Inauguration du stade municipal Jos Péron

Pierre Boënnec, Mme Péron, Jean-Pierre Le Brun, président des Cormorans, Raynald Tanter, Liliana Tanguy et M. Péron

Depuis le samedi 25 mai, le stade municipal porte désormais le nom « Stade municipal Jos Péron » en l’honneur de l’ancien capitaine et figure emblématique des Cormorans Sportifs. Jos Péron a également été maire de Penmarc’h de 1965 à 1977, il est à l’initiative notamment de la construction du centre nautique et de la salle omnisports. L’inauguration a eu lieu en présence d’Alain Péron, fils de Jos Péron, accompagné de son épouse ainsi que de la députée Liliana Tanguy et de Pierre Boënnec, considéré comme la mémoire vivante des Cormorans.

Le stade, de sa construction à son évolution

En 1960, Thomas Donnard, alors maire de Penmarc’h, et son équipe municipale ont pour projet d’aménager un stade d’envergure pour la commune. Un nouvel équipement, tant attendu, qui favorise la pratique sportive et qui correspond aux attentes, notamment à celles des Cormorans. L’équipe de foot réputée, occupait jusqu’alors le stade de Keryet. Voici la genèse d’un stade qui fêtera bientôt ces 60 ans et qui a connu tant de grands évènements.

En 2014, l’équipe municipale décide d’entreprendre de nombreux travaux de réfection dont le montant total atteint les 500 000€. L’attribution d’un nom à cet équipement marque ainsi l’achèvement des rénovations. C’est tout naturellement que celui de Jos Péron a été proposé tant il marqua l’histoire locale. « La notoriété de Penmarc’h s’est aussi faite de par le rayonnement de son équipe de Foot, il faut oser le dire. Et de ce rayonnement, Jos Péron, en a été un illustre acteur. Un acteur, un sportif, un joueur hautement reconnu par ses pairs et largement admiré par les spectateurs bien au-delà des frontières bigoudènes, sur tous les terrains où il a joué », a souligné Raynald Tanter.

Jos Péron, un combattant qui ne lâche rien

Jos Péron est né le 18 février 1920 à Penmarc’h. Très jeune, il est déjà repéré comme un excellent joueur de foot. En 1934, alors âgé de 14 ans, il intègre l’équipe B des Cormorans, en 1936 il rejoint l’équipe A. En 1939, au début de la guerre, il en devient le Capitaine et le restera jusqu’en 1959. En 1940, Jos est appelé au 505ème régiment de Vannes, il échappe de peu à la capture par les allemands et par la même occasion à la détention en Allemagne. Il entre dans la Résistance en 1943 dans un groupe nommé « Vengeance ». À la libération, il est appelé en renfort au régiment d’artillerie de Châteauroux. Repéré par le Président du Club de Foot de la ville, il joue au poste de demi-centre, et ce jusqu’à sa démobilisation.

Il épouse Marie Drézen en 1949 et consacre sa carrière professionnelle à son entreprise de bâtiment. « Jos Péron était connu comme étant un meneur, un homme de caractère, un battant, à l’image de ce que fût la sienne dans la grande et belle aventure des Cormorans », a précisé Raynald Tanter.

Le stade municipal, un équipement à la hauteur des espérances

Depuis 2015, le stade a été réhabilité, ses nombreux équipements permettent la bonne pratique du tennis, du tennis de table, des arts martiaux, de la gym, du badminton, ou tout simplement d’accueillir celles et ceux qui veulent entretenir leur forme. Autant d’équipements qui répondent aux attentes des utilisateurs et aux associations proposant ces activités. À noter que dans le but d’améliorer le confort des usagers, la commune, en collaboration avec le Syndicat Départemental d’Energie du Finistère (SDEF), planche actuellement sur la refonte du réseau d’éclairage de l’enceinte. Compte tenu de la hausse constante de la fréquentation du stade, c’est une nécessité.

La bonne réputation du stade va au-delà des frontières du Pays Bigouden, la structure accueille tous types d’événements du Mondial Pupilles, tournoi de football U13, au festival de musique God Save The Kouign, organisé le 15 juin prochain.

