Inauguration de la fresque au stade municipal

Lors du Mondial Pupilles, tournoi de football qui a eu lieu du 25 au 28 mai, Raynald Tanter, maire et Dominique Plouhinec, adjointe chargée de l’enfance, ont inauguré officiellement la fresque réalisée sur la tribune au stade municipal.

Simon et Yanis, deux ados faisant partie du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) sont à l’initiative de ce projet original. Un travail de coordination qui s’est déroulé en plusieurs étapes : obtenir les autorisations auprès de la Mairie et des Architectes des Bâtiments de France, déterminer un budget, demander des devis, choisir le motif et les couleurs… Autant de démarches qui ont responsabilisé les jeunes. La fresque a été réalisée lors des vacances de février par les ados du CMJ et de l’espace jeunes, sous l’égide de Nazeem, graffeur professionnel basé à Brest.

Un beau travail d’équipe. À découvrir très rapidement.

Une valorisation de l’entrée de ville

Le projet d’aménagement de l’entrée de l’agglomération a été exposé aux Penmarc’hais le lundi 15 mai à la salle Cap Caval.
Mme Cariou, de A3 paysage, cabinet d’étude basé à Brest, spécialisé dans le conseil et la valorisation des aménagements extérieurs, a présenté ce projet.

Il concerne une zone élargie allant du rond-point de la zone d’activités de Prat Gouzien jusqu’à la salle Cap Caval.

Un réaménagement intégral privilégiant les cheminements doux et permettant un accès aux piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite… Trois objectifs ont été fixés par la municipalité : Sécuriser cet espace, le rendre accessible à bon nombre d’usagers et l’embellir.
Au vu du développement économique de cette zone, il était impératif de réhabiliter le site. C’est aussi l’entrée principale de notre ville et de fait la première image de notre commune.
L’enveloppe budgétaire consacrée s’élève à 400 000€.

Espace jeunes : le programme de l’été

Le programme estival des camps et stages, organisés par l’espace jeunes, a été dévoilé. De nombreuses activités sportives seront proposées aux ados : boxe, équitation, surf, accrobranche… et même le Pen’Lanta, version locale de la célèbre émission télévisée. Pour découvrir le programme complet et les formalités d’inscriptions, cliquer sur le visuel ci-dessous.

Espace jeunes 137 rue des écoles à Kérity / Tél. : 02 98 58 65 31 / Courriel : ej@penmarch.fr

Photo à la une : Pierre Torset CRTB

Une solution pour lutter contre l’isolement

Afin de lutter contre l’isolement, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) réfléchit à la mise en place d’un transport réservé aux personnes âgées ainsi qu’aux personnes à mobilité réduite. L’idée est d’organiser des circuits en minibus le vendredi matin, tous les quinze jours, pour desservir différents arrêts de la commune. Afin de déterminer si ce projet répond à une demande de la population, un questionnaire a été adressé à toutes les personnes de 70 ans et plus, résidant sur Penmarc’h. Ce questionnaire est à retourner au CCAS avant le 31 mai 2017.
Les personnes intéressées par ce transport, et qui n’auraient pas reçu le formulaire, peuvent contacter le CCAS.
CCAS 95 rue Lucien Le Lay à Saint Guénolé / Tél : 02 98 58 44 45 / Courriel : ccas@penmarch.fr
Le personnel vous accueille du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, sauf le mercredi après-midi.
Image à la une : © freepik

Hommage aux Victimes de la 2nde Guerre Mondiale

Lundi 8 mai, Raynald Tanter, Maire, les élus, les jeunes du CMJ, les porte-drapeaux et la population ont rendu hommage aux Victimes de la Seconde Guerre Mondiale devant le monument aux Morts de Penmarc’h. Un moment solennel pour ne pas oublier les atrocités de la Guerre.

Le cortège s’est ensuite réuni au monument des Fusillés de Poulguen où les maires des 3 communes, Raynald Tanter, pour Penmarc’h, Jean-Luc Tanneau, pour Le Guilvinec et Danielle Bourhis, pour Treffiagat Lechiagat ont commémoré la mémoire des 35 résistants fusillés sur les dunes de Poulguen. « Devant cette stèle, nous ne devons rien oublier de cette sombre période. Oublier, ne plus se souvenir, c’est prendre le risque de voir l’histoire se répéter », a commenté Raynald Tanter.

Pour lire le discours de Raynald Tanter, cliquez ici.

