PenmaR’Ose, 2ème édition le dimanche 17 octobre 2021

Cliquez sur le visuel pour l’agrandir

Pour la deuxième année consécutive, la ville de Penmarc’h s’associe à “Octobre rose”, la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. La première édition a été couronnée de succès et a permis de récolter 5 000€, reversés à l’association Entraide Cancer en Finistère. L’association PenmaR’Ose est désormais porteuse de cet événement et vous donne rendez-vous le dimanche 17 octobre 2021. Hervé Penot, journaliste sportif à L’Équipe, est le parrain de cette seconde édition. Il offrira le maillot de l’équipe de football de Lyon, mis en jeu lors de la tombola.

Cette année, plusieurs animations sont organisées au cours de la journée, les premiers rendez-vous sont donnés à 9h30 pour la course à pied et à 10 h pour les deux marches au départ de Kérity et du Phare d’Eckmühl. À leur arrivée, tous les participants seront accueillis par une aubade du bagad Cap Caval. Le cercle ar Vro Vigoudenn et les danseuses Tipani Tahiti feront des démonstrations de danses bretonnes et tahitiennes. Ces activités sont accessibles à tous et la participation est libre. Une vente de kouigns à emporter sera proposée dans l’enceinte du Phare.

De 14h à 17h, le village prévention ouvrira ses portes au public à la salle Cap Caval. Une conférence et plusieurs ateliers sont programmés avec des professionnels de santé, de nombreux conseils seront donnés pour améliorer et accompagner le quotidien des malades, en matière d’accessoires et produits de beauté, la pratique du sport… L’entrée est gratuite et accessible à tous.

La journée s’annonce solidaire et fédératrice. Code vestimentaire recommandé, tous les participants sont invités à revêtir le rose. Pour l’occasion, l’association a fait réaliser des tee-shirts en coton et en matière technique, des casquettes, bracelets, cartes postales, autocollants et un phare d’Eckmühl miniature en 3D entièrement rose. Ces objets collector seront en vente le jour de l’événement et le sont déjà sur la page Facebook de La PenmaR’Ose ou en cliquant ici.

La tombola clôturera la journée avec plusieurs très beaux lots mis en jeu : le maillot de l’équipe de football de Lyon, une tenue sportive, un sac artisanal aux couleurs de la PenmaR’Ose…

Comme l’année dernière, le monument emblématique de Penmarc’h, le Phare d’Eckmühl sera illuminé en rose du 1er au 31 octobre 2021.

Pour la bonne organisation de la journée, il est demandé à chaque participant de s’inscrire aux marches et à la course depuis la page Facebook La PenmaR’Ose ou en cliquant ici. Dans le cadre du protocole sanitaire en vigueur, le pass sanitaire sera demandé à tous les participants dès 12 ans.

Les membres de l’association La PenmaR’Ose remercient chaleureusement les sponsors qui les soutiennent pour cet événement.

Nous avons toutes dans notre entourage une amie, une sœur, une mère touchée par le cancer du sein. Le taux de guérison atteint 90% si la maladie est décelée à un stade précoce. Mobilisons nous le dimanche 17 octobre 2021 à Penmarc’h et soutenons l’association en participant à l’événement.

En pratique

  • 09h30 : course à pied de 10 km au départ du phare d’Eckmühl.
  • 10h00 : deux marches de 5km au départ de Kérity et 10 km au départ du Phare d’Eckmühl.
  • 11h00 : animations musicales avec le bagad Cap Caval, le cercle ar Vro Vigoudenn et les danseuses tahitiennes de Tipani Tahiti, au Phare d’Eckmühl.
  • De 14h00 à 17h00 : conférence et ateliers sur les thèmes de la prévention, le confort et le bien-être des malades, salle Cap Caval.
  • 16h30 : tirage de la tombola.

