Les sauveteurs veillent à la sécurité des plages

Les sauveteurs valident leur formation

Le 4 juillet, Raynald Tanter, maire, a accueilli les sauveteurs qui veillent à la sécurité des plages de Pors Carn et du Ster pendant l’été. Il a remercié ces femmes et ces hommes pour leur volontarisme et leur engagement au quotidien.

La sécurité et la prévention sont des priorités

En cette période estivale, la sécurité des nombreuses personnes qui fréquentent les plages est l’une des grandes préoccupations de la commune. Pour assurer la surveillance des sites de Pors Carn et du Ster, 16 sauveteurs ont été recrutés. Ils sont répartis en deux équipes de huit sur les deux postes de secours. Ils occupent leurs postes depuis le 6 juillet jusqu’au 1er septembre, de 13h à 19h, à raison de sept jours sur sept. « Une présence nécessaire et appréciée » comme l’a souligné le maire Raynald Tanter.

Des sauveteurs compétents et formés

Les sauveteurs sont des étudiants qui suivent pour la plupart des études en relation avec le milieu sportif et qui présentent une excellente condition physique. Pour remplir et assurer pleinement leurs missions, ils sont titulaires d’un Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA). Afin de compléter leur formation initiale, ils ont suivi un premier stage d’une durée de vingt heures auprès des pompiers et un second de trois jours qui les sensibilise aux risques locaux. Ces formations ont été encadrées par Timothée Richard et Frédéric Toullec, respectivement le nouveau et l’ancien responsable des plages au niveau départemental, ainsi que Steven Le Du, référent Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) pour la ville de Penmarc’h.

Raynald Tanter s’adresse aux sauveteurs

Des plages accessibles à tous

Un matériel spécifique est proposé aux personnes à mobilité réduite : un « handiquatro » (siège promenade), un « hippocampe » (prévu pour le bain et la promenade) et deux « tiralo » (mise à la baignade). Tous ces équipements sont disponibles jusqu’au dimanche 1er septembre inclus, tous les jours de 13h à 19h, aux postes de secours du Ster pour un « tiralo » et « l’handiquatro » et de Pors Carn pour l’autre « tiralo » et « l’hippocampe ». Le matériel est mis à la disposition des personnes handicapées et de leur accompagnateur, sous leurs entières responsabilités. Les sauveteurs, non habilités à accompagner les utilisateurs, se feront un plaisir de présenter le matériel et d’en expliquer le fonctionnement. Il est possible de réserver ces fauteuils hors saison en contactant le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) à St Guénolé au 02 98 58 44 45

Les consignes à suivre

Chaque plan d’eau est différent, il convient à chacun d’être vigilant. Avant de se baigner, quelques règles doivent être respectées, telles que :
• passer par le poste de secours afin de se renseigner sur l’état de la mer, la température de l’eau…
• rentrer progressivement dans l’eau afin d’éviter tout malaise cardiaque,
• penser à vous hydrater régulièrement, à mettre de la crème solaire et à vous munir d’un chapeau ou d’une casquette. Soyez particulièrement vigilant auprès des enfants.

L’objectif est d’informer sur les éventuels risques, il vaut mieux prévenir que guérir. Les nageurs sauveteurs sont perçus comme des anges gardiens qui sensibilisent et veillent à la sécurité.

Pour rappel

• Deux postes de secours : à Pors Carn et au Ster
• Permanences des sauveteurs : tous les jours, du 6 juillet au 1er septembre, de 13h à 19h

Sites internet de référence

Par ailleurs, n’hésitez pas à vous informer et à consulter notamment les sites internet suivants :
météofrance
surf-report : état des vagues à Pors Carn
maree.info/88 pour les coefficients de marée
• webcams de Kérity et Pors Carn

Photo à la une : Frédéric Toullec, Timothée Richard, Steven Le Du, les sauveteurs et Raynald Tanter

Réglementation de la circulation et du stationnement

La mairie vous informe des derniers arrêtés municipaux.

Réglementation de la circulation et du stationnement : rue Laez ar Ster

Du 17 au 26 juillet, la chaussée de la rue Laez ar Ster sera rétrécie afin de procéder à des travaux de raccordement électrique. La circulation s’effectuera par l’intermédiaire d’un alternat manuel. Le stationnement des véhicules et des poids lourds sera interdit du côté concerné par les travaux.

Réglementation de la circulation et du stationnement : fête de l’amicale laïque au port de Kérity

Le samedi 20 juillet, l’Amicale Laïque est autorisée à utiliser le parking public situé à l’ouest de l’ancienne criée située sur le quai du Général de Gaulle pour le stationnement des personnes à mobilité réduite.
Le stationnement sera interdit le vendredi 19 juillet à partir de 23h sur le parking public situé à l’ouest de l’ancienne criée du quai du Général de Gaulle et jusqu’au dimanche 21 juillet à 3h. La circulation des véhicules à moteur et des deux roues sera interdite, à l’exception de l’accès direct à la cale pour la mise à l’eau ou le retrait des embarcations, depuis l’ancienne criée jusqu’à la capitainerie, à partir de 8h et jusqu’à la fin de la manifestation. Les participants et les organisateurs sont autorisés à circuler ainsi qu’à stationner pour le montage et le démontage des stands.

