Interdiction de pratiquer la pêche à pied

En date du 27 septembre, « la Préfecture du Finistère nous informe de l’interdiction temporaire de pratiquer la pêche à pied : ramassage, transfert de la purification, expédition, distribution, commercialisation de tous les coquillages ainsi que le pompage de l’eau de mer à des fins aquacoles provenant de la zone marine. Pour notre secteur, cette réglementation s’étend de Loctudy à la Pointe du Raz : la côte sud bigoudène et l’intégralité de la Baie d’Audierne. »

Les établissements conchylicoles situés dans les zones concernées peuvent poursuivre leurs activités d’expédition de coquillages provenant de secteurs ouverts.

Cliquer sur la carte ci-dessous pour l’agrandir.

Semaine Bleue : prévention routière pour les +60 ans

Lundi 8 octobre à 14h
Prévention routière pour les +60 ans
Salle Cap Caval – Gratuit

Le CCAS, la Ville de Penmarc’h et le CCAS de Tréffiagat organisent un après-midi dédié à la prévention routière à destination de toutes les personnes de plus de 60 ans.

Nous connaissons notre territoire et l’importance pour les séniors de pouvoir se déplacer en toute autonomie que ce soit en voiture, à pieds ou en vélo. Quand on voit les chiffres de l’accidentalité des seniors, nous prenons conscience de l’importance de travailler avec eux, pour eux sur la prévention.

Prévention car leur façon de conduire, de se déplacer a changé avec l’âge et la modification de certains sens comme l’ouïe ou la vue, avec un temps de réaction plus long. Prévention car la route et le code de la route ont changé, les véhicules aussi.

Un moment ludique qui répondra aux questions et aux attentes de tous. Plusieurs animations se dérouleront au cours de cet après-midi : tests de la vue et l’ouïe, une conférence et un quizz proposés par la Prévention Routière. Des vélos électriques seront mis à disposition.

Nous remercions les intervenants et espérons que le public répondra positivement à cette rencontre.

Les intervenants :

  • Le Centre Local d’Information et de Coordination du Pays Bigouden (CLIC)
  • L’association Prévention Routière
  • L’association Sourdine
  • M. Auzou, audioprothésiste
  • Les lunettes de Juliette, opticien
  • Groupama
  • Cycletti pour les vélos électriques
Photo à la une : Charlotte Le Pichon, responsable du CCAS ; Françoise Cornec, conseillère déléguée personnes âgées à Tréffiagat ; Marie-Hélène Le Berre, adjointe aux affaires sociales à Tréffiagat, Florence Bodéré du CLIC Pays Bigouden, Marie-Claire Dupont, 1ère adjointe à la mairie de Penmarc’h et Florence Krömer de l’association Sourdine.

Cinéma : soirée spéciale « surfin’ Kérity » / ven 28 sept

Vendredi 28 septembre : 18h30 et 21h
Soirée spéciale surfin’ Kérity
En présence de la réalisatrice Alena Ehrenbold

Cinéma Eckmühl à Kérity

The Outrider, Come with me et TAN. Soirée spéciale surfin’Kérity, avec 3 courts-métrages en exclusivité mondiale !

Après Blue Road, présenté à Kérity l’année dernière, Alena Ehrenbold, championne de surf et cinéaste, revient cette année nous présenter trois courts-métrages de surf qui devraient ravir les amateurs de glisse, de nature et de belles images. The Outrider, un docu sur le surfeur et inventeur Mike Strident…

Rue du Port de Kérity

02 98 58 64 45 / cinema.penmarch@orange.fr

  www.penmarch.fr

L’Histoire vraie d’un punk converti à Trénet / Salle Cap Caval / Ven 28 sept

Pour débuter cette nouvelle saison à la salle Cap Caval, le programmateur, en partenariat avec le Théâtre de Cornouaille, vous propose « L’Histoire vraie d’un punk converti à Trénet ». Début des années 80, Zoon a 20 ans et chante l’anarchie dans un groupe de punk. Mais un beau jour, délaissant brusquement blouson et subversion, il décide de tout plaquer pour du Trénet…

Vendredi 28 septembre à 20h30
L’Histoire vraie d’un punk converti à Trénet
Salle Cap Caval – Penmarc’h

À l’âge de 20 ans, Zoon chante l’anarchie. Un matin, il décide de tout bazarder pour Charles Trénet. C’est quoi cette histoire ? C’est quoi cette conversion bouddhique ? Un punk devenu papillon ?