Photo à la une : quelques membres de l’association PenmaR’Ose

 

 

Facebook : La PenmaR’Ose
Inscriptions en ligne pour les marches et la course
Boutique

LE CMJ collecte les fournitures scolaires, le 16 octobre 2021 en mairie

Le CMJ (Conseil municipal des jeunes) de Penmarc’h, avec le soutien de l’équipe municipale, organise une collecte de fournitures scolaires. Il vous donne rendez-vous le samedi 16 octobre 2021 de 10h à 12h dans la salle du conseil en mairie. Une large collecte qui permettra de récupérer des cahiers, stylos, classeurs, crayons, trousses… en bon état. Il s’agit de la première opération organisée sur la commune. Tous les objets collectés seront ensuite redistribués aux enfants penmarc’hais dont les familles sont en situation de précarité. La redistribution s’effectuera avant le début de la prochaine année scolaire. Une belle initiative de solidarité pour donner une seconde vie à ces objets.
Pour rappel, le nouveau CMJ a été officiellement installé le 11 juin dernier. Il se compose de 15 jeunes penmarc’hais (11 filles et 4 garçons) âgés de 10 à 17 ans et sont élus pour une durée de deux ans. Ils sont les porte-paroles de la jeunesse auprès de l’équipe municipale. Des groupes de travail ont été établis pour mener à bien leurs projets. La collecte de fournitures scolaires fait partie de leurs premières actions.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

Opération jus de pommes à l’école Auguste Dupouy

Jusqu’au 21 octobre 2021, l’association des parents d’élèves (APE) de l’école auguste Dupouy organise une collecte de pommes dans le but de réaliser une vente de jus de pommes. Les recettes de cette opération permettront de financer les projets pédagogiques de l’école. Jusqu’au 21 octobre 2021, des bacs sont déposés à l’entrée de l’école où vous pouvez déposer vos pommes. L’APE acheminera les récoltes à la cidrerie de Plovan afin d’organiser une pressée. Le jus de pommes sera vendu après les vacances de la Toussaint. Les dates de vente vous seront communiquées début novembre. L’APE, les élèves et les enseignants vous remercient par avance pour toutes vos contributions.

 

École Auguste Dupouy
Rue Mathurin Méheut
Penmarc’h Bourg
Tél. 02 98 58 63 29

Bilan de saison touristique : des résultats concluants pour Penmarc’h

En ce mois d’octobre 2021, la municipalité a dressé un bilan de la saison touristique. Les contraintes liées au contexte sanitaire n’ont pas permis au site des phares et au cinéma de retrouver les taux de fréquentation de 2019. Cependant, le centre nautique et le camping Toul ar Ster sortent leur épingle du jeu et voient leurs chiffres d’affaires progresser. Retour sur les chiffres qui ont marqué cet été. Ils sont annoncés à titre comparatif avec l’année 2019, avant la période de pandémie.

Les structures municipales, des résultats encourageants

25 004, c’est le nombre de nuitées réalisé au camping Toul ar Ster soit une augmentation  de 18,7% avec des recettes qui s’élèvent à 187 000€, soit une évolution de 30% en chiffres d’affaires par rapport à 2019. La situation géographique du camping avec son accès à la plage du Ster, la qualité des prestations et des services proposés contribuent à l’augmentation de la fréquentation de cet établissement classé 2 étoiles. Chaque année, en début de saison, les agents municipaux des services techniques et du pôle des espaces verts réalisent des travaux qui contribuent à améliorer l’accueil et le bien être des campeurs. Les clients sont fidèles et reviennent chaque année, à l’image de Marie-Andrée qui vient des Vosges et qui a fait du camping municipal Toul ar Ster son lieu de villégiature depuis 40 ans. Elle a fêté ses 98 ans à Penmarc’h et n’a jamais envisagé de passer ses vacances ailleurs !

+68% pour la location des cours particuliers au centre nautique, +62% stages voile et +40% pour les balades en kayak. Tout comme le camping municipal, le centre nautique a le vent en poupe. La diversité et la qualité des prestations proposées attirent de nombreux adeptes des sports nautiques.