Réglementation de la circulation et du stationnement : fête des Marins et Amis du Port de Kérity (MAPK)

Le dimanche 21 juillet, l’association des Marins et Amis du Port de Kérity est autorisée à utiliser le parking public situé à l’est de l’ancienne criée situé sur le quai Général de Gaulle pour l’organisation d’une fête.
Le stationnement sera interdit à partir du vendredi 19 juillet à 23h et jusqu’au lundi 22 juillet à 8h sur le parking public situé à l’est de l’ancienne criée sur le quai Général de Gaulle. La circulation des véhicules à moteur et des deux roues sera interdite, à l’exception de l’accès direct à la cale pour mise à l’eau ou retrait des embarcations, à partir samedi 20 juillet 8h jusqu’à la fin de la manifestation, sur le Quai Général de Gaulle de l’ancienne criée jusqu`à la capitainerie. Les participants et les organisateurs sont autorisés à circuler ainsi qu`à stationner pour le montage et le démontage des stands.

Réglementation du stationnement : marathon André Le Floch

Le dimanche 21 juillet, de 8h à 17h, le stationnement sur le parking Poull-Coq (en direction de la Pointe de la Torche) sera interdit afin de permettre le déroulement du « Marathon André le Floch ». Une signalétique sera matérialisée et gérée les organisateurs de l’évènement.

Interdiction de récolte et consommation des coquillages : en date du 18 juillet

En date du 18 juillet, la Préfecture nous informe de la fermeture de certaines zones de pêche à pied. Vu les résultats d’analyses favorables concernant les teneurs en toxines lipophiles sur les moules de la zone marine « Aven, Belon et Merrien ». Le Préfet du Finistère a décidé ce jour de lever l’interdiction de pêche et de commercialisation des moules de cette zone en vue de la consommation humaine.

La carte actualisée et le détail des interdictions sanitaires de pêche de coquillages se trouvent sur le site internet des services de l’État dans le Finistère : http://www.finistere.gouv.fr/tags/view/Les+dossiers/Conchyliculture

Ces informations sont également disponibles auprès des mairies des zones littorales. D’autres secteurs peuvent être fermés à la pêche des coquillages en raison de contamination microbiologique ou de nécessité de repos biologique pour maintenir la ressource.
Ces interdictions sont disponibles auprès des mairies des zones littorales et sur le site internet : www.pecheapied-responsable.fr

Pour toute information concernant les secteurs fermés à la pêche professionnelle : Direction Départementale de la Protection des Populations 29 (DDPP) Service alimentation 2 rue de Kerivoal 29334 Quimper Cedex
Tél. 02 98 64 36 36 – ddpp@finistere.gouv.fr

Les établissements conchylicoles situés dans les zones concernées peuvent poursuivre leurs activités d’expédition de coquillages provenant de secteurs ouverts.

Récapitulatif des zones fermées

  • Camaret – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Baie de Conarneau et rivière de Penfoulic – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Iroise Camaret, secteur de Dinan Kerloc’h – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Baie de Douarnenez, estran – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Baie d’Audierne, estran – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Pays Bigouden Sud – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Odet Bénodet – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Aven, Belon et Merrien – Tous les coquillages fouisseurs : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Rivière de la Laïta – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Rade de Brest – Coquilles Saint Jacques et pétoncles : toxines amnésiantes (ASP) produites par l’algue planctonique pseudo-nitzschia
  • Landévennec, estran allant des ruines de l’Abbaye à la digue de Port Maria – Tous les coquillages microbiologiques
  • Rade de Brest : la rivière de l’Aulne et le sillon des Anglais, la rivière de l’Hôpital-Camfrout, l’anse de Kéroullé et la rivière du Faou – Moules Contamination chimique (plomb)

Recommandations

Les personnes ayant consommé des coquillages provenant de ces zones et présentant des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, nausées) et/ou des symptômes neurologiques (maux de tête persistants, désorientation et confusion) sont invitées à se rapprocher de leur médecin.

Il est rappelé que la cuisson ne détruit pas les toxines apportées par les phytoplanctons (algues microscopiques). Même après cuisson, les coquillages restent impropres à la consommation.

Le 14 Juillet, un évènement fédérateur

Le 14 Juillet, jour de commémoration de la prise de la Bastille, la municipalité avait donné rendez-vous à la population au monument aux morts pour célébrer la fête nationale, un moment de rassemblement et de convivialité. Pendant son discours, Raynald Tanter, maire, a réaffirmé son attachement aux valeurs de la République et a salué les soldats français qui combattent quotidiennement à travers le monde. Par ailleurs, à travers l’évocation de la finale de la Coupe de Monde de football, qui s’est jouée le 15 juillet 2018 entre la France et la Croatie, il a exprimé un sentiment de fierté nationale. « Un véritable moment de bonheur collectif de liesse et de rassemblement mais aussi et surtout, ne l’oublions pas un vrai moment de fierté, de fierté nationale », comme il l’a souligné.

