Eaux de baignade : une qualité 3 étoiles !

Les plages situées sur notre commune ont une importance majeure pour la vie de notre territoire. Ce sont des lieux très prisés des habitants y compris pendant l’hiver. Par ailleurs, leur rôle dans l’attractivité touristique de Penmarc’h n’est plus à prouver.

La propreté, la salubrité ainsi que la qualité des eaux qui les bordent sont donc au centre des préoccupations de notre commune. Le contrôle sanitaire des eaux de baignade est mis en œuvre par l’Agence Régionale de Santé Bretagne (ARS). Des prélèvements et des analyses bactériologiques sont réalisés durant chaque saison estivale.

À l’instar de l’année 2017 et des précédentes, l’ensemble des résultats de 2018 a révélé un excellent niveau concernant le classement sanitaire des plages du Ster, de Pors Carn et de la Joie.

C’est une très bonne nouvelle pour notre tourisme et pour l’économie de notre territoire mais aussi pour l’environnement. La mer est un joyau fragile et notre devoir est de la protéger des activités polluantes qui peuvent la menacer.

Je télécharge le rapport de l’Agence Régionale de Santé Bretagne

Conseil municipal – Vendredi 7 décembre à 20h30 – MPT

Le prochain conseil municipal est prévu le vendredi 7 décembre à 20h30, à la Maison Pour Tous, au Bourg. L’ordre du jour est le suivant :

1. Finances, administration, travaux et communication

Finances – Administration

1- Dépenses anticipées d’investissement 2019
2- Demandes de subventions DETR 2019
3- Politique tarifaire 2019
4- Révision des loyers communaux 2019
5- Transfert de la compétence assainissement à la CCPBS : ajustement du résultat transféré.
6- Décision modificative n°3 du budget principal
7- Travaux d’éclairage public ~ Mise en valeur de l’ÉgIise St Nonna tranche 2 – SDEF
8- Demande de maîtrise d’ouvrage déléguée auprès du CD29 – projet interface ville port et du projet Centre Bourg
9- Tableau des emplois au 1er janvier 2019
IO. Désignation des membres élus au Comité technique et CHSCT
1 1. Rapport définitif de la CLET GEMAPI du 11 septembre 2018 – Évaluation des charges transférées
12. Rapport d”activité CCPBS 20l7 (en fin de séance)

2. Urbanisme, cadre de vie et environnement

13. Renouvellement d’autorisation d’occupation du domaine public maritime – plage du Ster
14. Convention de superposition d’affectations entre l’État et la commune sur une dépendance du domaine public maritime
15. Acquisition de la parcelle AB 572 au profit de la commune

3. Décisions prises en vertu de l’article L 2122-22 du Code Général des Collectivités Territoriales

4. Questions diverses

Remise des audits de conduite

En octobre, lors de la Semaine Bleue*, un après-midi « prévention routière » destiné aux personnes de +60 ans a été organisé par les CCAS de Penmarc’h et Tréffiagat, en partenariat notamment avec l’association prévention routière, l’association Sourdine et le CLIC Pays Bigouden.
A cette occasion, des audits de conduite ont été mis en jeu par Groupama. Mercredi 28 novembre, 9 gagnants se sont vu remettre leur prix, ils bénéficieront d’un audit sur boîte automatique avec l’auto-école CER NT Formation. L’occasion de faire un bilan et de remettre à jour ses connaissances si besoin. La sécurité routière est l’affaire de tous !

*La Semaine Bleue est une manifestation annuelle dédiée aux retraités et aux personnes âgées, organisée cette année du 8 au 14 octobre.

Photo à la une : les lauréats, Maria, représentante de l’auto-école, Marie-Hélène Le Berre et Hervé Vaillant, adjoints aux affaires sociales respectivement à Treffiagat et à Penmarc’h, Charlotte Le Pichon, responsable du CCAS de Penmarc’h

Le gaspillage alimentaire : s’éduquer tout en s’amusant

Mercredi 28 novembre, les enfants du Tremplin et de l’Espace Jeunes se sont réunis pour participer à un jeu de rôle sur le gaspillage alimentaire « l’ombre du Ker Burger ».