6 419 entrées du 1er juillet au 31 août 2021 pour le cinéma Eckmühl, soit +60% (à titre comparatif avec 2020), -36% par rapport à 2019. Les contraintes liées au port du masque pendant les séances et la présentation du pass sanitaire rendu obligatoire suite au décret gouvernemental du 20 juillet 2021 n’ont pas permis de retrouver les chiffres d’avant la période Covid.

50 672, c’est le nombre d’entrées payantes au Phare d’Eckmühl et au Vieux Phare. Un résultat concluant, cependant loin du record de 2019 avec un pic de fréquentation atteignant les 66 131 visiteurs. Tout comme le cinéma, le site des phares a connu une baisse de fréquentation comme la plupart des sites touristiques. Relevons tout de même que l’exposition “60 ans de photographies par Félix Le Garrec” a comptabilisé plus de 8 000 visiteurs.

Les résultats de la saison touristique sont concluants pour Penmarc’h et très encourageants pour la saison 2022. Pour répondre aux attentes et aux besoins de la population estivale, la municipalité recrute une cinquantaine de saisonniers chaque année, des mains d’œuvres nécessaires qui renforcent les services et contribuent à leur bon fonctionnement.

Les nouvelles actions portées par l’équipe municipale

Au cours du printemps dernier, de nouveaux itinéraires vélos ont été imaginés par les élus et les agents municipaux afin de privilégier les déplacements doux sur la commune. Une carte et un balisage dédiés ont été réalisés. Plus de 20 000 personnes ont scanné les flash codes qui donne accès aux circuits, une expérimentation réussie et encourageante. Une autre nouveauté en 2021 a été le recrutement saisonnier de deux animateurs sportifs. 734 personnes ont bénéficié de ce service et des précieux conseils des animateurs. L’action sera reconduite l’année prochaine. Dans un souci de toujours mieux accueillir les camping-caristes, de nouvelles aires ont été aménagées au Ster, Toul Gwin et Menez Gad. Ces aménagements ont été approuvés et sont désormais pérennes.

Pendant l’été, Penmarc’h voit sa population multipliée par trois. Le bien vivre ensemble et l’entretien des espaces publics font partie des priorités de la municipalité, c’est une volonté politique et un accompagnement dans l’engagement citoyen. De mai à septembre, sept agents communaux dédiés veillent à l’entretien des plages et des espaces publics. En mai dernier, la municipalité a fait l’acquisition d’un Glutton, un aspirateur de voirie électrique qui permet de collecter les déchets difficilement accessibles et d’améliorer les conditions de travail des agents. La propreté urbaine est au cœur des priorités de la municipalité, c’est une volonté politique et un accompagnement dans l’engagement citoyen.

Toujours dans un souci du bien vivre ensemble, les élus travaillent sur les problématiques liées à la fréquentation des plages, des zones de baignades, des cheminements doux et des conflits entre usagers, tout en veillant à la préservation des sites naturels de la pointe de Penmarc’h.

Photo à la une : Yohan Madec, directeur général des services de la ville ; Jean-Marc Bren et Jocelyne Le Rhun, adjoints au maire ; Yannick Floc’hlay, responsable du pôle loisirs

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

Le repas des aînés, le plaisir partagé de se retrouver

Le samedi 09 octobre 2021, le traditionnel repas des aînés s’est tenu à la salle Cap Caval. Après ces longues périodes de confinement et de rassemblements restreints, nos aînés ont apprécié ce moment de convivialité. Les émotions, la joie et les retrouvailles ont ponctué la journée. Ce repas est le premier à être organisé sous la mandature de Gwenola Le Troadec et de ses colistiers.

1 329 penmarc’hais âgés de 73 ans et plus étaient invités à participer à ce repas et 198 personnes ont répondu favorablement à l’invitation, ainsi que 21 résidents de l’EHPAD (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Menez Kergoff. Les doyens de cette assemblée sont Valentine Ronarch (101 ans) et François Le Bleis (92 ans). 444 habitants, qui n’ont pas pu se joindre au repas pour des raisons de santé, recevront un colis à leur domicile.

