Vieux phare ©Elodie Brenn

Hauteur de la tour : 39,50 mètres
Portée lumineuse : environ 40 km
Feu : tournant, les éclipses se succèdent toutes les 30 secondes
Dates de construction : du 11 novembre 1831 au 20 novembre 1835

Expositions permanentes du Centre de Découverte Maritime

Périodes d’ouverture

En avril, mai, juin et sept. et pendant les vacances scolaires : ouverture tous les jours (sauf le mardi) de 14h à 18h.
En dehors de ces périodes, ouverture uniquement le week-end de 14h à 18h, également.

En juillet et août : ouverture tous les jours de 10h30 à 18h30.
Clôture de la billetterie : 1/2 heure avant la fermeture

Tarifs

Adulte : 3.20 €
Réduit : 1,70 €
Forfait famille : 7,40 €
Groupe : 2,70 €
Scolaire : 1,20 €

Au cours de votre visite,

vous parcourrez des siècles d’histoire de ce patrimoine maritime au travers de documents d’archives, diaporamas, photographies, optiques et instruments divers, témoins de cette épopée technique et humaine.

Des visites commentées sont proposées pour les groupes scolaires et adultes (sur réservation uniquement).

La librairie-boutique du Vieux phare,  en accès libre, est ouverte aux mêmes horaires que le musée et vous propose un large choix d’ouvrages en relation avec le thème des expositions, des livres pour enfants, cartes postales et affiches.
Pour les enfants, des livrets-jeux ou jeux concours, en lien avec les expositions, sont disponibles sur simple demande à l’accueil..

Visites commentées en été

En juillet et en août, des visites commentées de l’exposition permanente sont organisées pour les individuels.
Rendez-vous à l’accueil du Vieux Phare tous les mercredis et dimanches à 16h00 ! (Durée : 45 minutes)

Accéder au vieux phare

Pour la petite histoire…

Maquette-phare-d-Armen-CDM©OTPEN

Un phare fonctionnant à l’huile

Le phare est construit par l’entrepreneur Rouvillois de Glomel sous la direction de l’ingénieur des Phares et Balises Goury. Il sera inauguré le 20 novembre 1835 et remplace le feu provisoire installé sur la vieille tour. Le coût estimé des travaux s’élève à 110 000 frs.

La tour est en maçonnerie de pierre de taille, identique à celle du phare de Batz. Elle repose sur un soubassement carré qui comprend 15 salles sur 2 niveaux. Ces salles servaient de logements aux gardiens de phare.
La surveillance et l’entretien étaient assurés par 5 gardiens et 1 maître de phare qui logeaient dans ces pièces situées au bas de la tour.

Exposition-permanenteCDM©OTPEN

Une seconde vie pour le phare

L’ancien phare est aujourd’hui un Centre de Découverte Maritime avec :

au rez de chaussé, l’exposition permanente des collections consacrées à l’histoire des phares et des balises
et à l’étages, des expositions temporaires ayant toujours un lien avec le milieu maritime. Ces expositions sont proposées tout au long de l’année.