Cérémonie du 8 Mai : un bel hommage aux Fusillés de Poulguen

Mercredi 8 mai, Raynald Tanter, maire, les élus, les jeunes du CMJ, les porte-drapeaux et la population ont rendu hommage aux Victimes de la Seconde Guerre Mondiale devant le monument aux Morts de Penmarc’h. Un moment solennel pour ne pas oublier les atrocités de la Guerre.

Le cortège s’est ensuite déplacé au monument des Fusillés de Poulguen où les maires des 3 communes, Raynald Tanter pour Penmarc’h, Jean-Luc Tanneau pour Le Guilvinec et Danielle Bourhis, pour Treffiagat Lechiagat ont commémoré la mémoire des 35 résistants fusillés qui furent inhumés sur les dunes de Poulguen.

Raynald Tanter a rendu un vibrant hommage à ces hommes qui ont perdu la vie en combattant pour la liberté et en défendant les valeurs de notre patrie, “la vie leur a été brutalement enlevée sous les balles d’un peloton d’exécution, le soir du 21 avril 1944”, a-t-il souligné.

Puis il  a souhaité rappeler la mémoire d’Antonio Garcia Martin, plus connu sous le nom de Joseph Moreno, résistant espagnol. “En juin 1943, il se retrouve à Lorient, puis à Rennes et ensuite à Brest où tout en exerçant le métier de cordonnier; il devient le responsable d’un groupe de résistants espagnols appelés Los Deportistas (les sportifs en français). Joseph Moreno est arrêté le 28 mars 1944 à Brest suite à une dénonciation, puis déféré à la prison de Quimper et exécuté à Poulguen.

Ces dernières semaines, plusieurs articles ont été publiés dans la presse relatant l’exil des républicains espagnols durant cette période d’après-guerre d’Espagne de 1936 à 1939 et pour beaucoup leur engagement dans la résistance française à l’ennemi.

Pour ne pas oublier ce moment tragique, la municipalité, à l’initiative d’Eric Raphalen, adjoint chargé de la communication et de l’information à la ville de Penmarc’h, a fait réaliser quatre panneaux en mémoire de ces Résistants morts pour la France. “Ces panneaux vont donc perpétuer un peu plus le souvenir de ces résistants à qui nous rendons hommage ici chaque année”, a souligné Raynald Tanter.

Les images d’archives qui illustrent ces panneaux sont également consultables sur le remarquable site internet https://bigouden1944.wordpress.com,  réalisés par les historiens locaux Jean Kervision, Pierre-Jean Berrou et Gaston Baillot.

Le discours de Raynald Tanter est accessible en cliquant sur le visuel ci-dessous.

Photo à la une : Raynald Tanter, Jean-Luc Tanneau, Danielle Bourhis et les jeunes du CMJ se recueillent au monument des Fusillés de Poulguen
Démarchages frauduleux sur la commune, soyez vigilants !
Pablo Mira à Cap Caval - Humour - Samedi 18 mai