La maire Gwenola Le Troadec a remercié chaleureusement l’équipe de restauration scolaire qui a entièrement élaboré le menu de l’événement ; les agents du CCAS et des services techniques qui ont veillé à la bonne organisation de la journée et qui ont géré la logistique ; les jeunes de la Junior Association qui étaient encadrés par Gilles Marzin du lycée Chaptal et qui ont assuré le service tout au long du repas, une première expérience pour eux ; les ados de l’espace jeunes pour la tenue des vestiaires ; les enfants des écoles qui ont décoré les menus et les musiciens qui ont animé le bal. Toutes les personnes qui ont contribué au succès de cette journée.

Comme il en est coutume habituellement, les penmarc’hais âgés de 73 et 74 ans ont été officiellement invités à la table d’honneur. La mairie a rappelé qu’il sont 107 à être nés en 1947 et 110 en 1948. Avec beaucoup d’humour, Gwenola Le Troadec leur a rappelé qu’ils font partie de la génération de mai 1968 “une génération connue pour avoir lancé un monde en mouvement ! Changé le monde en profondeur”.

La maire a clôturé son discours en communiquant quelques chiffres sur Penmarc’h relatifs à l’état civil, la fréquentation touristique, les futurs projets des élus.

Photo à la une : le groupe des 73 et 74 ans, accompagné par Gwenola Le Troadec, les adjointes Fabienne Le Gars et Florence Bodéré.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

Campagne de souscription : ensemble, mobilisons-nous pour le Vieux Phare

CPA © Andrieu

En juillet 2021, une campagne de souscription pour la restauration du Vieux Phare a été lancée par la municipalité et la Fondation du patrimoine Bretagne qui s’associent pour ce projet ambitieux. En date du 12 octobre 2021, 1 880€ ont été collectés, l’objectif à atteindre est de 100 000€.

Depuis plusieurs années, le Vieux Phare, devenu musée, est soumis à de rudes conditions climatiques. L’édifice présente d’importants problèmes d’étanchéité avec notamment l’apparition de fuite dans les salles d’expositions. Sans intervention rapide, aucune œuvre ne pourra plus être exposée dans ces salles. Amoureux de Penmarc’h, du patrimoine et plus particulièrement des phares, soutenons ensemble ce merveilleux projet qui vise à consolider et à réhabiliter l’édifice à l’époque de sa mise en service en 1835. Chaque donateur recevra un reçu fiscal correspondant au montant de son don. Accéder au formulaire de souscription en ligne en cliquant ici.

Trois phases de consolidation et de restauration

Les travaux de rénovation se distinguent en 3 étapes : étanchéité extérieure, remise en état de l’intérieur et réhabilitation de la lanterne. Cette dernière phase permettra aux visiteurs d’accéder à la lanterne, aujourd’hui disparue. La première phase est estimée à 1 077 000 € HT. Les travaux sont programmés pour 2022-2023. Des demandes de subventions ont été sollicitées auprès de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), à l’État, à la Région Bretagne et au Département. La seconde phase comprendra la restauration de l’intérieur des salles d’exposition et la création d’une nouvelle scénographie au rez-de-chaussée sur l’histoire des phares.

Le Vieux Phare en quelques chiffres

1835 : mise en service du phare
1897 : dernier allumage du Vieux Phare, laissant place au Phare d’Eckmühl dès le 17 octobre 1897
2011 : classement au titre des Monuments historiques
2021 : lancement de l’appel aux dons

 

Le dispositif « LIRE ET FAIRE LIRE » lance un appel aux bénévoles

Pour développer ses actions en direction des enfants et du livre, le dispositif “lire et faire lire” lance un appel aux bénévoles.