Photo à la une : le discours à Penmarc’h

Réglementation de la circulation à l’entrée de la ville

À partir du mardi 9 mai et jusqu’au vendredi 16 juin 2017, la chaussée sera rétrécie sur les rues Edmond Michelet et Prat Gouzien. La circulation sera mise en alternat par l’intermédiaire de feux tricolores pour permettre à l’entreprise Cise TP Ouest d’effectuer des travaux de changement de conduite et de reprise de branchement sur les canalisations d’eau potable.

L’église Sainte Thumette resplendit

La rénovation est pratiquement achevée, les extérieurs sont terminés, les derniers travaux se sont concentrés sur la sacristie dont il faut restaurer la charpente et le toit avant de traiter la mérule. La toiture de l’église a également été nettoyée et la mousse enlevée. Le chemin de ronde, autour de l’église a été rétabli grâce à la suppression du mur en parpaing qui s’appuyait sur la façade sud. L’évacuation des eaux pluviales est rénovée et les portes sont réparées et peintes.

À l’intérieur de l’église, seuls les bancs ont été jugés en bon état par l’architecte des bâtiments de France, les chaises seront remplacées. Le parking a été déplacé sur le terrain préempté par la mairie et l’ancien parking sera converti en jardin arboré avec plantations de fruitiers et d’hortensias.

Pour accéder à la page Facebook de l’association, cliquez ici.

Inauguration d’un défibrillateur

Le défibrillateur dévoilé

Le mardi 2 mai, un défibrillateur a été inauguré sur le parking entre les deux écoles du Bourg. Ce nouvel appareil est une unité de prévention et de soin pour les enfants des écoles. C’est le deuxième don de ce type offert par l’association « En hommage à Erwan », pour l’année 2017, après celui de Pors Carn déjà inauguré le 21 janvier dernier.

La commune est désormais équipée de huit dispositifs. Les défibrillateurs sont situés dans des endroits stratégiques et généralement très fréquentés sur la commune. L’association a d’autres objectifs, tels que la sensibilisation de la population aux premiers secours et la transmission des gestes à réaliser en cas d’accident cardio-respiratoire.

Les responsables de l’association, également parents d’Erwan, ont rendu hommage à leur fils mais aussi à Patrick, l’un des membres de l’association décédé la semaine dernière.

Cette association, reconnue d’intérêt public, organise des formations aux gestes des premiers secours. Renseignements :

Mme Corinne Primot (Présidente de l’association)
5 Rue Tachen ar Choat 29740 Plobannalec
Tél : 02 98 82 21 58 ou 06 63 41 29 92 / Courriel : daniel.primot@orange.fr

http://enhommageaerwan.e-monsite.com

Photo à la une : les responsables de l’association « En hommage à Erwan », Raynald Tanter, Maire et Dominique Plouhinec, adjointe chargée de l’enfance, des affaires scolaires et périscolaires

Hommage aux Déportés

Le dimanche 30 avril, Raynald Tanter, Maire, a rendu hommage aux Déportés, une cérémonie souvenir pour ne pas oublier les Victimes de la Seconde Guerre Mondiale.

Chaque année, le dernier dimanche d’avril commémore les Victimes de la déportation dans les camps de concentration et d’extermination. Raynald Tanter, Annick Le Loch, Députée, Nathalie Tanneau, Conseillère Départementale et les jeunes du CMJ se sont recueillis devant le monuments aux Morts au Bourg de Penmarc’h.

Extrait du discours de Raynald Tanter

Mes chers amis,
Avant que de ne vous inviter à prendre le pot de l’amitié qui nous est chaleureusement offert par notre association des anciens combattants, et je les en remercie, je veux m’accorder un instant de gravité, dans le respect, bien-entendu, de la mémoire de celles et ceux que nous sommes venus honorer aujourd’hui.
Toutes ces personnes qui ont vécu la déportation et ses camps de la mort, avec tout ce que cela a comporté d’atrocités innommables. Un période très sombre de notre histoire européenne, mais aussi et malheureusement de notre histoire française.

Nous sommes là, réunis devant ce monument de la mémoire pour nous souvenir, pour ne pas oublier. Oublier, ne pas se souvenir, c’est prendre le risque de voir l’histoire se répéter. Certains oublient déjà ou ne veulent pas se souvenir.

Dans une semaine, nous serons appelés aux urnes pour choisir notre destin, celui de nos enfants. Je veux juste rappeler cette vérité évidente qui échappe aujourd’hui à beaucoup :
Ne pas voter, c’est ne pas choisir.
Ne pas voter, c’est voter pour ce pourquoi on n’aurait pas voté si l’on était venu voter.
Merci à vous tous de porter ce message.

Nous allons maintenant saluer les drapeaux. Avec fierté !

Vive la République, vive la France !