Le but du jeu

Une vingtaine de participants était convoquée par le maire d’une commune fictive, confrontée à un sérieux problème : l’ouverture d’un fast food en face du collège de la ville dont les conséquences étaient la désertification du self de l’établissement, l’augmentation du gaspillage alimentaire et le mécontentement de plusieurs habitants. Chaque enfant avait un rôle bien défini : gestionnaire de l’établissement, chef cuisinier, propriétaire du fast food, maraîcher, directeur de supermarché, délégué des parents d’élèves, délégué des élèves, représentant d’une association d’environnement, infirmière… Ils se sont glissés rapidement dans la peau de leurs personnages et ont fait naître un débat très constructif.

Des objectifs variés

  • prendre conscience du gaspillage alimentaire dans les établissements scolaires,
  • du rôle citoyen de chacun dans les prises de décision à l’échelle d’une commune,
  • se rendre compte de l’importance des « petits gestes quotidiens  » pour l’environnement et la planète,
  • prendre la parole en public, argumenter et proposer ses idées,
  • comprendre l’importance de l’équilibre alimentaire…

Parmi de multiples propositions, le maire devait trouver une solution pour essayer de contenter tout le monde. Les échanges ont été riches, variés et de belles idées ont émergé. Elles seront peut-être, qui sait, proposées dans leurs établissements scolaires.

Éclairage : la mise en valeur de l’église St Nonna se poursuit

Depuis deux ans, huit projecteurs LED éclairent la nuit venue la grande entrée de l’église St Nonna, située à l’ouest de l’édifice, la mettant ainsi en valeur. La municipalité, en partenariat avec le Syndicat Départemental d’Énergie du Finistère (SDEF), souhaitait étendre le dispositif à l’ensemble du bâtiment. Cette volonté est actuellement en cours de concrétisation puisque techniciens et engins s’affairent depuis plusieurs jours sur le parvis de l’église afin d’étendre le réseau électrique et installer le matériel nécessaire à la démarche. L’éclairage devrait être opérationnel avant les fêtes de fin d’année ce qui ne manquera pas d’ajouter un peu de magie à cet élément majeur du patrimoine de la commune.

Miossec à Cap Caval – Ven 30 nov

Vendredi 30 novembre à 20h30
Miossec
The Red Goes Black (1ère partie) – Concert

Tout juste deux ans après son album « Mammifères » et la sortie de son premier album live enregistré en octobre 2016 aux Bouffes du Nord, notre brestois préféré revient avec son onzième long format, le bien nommé « Les Rescapés ».

Onzième album en 23 ans de carrière pour celui que ne se voyait pas vieillir dans ce « métier »… c’est plus que respectable, voire une incongruité pour certains !

Plus de 20 ans d’écritures, de rencontres et de collaborations avec des personnalités aussi variées que Jane Birkin, Yann Tiersen, Juliette Gréco et bien évidemment le fraîchement disparu Johnny Hallyday.

Réservations

Tél. 02 98 58 60 19 / culture@penmarch.fr

Cliquez sur le visuel ci-dessous pour regarder un extrait.

La rue Ar Feunteun* à nouveau bien nommée

La fontaine et le lavoir totalement enfouis sous la végétation

Depuis plusieurs années, la municipalité coopère avec l’association « Objectif emploi solidarité » dont le but est de faciliter l’accès à l’emploi en proposant un cadre et un parcours d’insertion par la mise en situation de travail ou par le biais de contrats aidés. Plusieurs chantiers d’insertion ponctuels ont ainsi été programmés et confiés aux travailleurs de l’association tels que l’entretien des espaces verts ou la pose de ganivelles. Dernièrement, dans le cadre du programme de mise en valeur du petit patrimoine, la commune a délégué à l’association, la réhabilitation de la fontaine et du lavoir de la bien nommée rue Ar Feunteun. Une finition au tractopelle sera effectuée dès l’arrivée des beaux jours pour enlever les souches ainsi que l’humus qui s’est accumulé au fil des années. Le terrain sera ensuite engazonné. Un lieu à redécouvrir…