Depuis quelques années, l’Amicale Laïque de Penmarc’h s’est engagée dans l’aventure “Lire et Faire Lire”, dispositif permettant à des seniors de transmettre aux enfants le plaisir de la lecture et du livre. La lecture et le livre sont au cœur des pratiques culturelles. C’est pourquoi, elles doivent être la priorité des priorités de nos préoccupations sur tous les temps de la vie de l’enfant : temps scolaire, temps périscolaire (garderie et temps du midi), temps extrascolaire (avec l’introduction de la culture du livre à l’accueil de loisirs). Afin de poursuivre et de développer la collaboration avec les deux écoles publiques de la commune, l’Amicale Laïque recherche des bénévoles.
Pour pouvoir participer à cette activité, il suffit d’avoir plus de 50 ans, un peu de temps libre et surtout envie de transmettre le plaisir de la lecture aux enfants. Précisons que le soutien et la formation des bénévoles sont assurés par le biais du dispositif national “lire et faire lire” (connaissance de la littérature de jeunesse, techniques de lecture à haute voix, gestion de groupes, psychologie des jeunes enfants).
Pour s’inscrire ou simplement obtenir des renseignements complémentaires, les personnes intéressées peuvent contacter Claudine Ellero au 06 77 75 43 48 – cl.ellero@orange.fr ou envoyer un courriel à amicalelaiquepenmarch@gmail.com

 

Deux générations de conserveurs Penmarc’hais visitent le musée de la conserverie Le Gall à Loctudy

Le 08 octobre 2021, la maire de Penmarc’h Gwenola Le Troadec et la municipalité de Loctudy ont organisé une visite du musée de la conserverie Le Gall à Loctudy. Notre centenaire Pierre Boënnec, Augustine Le Bec une ancienne ouvrière de la conserverie et Sten Furic de la Compagnie Bretonne du Poisson ont participé à cette rencontre. L’ancienne et la nouvelle génération de conserveurs ont échangé sur l’évolution des conditions de travail, le progrès industriel et les conditions sanitaires. La reconstitution de l’ancienne usine, les machines et l’outillage ont rappelé de nombreux souvenirs aux deux aînés. Retour sur cette visite.

Augustine Le Bec, à l’aube de ses 92 printemps, a travaillé de 1947 à 1950 dans la conserverie de Loctudy. La reconstitution des ateliers lui rappelle de nombreux souvenirs du temps où elle étêtait ou mettait les sardines en boîte. Pierre Boënnec, qui a fait toute sa carrière dans les conserveries de Saint-Guénolé, se remémore ses débuts chez Roulland, à l’époque il n’avait que 12 ans. Sa détermination et son assiduité au travail lui ont permis de gravir les échelons. À 30 ans, il est recruté par Lebeaupin et devient responsable de l’usine. Avec beaucoup d’émotions, il se remémore l’époque où Saint-Guénolé était le premier port thonier de France. Une époque pendant laquelle les bolincheurs débarquaient la sardine deux fois par jour. Les conserveries employaient principalement des femmes, jusqu’à 125 et 10 hommes chez Lebeaupin. Des ouvrières pour la plupart qui travaillaient le poisson au débarquement des bateaux. Les horaires étaient décalés et les conditions de travail étaient rudes. Pierre Boënnec, qui a débuté comme ouvrier, a veillé à améliorer les conditions de travail des femmes tout au long de sa carrière. Le travail, les horaires, les normes sanitaires et de sécurité ont évolué. Sten Furic, le plus jeune conserveur du Pays Bigouden a pris la relève et la tradition perdure dans la nouvelle usine de Penmarc’h.

La conserverie Le Gall

La conserverie de poisson Alexis Le Gall a été construite en 1901. En activité jusqu’en 1954, elle faisait partie des nombreuses usines de conserves qui produisaient en Cornouaille. Témoin authentique de cette épopée industrielle, la conserverie est l’unique usine en France et probablement en Europe (avec Stavanger en Norvège) maintenue en l’état d’origine (immeuble, matériel, collection). Les bâtiments et les machines sont classés aux monuments historiques en 2016. L’association “Les amis de la conserverie Le Gall”, les descendants du conserveur et la municipalité de Loctudy souhaitent valoriser le patrimoine industriel et l’histoire humaine des conserveries dans le Pays Bigouden, un véritable lieu d’ancrage pour notre territoire. Plusieurs mécènes dont la Compagnie Bretonne du Poisson et les subventions de nombreux partenaires ont permis la réalisation de ce site unique.