Aujourd’hui, 30 ans plus tard, accompagné d’un acteur (son beau-fils) et d’un compositeur, il se raconte en texte et en musique. Chercher là où tout a basculé, là où il a changé de vie, radicalement, envers et contre tout. Si l’un ne sait pas pourquoi il a aimé grandir avec un punk toute sa jeunesse. L’autre ne sait pas pourquoi il a tout abandonné pour chanter le débit de l’eau. C’est ce qui donne aujourd’hui un spectacle d’amour. D’amour de la musique, d’amour entre un père et son beau-fils. Road movie tendre et décalé, où l’on entend Trenet à la croisée de Bashung et Johnny Rotten.

Un souvenir qui me poursuit sans cesse. Bonheur fané, cheveux au vent, baisers volés, rêves mouvants. Que reste-t-il, un souvenir… De mon passé… Un coup de clé et ça démarre. J’ai 24 ans, j’ai déjà changé deux fois de vie, j’en suis pas à une troisième près.

« Rarement on a ouï avec une telle vigueur la force des textes du poète » – La Croix
« Une conversion musicale aussi inattendue que radicale. Un dépoussiérage qui ose » – TTT – Télérama
« On voudrait qu’il ne s’en aille jamais ce punk. Un spectacle pour les oreilles et pour les cœurs » – I/O Gazette

Mise en scène et adaptation : Guillaume Barbot. Avec Guillaume Barbot, Zoon Besse et Pierre-Marie Braye-Weppe. En partenariat avec le Théâtre de Cornouaille, Scène Nationale de Quimper.

Tarifs : 17€ / 10€
Réservation : mairie de Penmarc’h, tél. 02 98 58 60 19 ou par mail en cliquant ici / Théâtre de Cornouaille, tél. 02 98 55 98 55

Cliquer sur le visuel ci-dessous pour regarder un extrait.


Avenue de Skibbereen 29760 Penmarc’h

02 98 58 60 19 / culture@penmarch.fr
www.penmarch.fr

Kerlaereg, le premier jardin partagé de Penmarc’h

C’est sous un temps maussade mais tout à fait favorable à la pousse des choux, salades et autres céleris que le premier jardin partagé de la commune a été inauguré, le 22 septembre dernier. Baptisé « Kerlaereg », il tient son nom de l’ancienne ferme qui pendant longtemps a cultivé cette terre.

Une inauguration bien suivie

Raynald Tanter dévoile le nom du jardin

Près de soixante personnes avaient fait le déplacement, les jardiniers bien évidemment, mais aussi les élus penmarchais, Nathalie Tanneau, conseillère départementale et Annie Caoudal, vice-présidente à la Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud (CCPBS), les représentants du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ), les résidents de l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD)…

« C’est un projet qui nous tenait à cœur puisqu’il permet de recréer du lien social et des temps d’échange autour du jardin. Un souhait doublé par la volonté d’apporter une dimension écologique au projet », a souligné Raynald Tanter, maire. Hervé Vaillant, adjoint en charge des affaires sociales, a pris la parole et retracé la genèse de ce jardin jusqu’à son inauguration. Cette idée a germé il y a quelques mois entre le CCAS et la mairie. Le projet a bénéficié de la collaboration de Lucile Maléjacq, étudiante en licence pro des métiers de l’administration territoriale et du professionnalisme du services des espaces verts.

Des aménagements appréciés de tous

Courant avril, les travaux ont débuté par un accès réalisé pour les personnes à mobilité réduite ainsi que par l’installation des clôtures et du mobilier installés par deux Établissements et Service d’Aide par le Travail (ESAT). Les jardiniers bénéficient de deux abris de jardin pour ranger leur matériel. Tout a été pensé afin que les utilisateurs prennent possession des lieux et s’y sentent bien : tables de pique-nique, bancs, support vélos… D’un point de vue écologique, des récupérateurs d’eau et des composteurs ont même été prévus.
Le jardin est situé rue Louis Guillou, en face de l’EHPAD. C’est un lieu reposant situé dans un environnement calme. Il est une occasion de sortie pour nos aînés et leur permet de tisser un lien social avec les jardiniers et les plus jeunes. En effet, une parcelle a été réservée aux jeunes de l’accueil de loisirs ainsi qu’aux ados de l’espace jeunes à proximité d’une table de culture adaptée et dédiée aux résidents de l’EHPAD. Leurs plantations sont prometteuses.