* La Fontaine

 

Cinq agents municipaux à l’honneur

Le vendredi 16 novembre, deux jeunes retraitées, Armelle Le Meur et Maryse Hélias ainsi que trois employés encore en activité, Françoise Le Rest, Marc Le Rhun et David Lucas ont été mis à l’honneur. Une cérémonie conviviale spécialement organisée à l’intention de ces agents qui se sont investis tout au long de leur carrière et de ceux qui le font encore au quotidien. « C’est un réel plaisir que de remettre ces distinctions » a souligné Raynald Tanter. Le maire a remercié les agents pour leur dévouement et le service à la population. Il n’a pas manqué de saluer les personnes présentes parmi lesquelles Jacqueline Lazard, ancien maire de la commune et Denis Stephan, ancien directeur général des services. De nombreux employés retraités ou encore en poste avaient également fait le déplacement.

Deux départs en retraite

Armelle Le Meur débute sa carrière en effectuant des remplacements en tant qu’Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles (ATSEM), ses qualités professionnelles lui permettent d’être nommée à ce poste au 1er décembre 1981. À compter du 1er mai 1982, elle est nommée aide ouvrière professionnelle stagiaire et en 1988, elle devient aide agent technique. Elle obtient le concours d’agent administratif, elle est nommée à ce poste en 1997. Le 1er novembre 2013, elle est promue rédacteur et termine sa carrière en qualité d’agent d’état civil. Armelle est reconnue pour ses valeurs professionnelles et son engagement au sein de l’amicale du personnel communal dont elle fut la présidente.

Maryse Hélias intègre la mairie pour effectuer un remplacement en 1982. En janvier 1986, elle est nommée aide ouvrière professionnelle en qualité d’auxiliaire. En 1987, elle devient aide agent technique puis agent d’entretien en 1990. Puis elle intègre le cadre d’emploi des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, elle devient ATSEM à l’école Auguste Dupouy au Bourg et en fin de carrière, elle obtient le grade d’ATSEM principal de 1ère classe à compter du 1er mars 2014. Maryse a toujours apprécié d’être au contact des enfants et a aimé exercer son métier. Elle prend plaisir à revoir les anciens élèves qu’elle a connus enfants et qui sont à leur tour parents. Elle conserve un lien avec l’école en accompagnant les élèves aux sorties scolaires. « Je n’aurais jamais imaginé qu’une fille de St Pierre aurait fait carrière à Penmarc’h » a t’elle souligné malicieusement.

Nous souhaitons à Maryse et Armelle de profiter pleinement des belles années à venir.

Trois agents médaillés

Françoise Le Rest est recrutée en 1982 en tant qu’ATSEM à l’école Thomas Donnard à St Guénolé, puis en 1986, elle prend la direction de l’accueil de loisirs. En 2003, elle obtient le concours d’agent territorial et devient coordinatrice du service enfance-jeunesse. De par son dévouement et son sens des responsabilités, elle est promue attachée territoriale en 2012. Au quotidien, elle supervise les services liés à l’enfance : les écoles, l’accueil de loisirs, l’espace jeunes… Elle a reçu la médaille d’or pour ses 35 années de bons et loyaux services.

Marc Le Rhun, un CAP menuisier en poche, est recruté sur ce métier le 1er février 1983. Il est chargé de la rénovation et de l’agencement des bâtiments. En 2001, il obtient une promotion et est nommé agent de maîtrise qualifié. À partir de 2007, de par ses missions au sein du corps des sapeurs-pompiers, il prendra les fonctions d’assistant de prévention. Marc veille à la sécurité et aux bonnes conditions de travail de ses collègues. Depuis 2015, il est responsable du pôle bâtiment. Marc a également été pompier volontaire et a terminé sa carrière en tant que chef de centre en 2014. La médaille d’or lui est décernée pour ses 35 années effectuées.