La conserverie, admirablement reconstituée, contribue au développement économique et touristique du Pays Bigouden. Un partenariat a été instauré avec la Compagnie Bretonne du Poisson qui organise des visites de son usine tout au long de l’année. Le musée a ouvert ses portes au public le 10 septembre dernier. Infos pratiques : 8, impasse du Nord à Loctudy. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30.  Tarifs : 4,50€ / 3,50€.

Photo à la une : Augustine Le Bec, Sten Furic et Pierre Boënnec.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

Départs en retraite et remise de médailles pour sept agents municipaux

Le vendredi 01 octobre 2021, l’équipe municipale a organisé une cérémonie conviviale pour célébrer le départ en retraite et la remise de médailles de sept agents municipaux. Cette cérémonie est une première pour Gwenola Le Troadec et ses colistiers. “Nous récompensons la carrière d’agents fidèles au service de la commune, des personnes et des élus” a commenté la maire. De nombreux élus, agents des différents services, familles et amis étaient réunis à la salle Cap Caval.

Trois médaillés

Trois agents ont reçu la médaille du travail : argent pour Gisèle Daleirac et Yohan Madec (20 ans de service), vermeil pour Michel Labouré (30 ans). Gisèle Daleirac travaille au service comptabilité, elle a remplacé Éric Autret qui a fait valoir ses droits à la retraite l’année dernière. Originaire du sud-est de la France, elle a rejoint la mairie de Penmarc’h en 2020. Yohan Madec est le directeur général des services de la mairie depuis le début de cette année. C’est en 2000 qu’il reprend un poste d’emploi jeune, il est alors chargé des expositions au Vieux Phare. Très vite, il devient le responsable du service culturel. Les équipes municipales l’accompagnent dans ses projets, il supervise le fonctionnement du phare et du cinéma Eckmühl et devient le programmateur de la salle Cap Caval. Il a remercié les agents qui l’ont encouragé dans la prise de ses nouvelles fonctions et qui l’accompagnent dans ses missions. Michel Labouré, originaire de la Loire, a travaillé à Lyon et à Quimper communauté avant d’intégrer les services techniques de la ville de Penmarc’h. Il a reçu la médaille vermeil.

Quatre départs en retraite

La municipalité a célébré le départ en retraite de deux agents du service enfance-jeunesse et de deux agents des services techniques. Gwenola Le Troadec a applaudi les parcours professionnels et leur a adressé un message personnel. Laurence Calvez a rejoint les services municipaux en 1997, elle a travaillé au service périscolaire, à la restauration scolaire et à l’entretien des locaux, “un agent polyvalent et efficace”. Christiane Coïc a été employée au périscolaire, elle a été animatrice au centre de loisirs et à la garderie… “Elle a accompagné plusieurs générations de petits Penmarc’hais”. Deux hommes ont été également mis à l’honneur. Lionel Le Gars a rejoint les services techniques en 1998, il était spécialisé dans la plomberie et le chauffage, “un travail très précieux dans une collectivité”. Joël Cottinier a terminé sa carrière en qualité de menuiser, “sa créativité et son habileté dans le travail du bois ont été appréciées”.

Jean-Paul Stanzel, premier adjoint, a tout particulièrement remercié l’ensemble des agents qui, par leurs compétences et le sens de leurs responsabilités, s’investissent au quotidien pour Penmarc’h et ses habitants. “Les élus sont de passage et les agents représentent la collectivité”.

La cérémonie s’est clôturée par un moment de convivialité. Après ces longs mois de confinement et de rassemblements restreints, cette cérémonie a redonné de la vie et du baume au cœur.

