Chapelle de la Madeleine©Roland Chatain-OTPENOuverture au public et pardon

De 14h30 à 18h, tous les jours sauf le lundi, en juillet et en août.
Pardon : le 3ème dimanche de juillet

Accéder à la chapelle

Pour la petite histoire…

Construit entre le 12ème et 16ème siècle, ce merveilleux édifice est d’abord placé sous le vocable de St Étienne (partie occidentale). Par la suite la chapelle est dédiée à Ste Marie Madeleine, à l’occasion de son agrandissement au 16ème. Appartenant autrefois à la commune de Plomeur, la chapelle est détachée de celle-ci en 1802.
L’édifice est classé au titre des monuments historiques depuis le 20 juillet 1956.
Le clocher à jour est terminé par une flèche. Deux escaliers extérieurs permettent d’atteindre celui-ci.

La nef date de 1416, sans bas-côtés. Les chapiteaux de la nef sont sculptés de motifs géométriques et végétaux. Elle est séparée par un arc diaphragme du chœur (16ème siècle). Celui-ci comprend 3 travées avec bas-côtés nord et chevet plat. Les colonnes soutenant un arc en plein cintre sont sans chapiteaux. On y trouve également une piéta du 16ème siècle.
Il existait sans doute une séparation matérielle entre les deux parties de la chapelle, car on peut remarquer des trous au niveau des pieds droits de l’arc central.

Cette séparation servait peut-être à isoler les lépreux du prêtre. En effet, la chapelle honore Marie-Madeleine patronne des lieux.
Les vitraux (1981) sont l’œuvre de Jean Bazaine.

Non loin de la chapelle,

découvrez également les menhirs des alignements de la madeleine, mégalithes « incontournables » parmi tous ceux que vous pouvez découvrir sur la commune de Penmarc’h.

Les pierres sont des chemins de lumière

Film de Claudine et Jean-Pierre Durand