Cliquez sur le visuel ci-dessous pour télécharger le discours de Raynald Tanter

Journée des préventions

Activité proposée par les pompiers

Le service enfance jeunesse a organisé jeudi 23 mai, la « Journée des Préventions » à l’attention des élèves de CM1 et CM2 des trois écoles de la commune. Le Maire, Raynald Tanter, Dominique Plouhinec, adjointe chargée de l’enfance, des affaires scolaires et périscolaires et Mélanie Ducros, déléguée municipale à la sécurité routière ont accueilli les 77 élèves concernés et leurs enseignants.

Les CM1 ont participé à des ateliers animés par divers intervenants :

  • le permis piéton animé par la Gendarmerie du Guilvinec,
  • le transport scolaire par le Conseil Régional,
  • le circuit vélo par l’association de prévention routière,
  • atelier vélo : les différentes pièces par le service enfance-jeunesse,
  • le harcèlement en milieu scolaire animé par les CEMEA (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active).

Atelier animé par l’association Sourdine

Les CM2 quant à eux ont également assisté à des modules, là aussi préparés par différents organismes :

  • les relations fille-garçon la ligue de l’enseignement,
  • le transport scolaire par Conseil Régional,
  • les premiers secours par les pompiers,
  • les risques auditifs par l’association Sourdine.

La journée s’est terminée par une manœuvre des pompiers qui ont mis en scène une chute de vélo.

Photo à la une : parcours à vélos sur le parking de la salle Cap Caval

Présentation de l’avant-projet de l’aménagement du Bourg

De nombreux penmarc’hais ont assisté à la présentation

Dans la continuité de la refonte de l’entrée du bourg et à l’approche de l’achèvement des travaux de réhabilitation de la mairie, la municipalité a présenté à la population le 13 mai dernier l’avant-projet d’aménagement du Bourg à la salle Cap Caval. Initié par la commune avec l’appui du bureau d’étude A-MAR Paysage, ses objectifs sont les suivants : la revitalisation du centre Bourg par l’aménagement qualitatif comprenant des travaux de voirie, une redistribution de l’espace public autour de la mairie, de l’église St Nonna et de la salle Cap Caval. Rozen Duley, de l’agence A-Mar, a fait un état des lieux et présenté, à la centaine de personnes , les deux tranches du futur chantier.

La première phase consistera à délimiter les entrées de Bourg. La réduction des gabarits des voies permettra, pour plus de sécurité, de limiter la vitesse à 30km/h. La réfection des trottoirs favorisera la circulation des piétons et des personnes à mobilité réduite. Un parking paysager et l’aménagement d’un espace vert de convivialité agrémenteront l’environnement proche de la mairie. Cette première tranche est estimée à 425 000 € HT et devrait débuter en octobre prochain.

La seconde phase s’articulera autour de la réfection des abords de l’église et du carrefour régulé par des feux tricolores. Elle permettra de réduire la dangerosité du site en matérialisant un seuil d’entrée dans le bourg. L’aménagement qualitatif des venelles, à proximité de l’église Nonna, favorisera les déplacements doux avec un accès privilégié pour les piétons. L’entrée du chemin de Penhors depuis l’avenue de Skibbereen sera requalifiée pour en faire un axe privilégié pour les liaisons douces. Le coût estimé de cette phase s’élève à 250 000 € HT.

Ces travaux s’inscrivent dans la continuité du schéma directeur et participent au dynamisme et à l’attractivité de Penmarc’h.