Photo à la une : Lionel Le Gars, Laurence Calvez, Christiane Coïc et Joël Cottinier pour les retraités (Françoise Le Rest, absente sur la photo) ; Gisèle Daleirac, Michel Labouré et Yohan Madec pour les médaillés. Ils sont entourés par les élus : Fabienne Le Gars, Jean-Paul Stanzel, Denis Stéphan, Florence Bodéré et Gwenola Le Troadec.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

La semaine bleue, des invitations de sorties pour les 60 ans et plus

À l’occasion de la Semaine Bleue*, organisée cette année du 04 au 09 octobre 2021 sur l’ensemble du territoire, les CCAS (Centres communaux d’action sociale) de Penmarc’h, du Guilvinec, de Plobannalec Lesconil, de Treffiagat Léchiagat s’associent. Pendant une semaine, ils ont imaginé animations gratuites destinées aux 60 ans et plus. Pour la bonne organisation, les personnes intéressées sont invitées à s’inscrire auprès des CCAS de leur commune respective.

Les lundi 04 et mardi 05 octobre 2021 à 15h, la semaine débutera par la visite d’une conserverie de poissons installée à Penmarc’h. Nous vous invitons à visiter les coulisses et les ateliers de production, à découvrir son histoire familiale. La visite se clôture par une dégustation des produits.  Un service de transport est mis à disposition le lundi 04 octobre pour les penmarc’hais ayant des difficultés à se déplacer. Réservations avant le vendredi 01 octobre – tél. 02 98 58 44 45.

Le mercredi 06 octobre, direction le CLC (Centre des loisirs et de la culture) du Guilvinec pour un moment festif autour des jeux bretons. Les jeux du palet, de la grenouille, les quilles, le birinic… n’auront plus de secrets pour vous. Ce moment intergénérationnel est partagé avec un groupe d’enfants. Inscriptions auprès de la mairie du Guilvinec avant le mercredi 30 septembre – tél. 02 98 58 10 21. En parallèle, ce même jour, le CCAS de Treffiagat Léchiagat propose un atelier de fabrication de nichoirs à oiseaux, animé par l’association les outils en main. Le nombre de place est restreint, ne tardez pas à vous inscrire.

Vendredi 08 octobre à 14h30, rendez-vous au cinéma Eckmühl à Kérity. Nous vous invitons à la séance “Cette musique ne joue pour personne” de Samuel Benchetrit. Une comédie sélectionnée au Festival de Cannes 2021 avec en tête d’affiche Vanessa Paradis, François Damiens, Ramzy Bedia, Denis Podalydès, Gustave Kervern, Vincent Macaigne… Découvrez la bande annonce en cliquant ici. Possibilité de transport jusqu’au cinéma avec les services de la mairie. Réservations au CCAS avant le mercredi 06 octobre – tél. 02 98 58 44 45

Le repas des aînés clôturera la semaine, le samedi 09 octobre 2021, à la salle Cap Caval. Les personnes de 73 ans et plus, déjà inscrites auprès du CCAS, sont concernées par cette invitation.

Toutes ces animations sont gratuites et accessibles aux 60 ans et plus. Le pass sanitaire vous sera demandé au cinéma Eckmühl et au CLC du Guilvinec.

* La Semaine Bleue est traditionnellement organisée début octobre partout en France. De nombreuses animations sont imaginées pour créer des liens intergénérationnels. Ces moments d’échange et de partage sont d’autant plus importants en cette période. Cette semaine est un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations.

Contacts téléphoniques : CCAS de Penmarc’h, tél. 02 98 58 44 45 ; CCAS du Guilvinec, tél. 02 98 58 10 21 ; CCAS de Treffiagat Léchiagat, tél. 02 98 58 14 47 ; CCAS de Plobannalec Lesconil, tél. 02 98 82 20 32

Photo à la une : au premier rang en partant de la gauche Françoise Cornec et Célina Caoudal, Fabienne Le Gars, Laure Volant. Au second plan, Christelle Derrien, Charlotte Le Pichon et Christel Buhannic, représentent les quatre CCAS.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi