des Amicales Laïques (UPAL) proposeront, le samedi 23 septembre à la salle Cap Caval, une rétrospective sur les colonies de 1947 à 1980. Si vous possédez des objets rapportés de ces séjours (bibelots, souvenirs…), vous pouvez les déposer en mairie au service enfance jeunesse du lundi au vendredi 9-12h et 13h30-17h. N’oubliez pas d’inscrire vos nom et prénom sur chaque objet prêté. Ils seront utilisés dans le cadre d’une exposition visible le même jour que le diaporama.

C’est la rentrée !

Les vacances sont terminées, l’heure de la reprise a sonné. La rentrée scolaire est prévue le lundi 4 septembre à 8h50 dans les trois écoles.

École Auguste Dupouy

  • Lundi et jeudi : classe de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30
  • Mardi et vendredi : classe de 9h à 12h et de 13h30 à 15h

École Thomas Donnard

  • Lundi et jeudi : classe de 9h à 12h et de 13h30 à 15h
  • Mardi et vendredi : classe de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30

Une garderie sera assurée dès le premier jour dans les 2 écoles, à partir de 7h30. Horaires habituels : de 7h30 à 8h50 et de 16h30 à 18h45.

Temps d’Activités Périscolaires (TAP) dans les 2 écoles publiques

  • École Auguste Dupouy : mardi et vendredi de 15h à 16h30
  • École Thomas Donnard : lundi et jeudi de 15h à 16h30

Les inscriptions se feront le jeudi 7 septembre à l’école Thomas Donnard et le vendredi 8 septembre à l’école Auguste Dupouy. Les activités débuteront le lundi 11 et le mardi 12 septembre.

Activités au programme de la 1ère période : ateliers créatifs (créations de rentrée, dessins, portraits rigolos…), jardinage, jeux collectifs, jeux d’été, multisports…

École Saint Joseph

Le lundi, mardi, jeudi et vendredi pour l’école privée de 8h45 à 12h et de 13h30 à 16h30.

Une garderie sera assurée dès le premier jour, à partir de 7h30. Horaires habituels : de 7h30 à 8h45 et de 16h30 à 18h30.

Menus

Cliquez sur les visuels ci-dessous pour télécharger les menus du restaurant scolaire et de l’accueil de loisirs.

Image à la une : © Freepik

Pêche à pied responsable

Les prochaines grandes marées sont prévues entre les 21 et 25 août, avec des coefficients atteignant les 101. De nombreux pêcheurs à pied fréquenteront le littoral. Préservons les espaces et respectons les périodes de pêche, les tailles, les quantités… Plusieurs panneaux d’informations ont été installés sur la commune.

Informez-vous

Panneau pêche à pied

La pêche à pied de loisir est l’une des activités les plus pratiquées sur le littoral français. Le nombre d’adeptes est estimé à plus de 1.8 millions (d’après une étude réalisée par l’Ifremer et BVA de 2009). En quelques décennies, avec l’essor du tourisme et l’attractivité littorale, elle s’est fortement développée. D’une pêche de subsistance pratiquée par les résidents, elle a parallèlement évolué vers une pratique purement récréative, ouverte à tous sur un domaine public maritime réputé «libre».

La pratique de cette activité nécessite tout de même d’être au courant de sa réglementation et d’être vigilant quant à ses interactions avec l’environnement pour que ce loisir perdure, et ce en toute sécurité.
L’Agence des Aires Marines Protégées a lancé en 2013 un «programme de bonne gouvernance sur la façade Atlantique. Ce projet «Life + pêche à pied» a pour objectifs de caractériser l’activité et ses pratiquants, d’en identifier les impacts potentiels et de transmettre les bonnes pratiques aux passionnés. Le sud Finistère fait partie des 11 sites pilotes retenus et des actions y sont menées depuis le printemps 2014.

COMPTAGES DE PÊCHEURS

Par ailleurs, des comptages collectifs de pêcheurs à pied ont lieu régulièrement lors des grandes marées sur tout le secteur (de Penmarc’h à Névez et l’Archipel des Glénan). À cela s’ajoute également des études écologiques en cours concernant l’évaluation de l’état de conservation des habitats à champs de blocs et d’herbiers à zostères en lien avec la pression de pêche à pied récréative. À titre d’exemple, le 10 septembre dernier, près de 2 600 pêcheurs à pied ont été comptabilisés sur l’ensemble du secteur.