Cliquez sur le visuel ci-dessous pour consulter l’avant-projet

 

Quatre panneaux en mémoire des Fusillés de Poulguen

Panneau remémorant l’histoire des Fusillés

Au cours de la cérémonie du 8 mai, les nombreux citoyens présents à la commémoration ont découvert quatre panneaux retraçant l’histoire des Fusillés de Poulguen. Pour ne pas oublier ce moment tragique, la municipalité, à l’initiative d’Éric Raphalen, adjoint chargé de la communication, a fait réaliser ces panneaux à partir des travaux de Jean Kervision, Pierre-Jean Berrou et Gaston Baillot, historiens du Pays Bigouden. Pour mémoire, le soir du 21 avril 1944, 35 résistants ont été fusillés et inhumés à quelques dizaines de mètres de la stèle, souligne Pierre-Jean Berrou. Les compères ont partagé leurs bouleversants récits sur le traitement des prisonniers avant leur exécution. Gaston Balliot a créé un site internet intégrant de remarquables et poignantes photos d’époque : https://bigouden1944.wordpress.com. Un article était consacré à ce site dans le Pen’Mag de juillet 2018. Ces panneaux perpétueront un peu plus le souvenir de ces résistants, un véritable devoir de mémoire pour Penmarc’h et bien au-delà.

Photo à la une : Yohan Madec, Jean Kervision, Pierre-Jean Berrou, Gaston Baillot et Éric Raphalen devant l’un des panneaux

Travaux : route de Pors Carn et Hent Dal Mejou Kervedal, rue du Viben, rue Edmond Michelet et rue de Kerontec

La mairie vous informe des travaux en cours sur la commune.

Réglementation de la circulation : route de Pors Carn et Hent Dall Mejou Kervedal

Du 27/05 au 21/06, la route de Pors Carn sera barrée du 27 au 29/05 (sauf riverains) et la voie Hent Dall Mejou Kervedal sera fermée à la circulation du 27/05 au 21/06 (sauf riverains) afin de procéder à des travaux de renouvellement de la conduite d’eau potable et une extension du réseau d’eaux usées sur la voie publique. Le stationnement des véhicules sera interdit sur la route de Pors Carn et sur la voie Hent Dall Mejou Kervedal dans la zone des travaux.

Réglementation de la circulation : rue du Viben

Du 27/05 au 07/06, la chaussée sera rétrécie dans la rue du Viben afin de réaliser des travaux de reprise de branchement sur le réseau d’eau potable sur la voie publique. La circulation se fera par l’intermédiaire de feux tricolores. Le stationnement des véhicules sera interdit sur la voie concernée par les travaux et la vitesse sera limitée à 30 km/h.

Réglementation de la circulation : rue Edmond Michelet

Du 03 au 21/06, la chaussée sera rétrécie dans la rue Edmond Michelet afin de réaliser des travaux de reprise de branchement sur le réseau d’eau potable sur la voie publique. La circulation se fera par l’intermédiaire de feux tricolores. Le stationnement des véhicules sera interdit sur la voie concernée par les travaux et la vitesse sera limitée à 30 km/h.

Réglementation de la circulation : rue de Kerontec

Du 08 au 21/06, la chaussée sera rétrécie dans la rue Kerontec afin de procéder au débouchage de conduite Orange. La circulation se fera par un alternat manuel et le stationnement sera interdit aux véhicules légers, ainsi qu’aux poids lourds.

Interdiction temporaire de la pêche à pied

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

Arrêté préfectoral du 23 mai 2019 portant sur l’interdiction temporaire de la pêche, du ramassage, du transfert de la purification, de l’expédition, de la distribution, de la commercialisation de tous coquillages ainsi que du pompage de l’eau de mer à des fins aquacoles provenant de la zone marine « Concarneau large – Glénan (n°43) ».

Article 1 : fermeture de la zone

Sont provisoirement interdits, à partir du 23 mai 2019 , la pêche maritime professionnelle et récréative, le ramassage, le transfert, la purification, l’expédition, la distribution et la commercialisation de tous coquillages en provenance du secteur délimité comme suit :
Partie finistérienne des eaux territoriales de la zone délimitée :

  • au nord par le parallèle passant par la pointe de Penmarc’h (commune de Penmarc’h), la ligne reliant la pointe de Penmarc’h (commune de Penmarc’h), le point 47° 43′ 21.2″ N, 4° 16′ 00.4″ W, la pointe de Mousterlin (commune de Fouesnant), la pointe de Trévígnon (commune de Trégunc) et la pointe du Talut (commune de Ploemeur – Morbihan) ;
  • à l’est par la ligne joignant la pointe du Talut (commune de Ploemeur – Morbihan), à la pointe de Pen Men (Île de Groix) et le méridien passant par la pointe de Pen Men (Île de Groix).