Des débuts très encourageants

Les jeunes du CMJ plantent le pommier

Cette initiative est très concluante, les parcelles sont bien entretenues et certains jardiniers ont même le souci du détail. Les récoltes sont productives, on y trouve des courges, des pommes de terre, des tomates… et même de la moutarde et du melon. Ce jardin est désormais occupé par une vingtaine de jardiniers. Il ne reste que 3 parcelles qui feront certainement le bonheur de leurs futurs occupants. Que vous soyez novice ou jardinier expert, vous y trouverez bien entendu votre place. La somme modique de 1€ / mois vous sera demandée pour accéder à votre lopin de terre. Pour plus de renseignements, le CCAS se tient à votre disposition.

À l’issue de son discours, Raynald Tanter a dévoilé le panneau portant le nom du jardin et les jeunes du CMJ ont mis du cœur à l’ouvrage pour planter un pommier. Dans la mythologie, le pommier est l’arbre solaire, en raison de la forme du fruit. Il symbolise notamment la confiance, la gratitude et la sagesse. Parions que les fruits qu’il donnera seront à la hauteur des cultures des nouveaux jardiniers de Kerlaereg.
Cette réalisation est un projet fédérateur, écologique, favorisant le lien social et intergénérationnel.

Un lieu d’animation

Les jardiniers, les enfants des accueils de loisirs du Guilvinec, de Treffiagat et de Penmarc’h, les résidents de l’EHPAD et l’association Santé Bigoudène se donnent rendez-vous le mercredi 10 octobre pour un après-midi intergénérationnel. L’objectif étant, dans le cadre de la Semaine Bleue, de réunir les acteurs du territoire et de partager un moment convivial. Nous ne doutons pas que dans l’avenir, d’autres animations seront proposées au grand public dans ce lieu sympathique.

Photo à la une : Raynald Tanter, maire, inaugure officiellement le jardin de Kerlaereg. Il est entouré des jeunes du CMJ, des élus penmarc’hais, Nathalie Tanneau, Annie Caoudal, Lucile Maléjacq et Mathieu Jaouen

 

Centre Communal d’Action Sociale

02 98 58 44 45 / ccas@penmarch.fr

Descente en rappel du Phare d’Eckmühl : sam 29 sept

Samedi 29 septembre
Descente en rappel du Phare d’Eckmühl
Complet

Pour la 2ème année, l’équipe des phares vous propose de descendre le Phare d’Eckmühl en rappel. Près de 80 personnes, âgées entre 12 et 70 ans, ont participé l’année dernière. Un évènement attendu qui a fait sensation.

Venez encourager les participants !

Rue des Naufragés
29760 Penmarc’h

02 98 58 72 87 /phares@penmarch.fr

Cinéma Eckmühl, découvrez la nouvelle programmation

Téléchargez la nouvelle programmation

Le film du mois

Jeudi 20/09 à 20h30, dim 23/09 à 18h et lun 24/09 à 20h30
Burning (VO)

De Lee Chang-Dong / Corée du Sud / 2h28
Lors d’une livraison, Jongsu, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Haemi, qui le séduit immédiatement. De retour d’un voyage à l’étranger, celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux. Alors que s’instaure entre eux un troublant triangle amoureux, Ben révèle à Jongsu son étrange secret. Peu de temps après, Haemi disparaît…

La fête du cinéma d’animation

Depuis 16 ans, au mois d’octobre, la Fête du cinéma d’animation est célébrée partout en France et dans le monde. Projections, expositions, rencontres, débats, ateliers… Il y a forcément un événement près de chez vous qui vous fera découvrir une des multiples facettes du cinéma d’animation !

Pour la première fois, le Cinéma Eckmühl s’inscrit pleinement dans cet événement en programmant un grand nombre de films animés, pour enfants et pour adultes, longs-métrages et courts-métrages en avant-séance. Nous vous dévoilons ici la 1ère partie de cette programmation, qui va considérablement s’étoffer durant les vacances de la Toussaint.