INSTALLATION DE PANNEAUX DE SENSIBILISATION

Au début du printemps, Héloïse You, chargée de mission «LIFE+pêche à pied de loisir» et coordinatrice sur le sud Finistère était à Penmarc’h, lors d’un colloque rassemblant élus et acteurs divers concernés. Le but était de mettre en place, au niveau local, des moyens d’information, de communication et de sensibilisation nécessaires pour enrayer les éventuelles pratiques dommageables. Une première action consistait à installer de panneaux d’information à l’entrée des différents sites. La Mairie de Penmarc’h avait évidemment décidé d’être partie prenante.
En octobre 2016, trois panneaux, élaborés par Life+ et financés par l’Agence des Aires Marine Protégées, étaient livrés à la commune qui décidait d’en confectionner cinq autres en régie.

PÊCHER INTELLIGENT, PÊCHER DURABLEMENT !

En respectant les bonnes pratiques de pêche, nous préservons la ressource, le milieu marin mais aussi notre sécurité. Chaque pêcheur à pied contribue ainsi à ce que ce plaisir reste accessible à tous et pour longtemps.

Photo à la une © Guillaume Prie CRTB

Les visites nocturnes au Phare d’Eckmühl

Tous les mardis en juillet et en août, le phare d’Eckmühl ouvre ses portes à la tombée de la nuit. Quelques noctambules pourront  gravir les 290 marches qui mènent à la chambre de veille et retrouver l’atmosphère des anciens gardiens de phare. Une occasion unique pour prendre de la hauteur et admirer le coucher de soleil et l’allumage des feux qui jalonnent la côte. Visite commentée autour de l’histoire des phares et de la signalisation maritime.

Durée : 45 mn / Horaires : 21h30 / 22h15 / 23h

Tarif plein : 7 € / Tarif réduit : 4 € / Tarif famille : 21 €

Places limitées, règlement obligatoire au moment de la réservation.

Renseignements et réservations

Vieux phare / tél. 02 98 58 72 87 / courriel : phares@penmarch.fr

Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs (DICRIM)

Le Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs (DICRIM) est un livret destiné à informer la population sur les risques auxquels est soumise la commune. Les bons réflexes à avoir et les consignes de sécurité individuelles à respecter selon les situations de risques majeurs sont également mentionnés.

Pour consulter le document, cliquez sur le visuel ci-dessous.

Le Pen’Mag vient de paraître

Le numéro estival de votre magazine municipal vient de paraître, il sera distribué prochainement dans vos boîtes aux lettres. Un dossier spécial est consacré à la réunion publique qui a eu lieu le 15 mai dernier, dont le thème principal est le bilan à mi-mandat.

Cette édition est accompagnée du Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs (DICRIM). Ce livret est destiné à vous informer des risques auxquels est soumise la commune. Il vous indique également les bons réflexes à avoir et les consignes de sécurité individuelles à respecter selon les situations de risques majeurs.

Télécharger les documents

Surveillance des plages

Comme tous les étés, les nageurs sauveteurs saisonniers surveillent les plages de Pors Carn et du Ster. Ces sauveteurs ont un rôle de surveillance, de prévention et d’intervention. Ils se tiennent à votre disposition pour dispenser des conseils.

Les plages sont surveillées tous les jours de 13h à 19h, et ce jusqu’au 3 septembre inclus.

Ces sauveteurs, encadrés par le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), sont tous titulaires d’un Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA). Ils ont suivi un PSE1, une formation qui leur permet d’acquérir des compétences pour pratiquer les premiers secours en équipe, utiliser du matériel de secours professionnels et améliorer la prise en charge de la victime. Ils doivent impérativement valider cette formation tous les ans.

Accessibilité des plages

Un matériel spécifique est mis à disposition : un Handiquatro (siège promenade), un « Hippocampe » (prévu pour le bain et la promenade) et deux « Tiralo » (mise à la baignade). Tous ces équipements sont disponibles jusqu’au dimanche 3 septembre inclus, tous les jours de 13h à 19h, aux postes de secours du Ster pour un «Tiralo» et l’«Handiquatro» et de Pors Carn pour l’autre  «Tiralo» et « l’Hippocampe ». Le matériel est mis à la disposition des personnes handicapées et de leur accompagnateur, sous leurs entières responsabilités. Les sauveteurs, bien que non habilités à accompagner les utilisateurs, se feront un plaisir de présenter le matériel et d’en expliquer le fonctionnement. Il est possible de réserver ces fauteuils hors saison en contactant le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) à Saint Guénolé au 02 98 58 44 45

Légende à la une : Raynald Tanter, Maire, Marie-Claire Dupont, Dominique Plouhinec et Karine Cosquéric, adjointes, l’équipe du SDIS et les nageurs sauveteurs