Incluant partiellement la zone de production « Eaux profondes Guilvinec – Bénodet – Glénan » n° 29.07.010

Article 2 : mesures de retrait des coquillages concernés

Les coquillages récoltés et/ou pêchés dans la zone « Concarneau large – Glénan (n°43) » depuis le 20 mai 2019, date du prélèvement ayant révélé leur toxicité, sont considérés comme impropres à la consommation humaine. Tout professionnel qui a depuis cette date commercialisé ces espèces de coquillages, doit engager immédiatement sous sa responsabilité leur retrait du marché en application de l’article 19 du règlement (CE) n°178/2002, et en informer la Direction départementale de la protection des populations. Ces produits doivent être détruits, selon les modalités fixées parle règlement (CE) n° 1069/2009.

Article 3 : utilisation de l’eau de mer provenant de la zone fermée

Article 3.1 : mesures générales

Il est interdit d’utiliser pour l’immersion des coquillages, et quelles que soient leurs provenances, l’eau de mer provenant de la zone « Concameau large – Glénan (n°43) » tant que celle-ci reste fermée. Seules les opérations de lavage des coquillages, sans immersion, sont possibles. Compte tenu des risques associés, cette interdiction est également applicable pour l’eau de mer qui aurait été pompée dans cette zone depuis le 20 mai 2019 et stockée dans les bassins et réserves des établissements. Les coquillages qui seraient déjà immergés dans cette eau sont considérés comme contaminés et ne peuvent être commercialisés pour la consommation humaine.

Ces coquillages peuvent cependant être ré immergés dans la zone fermée en attente de sa réouverture, sous réserve de l’accord de Direction départementale de la protection des populations.

Article 3.2 : mesures particulières

Les établissements, qui peuvent justifier auprès de la direction départementale de la protection des populations un approvisionnement en eau de mer non contaminée (du fait par exemple des dates et lieux de pompage), peuvent continuer à commercialiser des coquillages qui proviennent soit de zones ouvertes soit de la zone fermée mais « mis à l’abri » avant la période de toxicité retenue.

Article 3.3 : mesures dérogatoires en l’absence démontrée de cellules algales dans l’eau alimentant les bassins

Si les professionnels prouvent par analyse, auprès de la Direction départementale de la protection des populations du Finistère :

  • l’absence de cellules algales toxiques dans l’eau alimentant leurs bassins,
  • l’absence de toxicité des coquillages ayant séjourné dans leurs bassins.

Alors cette eau de mer issue de la zone fermée pourra être utilisée de manière dérogatoire pour l’immersion de coquillages non soumis à des mesures de restriction. Cette analyse devra être renouvelée lors de chaque nouveau pompage dans la zone fermée.

Conseil municipal : vendredi 24 mai

Le prochain conseil municipal est prévu le vendredi 24 mai à 20h30, à la Maison Pour Tous, au Bourg. L’ordre du jour est le suivant :

1. Finances, administration, travaux et communication

Finances – Marchés publics

1- Attribution de compensation 2019 définitive résultant du rapport de la Commission Locale d’Évaluation des Charges Transférées (CLECT) du 25 février 2019 relatif à l’évaluation des charges transférées
2- Demande de décharge de responsabilité et remise gracieuse au régisseur de la régie Marchés – Droits de place
3- Admission en non-valeur pour créances éteintes – Budget principal
4- Admission en non-valeur pour créances éteintes – Budget annexe Cinéma Eckmühl
5- Aménagement de l’entrée de bourg-entreprise Colas – Avenant n°1
6- Aménagement de la rue du musée de la Préhistoire – Lot n°1 terrassement et réseaux – entreprise LE PAPE – Avenant n°1
7- Restructuration et extension de la mairie – Avenants

Administration

8- Protection fonctionnelle des élus locaux
9- Allocation vétérance aux anciens sapeurs-pompiers volontaires de Penmarc’h 2018
10- Modification de la composition des commissions
11- Tirage au sort des jurés d’assises pour 2020