Mer 3/10 à 15h30
Okko et les fantômes

De Kitaro Kosaka / Japon / 1h35

Seki Oriko, dite Okko, est une petite fille formidable et pleine de vie. Sa grand-mère qui tient l’auberge familiale la destine à prendre le relai. Entre l’école et son travail à l’auberge aux cotés de sa mamie, la jeune Okko apprend à grandir, aidée par d’étranges rencontres de fantômes et autres créatures mystérieuses !

Mer 3/10 à 20h30 et sam 6/10 à 15h30
Happiness Road (VO)

De Hsin-Yin Sung / Taïwan / 1h51
Tchi vit aux USA où elle s’est installée après ses études à Taïwan. Sa grand-mère adorée vient à mourir et la voilà de retour dans sa ville natale, où elle retrouve sa famille et son quartier Happiness Road. Tout se bouscule dans son esprit : ses souvenirs d’enfants, la petite et la grande histoire, l’amertume de l’exil, ses espoirs de carrière, son fiancé américain et sa famille aux traditions un peu ringardes…

Mer 10/10 à 15h30 et sam 13/10 à 18h
Parvana

De Nora Twomey / Irlande / 1h33
En Afghanistan, Parvana, onze ans, grandit à Kaboul ravagée par la guerre. Un jour, son père est arrêté et la vie de Parvana bascule à jamais. Car sans être accompagnée d’un homme, on ne peut plus travailler, ramener de l’argent ni même acheter de la nourriture. Parvana décide alors de se couper les cheveux et de se travestir en garçon afin de venir en aide à sa famille.

Ven 12/10 à 20h30 et lun 15/10 à 20h30
Have a nice day (VO)

De Liu Jian / Chine / 1h17
Une sombre pluie va s’abattre sur une petite ville du sud de la Chine. Xiao Zhang, simple chauffeur pour le compte d’un mafieux local, dérobe à son patron un sac rempli de billets. Alors que la nuit tombe, la nouvelle de cet acte désespéré se répand très vite et tous se lancent à la poursuite de Xiao Zhang et du sac.

En écho à la prochaine soirée musicale Une oreille sur le monde qui nous emmènera au Maroc et en partenariat avec l’association Écorces & Âmes, nous reprogrammons un très beau film sorti en début d’année, qui aborde de nombreux sujets sur le Maroc d’hier et d’aujourd’hui. La projection sera suivie d’un débat en présence de Vincent Bonnecase, chercheur au CNRS, et des associations Faites des Langues et Cornouaille Maroc.

Ciné-débat

Mar 25/10 à 20h30
Razzia (VO)
Ciné-débat : en présence de Vincent Bonnecase, du CNRS

De Nabil Ayouch / France-Maroc / 1h59
À Casablanca, entre le passé et le présent, cinq destinées sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. Et le bruit d’une révolte qui monte….

Surfin’ Kérity

Ven 28/09 à 18h30 et 21h
The Outrider + Comme with me + TAN

Après Blue Road présenté à Kérity l’année dernière, Alena Ehrenbold, championne de surf et cinéaste, revient cette année nous présenter trois courts-métrages de surf qui devraient ravir les amateurs de glisse, de nature et de belles images. The Outrider, un docu sur le surfeur et inventeur Mike Strident, Come with me de et sur la surfeuse suisse Alena Ehrenbold et TAN sur le manufacturier de planches Robin Goffinet constitueront un programme d’environ une heure, suivi d’un échange avec Alena.

Ciné-Club

Nouvelle formule pour notre ciné-club cette année. Notre animateur historique, Roger Hélias, ayant décidé de se retirer, nous programmons cette année une succession de trois cycles, proposés par l’association Cinéphare. Le premier sera consacré à l’incontournable Ingmar Bergman et s’étalera d’octobre à décembre avec 4 films majeurs du cinéaste suédois.

De janvier à avril 2019, nous poursuivrons avec un panorama en 4 films du cinéma anglais, période free cinéma. Puis de mai à août 2019, 5 films redes-sineront les contours de la cité des anges, avec un programme intitulé to live and die in L.A. Cette nouvelle formule délaisse le traditionnel dimanche après-midi, mais instaure une nouvelle règle : chacun de ces films sera diffusé 2 fois.