Le 1er décembre 1998, David Lucas est embauché comme emploi jeune, un dispositif mis en place par le gouvernement de l’époque. Il est alors garde du littoral et veille à l’entretien et surveille les espaces dunaires. Cet emploi jeune sera un tremplin qui lui permettra d’obtenir un contrat à durée indéterminée. Le 1er février 2004, il est nommé conducteur d’engin aux services techniques puis une autre mission d’envergure lui sera confiée, il devient projectionniste et participe à la renaissance municipale du cinéma Eckmühl à partir de 2005. Désormais, au quotidien, il entretient et gère l’occupation des structures sportives au stade municipal. Il est également projectionniste au cinéma Eckmühl un week-end sur trois. Raynald Tanter lui a remis la médaille d’argent pour ses 20 années effectuées.

Photo à la une : Raynald Tanter, maire, Maryse Hélias, Françoise Le Rest, David Lucas, Armelle Le Meur, Marc Le Rhun, Marie-Claire Dupont et Jean-Louis Buannic, adjoints

Vigilance jaune, soyez prudents !

28 et 29 novembre : vent violent, pluie inondation, vague submersion et crue sur le bassin de l’Odet

  • renforcement du vent : rafales de secteur Sud Ouest de 80 à 90 km/h dans les terres, pouvant atteindre jusqu’à 100 km/h sur le littoral en deuxième partie de nuit puis mollissant
  • quantités de pluie attendue 15 à 20 mm jusqu’à 30 mm jusqu’à jeudi matin

Compte-tenu de rafales de vents supérieures à 90 km/h, la vitesse sur le Pont d’Iroise sera réduite à 70 km/h à compter de 22 h00 ce jour jusqu’à mercredi début de matinée.

Mercredi 28 novembre à compter de 16h00
Secteurs exposés : plus particulièrement le littoral Sud Finistère (train de houle de 4 à 5 m direction O.S.O)
Surcote prévue : de 20 cm

Coefficients de marée

  • Mercredi 28 novembre 2018 : coefficient 81 à 21h14
  • Jeudi 29 novembre 2018 : coefficient 75 à 9h36 et 70 à 22h25

CONSIGNES VIGILANCE

Soyez attentifs : si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d’un rivage ou d’un cours d’eau ; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux (ex : orages, montée des eaux, fortes vagues submergeant le littoral) sont en effet prévus ; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.

TENEZ-VOUS INFORMÉS

  • auprès d’un opérateur météo : Météo France ou l’un de ses concurrents,
  • bulletins de suivi, conséquences possibles, conseils de comportement en ligne sur le site internet gratuit de Météo-France www.meteofrance.com,
  • consultation du répondeur gratuit de Météo France (bulletins dès le niveau orange) : 05 67 22 95 00,
  • sur les conditions de circulation sur http://www.bison-fute.gouv.fr/index.html (notamment pour RN 12, 164, 165),
  • https://www.finistere.fr//Inforoute29

Rue du musée de la Préhistoire : les travaux vont démarrer

Lancé au printemps 2015, l’essai d’aménagements relatifs à la sécurisation de la rue du musée de la Préhistoire à Pors Carn va être (enfin) transformé dans les jours prochains.

Ce dossier majeur prévoit la création, parallèlement à la chaussée existante, d’une voie verte piétons/vélos, le réaménagement d’une aire naturelle de stationnement, l’installation d’un arrêt de transport en commun en face du Musée et la réalisation d’accotements de chaussée afin d’avoir une mise en valeur du secteur en cohérence avec l’environnement.

Les riverains ont été mobilisés par le biais de plusieurs réunions publiques mais aussi d’une ultime enquête lancée en août 2018. Les remarques constructives et judicieuses ont ainsi permis de peaufiner le projet initial. Celui-ci empiétant partiellement sur des terrains appartenant au Conservatoire du Littoral, il a également été nécessaire de collaborer avec les services de l’État afin d’obtenir toutes les autorisations indispensables.

Les travaux vont donc pouvoir démarrer dès le 3 décembre pour une durée prévisionnelle de 4 mois. Les nombreux amoureux de ce secteur fréquenté de la commune devraient donc pouvoir profiter en toute sécurité du nouveau visage des abords de Pors Carn dès le printemps prochain.

Le projet détaillé est consultable en cliquant sur le visuel ci-dessous.