Travaux

12- Prorogation des deux autorisations d’occupation temporaire du domaine maritime pour les deux exutoires du Ster

2. Solidarité, jeunesse, affaires sociales, culture et sports

Jeunesse

13- Participation de la commune aux dépenses de fonctionnement des écoles publiques – convention avec la commune de Pont-l’Abbé

Culture

14- Convention de soutien logistique de la commune de Penmarc’h à l’association God Save The Kouign pour l’organisation du Festival
15- Tarifs saison 2019-2020 salle Cap Caval

3. Urbanisme, cadre de vie et environnement

Urbanisme

16- Cession d’une partie de la parcelle AW 758
17- Rectification d’une erreur cadastrale
18- Acquisition des parcelles AX 345 et 344
19- Vœux de soutien à « L’Appel pour un pacte finance-climat européen »

Environnement

20- Marais de Lescors : validation du périmètre d’intervention du Conservatoire du Littoral

4. Décisions prises en vertu de l’article L 2122-22 du Code Général des Collectivités Territoriales

5. Questions diverses

Élections européennes : dimanche 26 mai

« Quelle Europe voulons-nous ? » : c’est la question centrale des élections européennes.

En allant voter, vous choisissez un projet pour l’Europe en phase avec vos convictions et vos valeurs. Choisir une liste plutôt qu’une autre, c’est choisir la composition du Parlement européen et influencer les décisions qu’il prendra au cours des 5 prochaines années. Une fois élus, les représentants des citoyens de l’Union européenne siègent par groupes européens qui reflètent leur sensibilité politique et non leur nationalité. Ils agissent alors dans des domaines tels que…

L’emploi – les droits sociaux

Le Parlement européen adopte, par exemple, des normes en matière d’encadrement du détachement des travailleurs en Europe, ou en matière d’emploi, notamment pour les jeunes.

Le climat – l’environnement

Le Parlement européen définit des normes environnementales, par exemple, pour lutter contre le réchauffement climatique ou accroître l’utilisation des énergies renouvelables.

La gestion des frontières

Le Parlement européen définit, par exemple, les missions de protection des frontières extérieures de l’Union européenne de l’agence Frontex.

La santé – l’alimentation

Le Parlement européen intervient notamment pour garantir la traçabilité des aliments et permettre la coordination des contrôles en matière alimentaire.

La sécurité

Le Parlement européen participe à la lutte contre le terrorisme en définissant des règles d’échange d’informations, en limitant l’accès aux armes ou en luttant contre le blanchiment d’argent.

Cliquez sur le visuel ci-dessous pour consulter le guide pratique.

Travaux : route de Pors Carn, rue de Kerontec et rue Edmond Michelet

La mairie vous informe des travaux en cours sur la commune, ils concernent la route de Pors Carn, la rue de Kerontec et la rue Edmond Michelet.

Réglementation de la circulation : route de Pors Carn

Jusqu’au 7 juin, de 8h30 à 17h, la chaussée sera rétrécie dans la route de Pors Carn afin de procéder au remplacement d’un câble sur le réseau Orange. La signalisation sera adaptée en fonction de l’avancement des travaux.

Réglementation de la circulation et du stationnement : rue de Kerontec

Du 20 au 24 mai, la chaussée sera rétrécie dans la rue de Kerontec afin d’effectuer des travaux de raccordement sur le réseau électrique. La circulation s’effectuera par l’intermédiaire d’un alternat manuel. Le stationnement des véhicules et des poids lourds sera interdit du côté concerné par les travaux.

Réglementation de la circulation et du stationnement : rue Edmond Michelet

Du 20 mai au 10 juin, la chaussée sera rétrécie dans la rue Edmond Michelet afin d’effectuer des travaux de reprise de branchement sur le réseau d’eau potable. La circulation se fera par l’intermédiaire de feux tricolores. Le stationnement des véhicules sera interdit sur la voie concernée par les travaux et la vitesse sera limitée à 30 km/h.