Ven 5/10 à 18h et lun 8/10 à 20h30
Monika (VO)

De Ingmar Bergman / Suède l 1953 / 1h35
Monika, jeune fille éprise de liberté, et Harry, jeune livreur, fuient leur famille et partent vivre sur une île.

 

Cinéma Eckmühl
Tél. 02 98 58 64 45 / Facebook
Recevez la newsletter en envoyant un courriel au cinéma.

Inscrivez-vous aux ateliers « prévention des chutes »

Vous avez + de 65 ans ? L’association Siel Bleu, en partenariat avec le CCAS de Penmarc’h, vous propose des ateliers d’équilibre afin de prévenir les chutes et ainsi favoriser le bien vieillir à domicile. 12 séances vous sont proposées. La première débutera le mercredi 10 octobre de 14h à 15h à la Musik-Halle au stade municipal de Penmarc’h. La participation est de 65€ par personne pour l’ensemble du cycle.

Pour plus de renseignements, contacter Hélène Le Reun de Siel Bleu au 06 69 75 97 82 ou le CCAS de Penmarc’h au 02 98 58 44 45.

Photo à la une : Hélène Le Reun de Siel Bleu, Charlotte Le Pichon du CCAS et les participantes à la réunion

02 98 58 44 45

Envoyer un courriel, en cliquant ici

Aménagement de Pors Carn, votre avis nous intéresse

L’aménagement du secteur de Pors Carn est un projet important centré principalement sur la rue du Musée de la Préhistoire. Il consiste en la création d’une voie verte piétons/vélos, au réaménagement d’une aire naturelle de stationnement, en la création d’un arrêt de transport en commun en face du Musée et en la réalisation d’accotements de chaussée afin d’avoir une mise en valeur du secteur en cohérence avec l’environnement.
L’ensemble du projet permettra d’avoir une meilleure visibilité du Musée de la Préhistoire. En effet, une étude approfondie des réserves de cette structure phare du territoire bigouden a démontré la richesse des collections archéologiques qu’elle héberge justifiant ainsi la mise en valeur des lieux.
Enfin, comme évoqué en amont, la sécurisation de la zone est une donnée importante du projet puisque les piétons et les cyclistes auront des cheminements dédiés, ce qui tranquillisera ce secteur fréquenté tout au long de l’année .

Le permis d’aménager du projet est en consultation au service Urbanisme de la Mairie jusqu’au 25 septembre compris, aux horaires du service (du lundi au vendredi de 9h à 12h, excepté le jeudi).

Cliquer sur les visuels ci-dessous pour consulter les documents.

Pors Carn – Permis d’aménager

Document mis à disposition du public

 

 


Urbanisme

Tél. 02 98 58 52 26
Envoyer un courriel, en cliquant ici.

Nous vous invitons à l’inauguration du Jardin Partagé, le samedi 22/09

Fin 2017, la Ville et le CCAS de Penmarc’h vous informaient du projet de création d’un jardin partagé. Après quelques mois de travaux, c’est chose faite puisque depuis juin, les premiers jardiniers s’activent sur leur parcelle.

Cette belle réalisation a pu voir le jour grâce à l’implication de Lucile Maléjacq, étudiante en licence professionnelle et chargée de ce dossier. Pour mener à bien ce projet, elle était accompagnée des élus, du service municipal des Espaces Verts et du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). Les travaux ont été confiés à des entreprises locales ainsi qu’à deux Établissements et Service d’Aide par le Travail (ESAT) pour ce qui concerne la clôture et le mobilier. Ce sont 25 000€, répartis entre la commune et le CCAS, qui ont été investis.

21 parcelles sur les 30 prévues sont à ce jour déjà cultivées, dont l’une par les résidents de l’EHPAD de Ménez Kergoff et une autre par les enfants de l’Accueil de Loisirs et de l’Espace Jeunes. Tous ont exprimé leur satisfaction et la bonne humeur règne dans le jardin partagé.

L’inauguration aura lieu le samedi 22 septembre à 11h, rue Louis Guillou (face à l’EHPAD).

Venez donc découvrir ce bel espace de convivialité et pourquoi pas, vous inscrire !