Après la cérémonie, les Penmarc’hais et estivants étaient invités à participer aux traditionnels jeux organisés et encadrés par les élus volontaires, qui avaient lieu cette année à St Pierre, près du site des phares. Les plus jeunes s’en sont donné à cœur joie à la course en sac, à la pêche à la ligne, au remplissage des bouteilles… Leurs ainés n’étaient pas en reste, les plus sportifs participaient à des courses de vitesse, de fond… tandis que les autres s’affrontaient à la pétanque, à la galoche ou encore à la coinchée… Les vainqueurs sont repartis avec des invitations pour des repas au restaurant, des places de cinéma, des séances de kayak, des jeux… Une belle journée festive et conviviale.

Photo à la une : Michel Canévet, sénateur ; René Buhannic, président de la FNACA ; Raynald Tanter, maire ; Yves Reine, président des Anciens Combattants ; Jean-Louis Buannic et Maurice Le Floch, adjoints et les membres du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ)

Cliquez sur le visuel pour télécharger le discours

Concours de coinchée

Course en sac

Course de vitesse

Remplissage de bouteilles

 

Réglementation de la circulation : marathon « André Le Floc’h »

Le dimanche 21 juillet, de 10h à 15h, la circulation sera momentanément interdite sur les voies communales suivantes : rue du Général de Gaulle, rue de la Corniche, rue de Kervily, rue Runavalen, rue du Gorêt, rue des Naufragés du 23 mai 1925, rue du Phare, rue du port de St Guénolé, rue François Péron, rue des Embruns, rue des Coopératives, rue des Goélands, rue Roger Quiniou, rue de Poul-Briel, rue Racine, rue Pierre et Jean Dupouy, rue du Stouic, rue Michel Le Gars, rue du Viben, rue Hyacinthe Moguérou, rue de la Plage, chemin du Layou, rue Scrafic, rue du musée de la Préhistoire, pour le passage du « Marathon André Le Floch » organisé par l’association « Les Étoiles de la Baie ».

Carte informative relative à la traversée de Saint Guénolé, cliquez sur le visuel pour l’agrandir.

Interdiction de récolte et consommation des coquillages : en date du 11 juillet

En date du 11 juillet, la Préfecture nous informe de la fermeture de certaines zones de pêche à pied. Vu les résultats d’analyses défavorables concernant les teneurs en toxines lipophiles sur les amandes de la zone marine de Camaret et sur les coques de la rivière de Penfoulic. Le Préfet du Finistère a décidé d’interdire la pêche récréative et professionnelle, le ramassage, le transport, la purification, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation humaine :

  • de tous les coquillages de la zone marine de Camaret
  • des coques de la baie de Concarneau et de la rivière de Penfoulic.

En revanche, les résultats d’analyses favorables sur les huîtres des zones marines de l’Aven, Belon, Merrien et de l’Odet, Bénodet concernant les teneurs en toxines lipophiles permettent de lever les interdictions de ramassage, transport, purification, expédition, distribution et commercialisation en vue de la consommation humaine des huîtres de ces deux zones. Les résultats d’analyses favorables sur les moules de la rivière de Pont-l’Abbé concernant les teneurs en toxines lipophiles permettent également de lever les interdictions de ramassage, transport, purification, expédition, distribution et commercialisation en vue de la consommation humaine de tous les coquillages de ce secteur.

La carte actualisée et le détail des interdictions sanitaires de pêche de coquillages se trouvent sur le site internet des services de l’État dans le Finistère : http://www.finistere.gouv.fr/tags/view/Les+dossiers/Conchyliculture
Ces informations sont également disponibles auprès des mairies des zones littorales. D’autres secteurs peuvent être fermés à la pêche des coquillages en raison de contamination microbiologique ou de nécessité de repos biologique pour maintenir la
ressource. Ces interdictions sont disponibles auprès des mairies des zones littorales et sur le site internet www.pecheapied-responsable.fr

Pour toute information concernant les secteurs fermés à la pêche professionnelle : Direction Départementale de la Protection des Populations 29 (DDPP) Service alimentation 2 rue de Kerivoal 29334 Quimper Cedex
Tél. 02 98 64 36 36 – ddpp@finistere.gouv.fr

Les établissements conchylicoles situés dans les zones concernées peuvent poursuivre leurs activités d’expédition de coquillages provenant de secteurs ouverts.

Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Récapitulatif des zones fermées

  • Camaret – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Baie de Concarneau et rivière de Penfoulic – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Iroise Camaret, secteur de Dinan Kerloc’h – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Baie de Douarnenez, estran – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Baie d’Audierne, estran – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Pays Bigouden Sud – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Odet, Bénodet – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Aven, Belon et Merrien – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Rivière de la Laïta – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Rade de Brest – Coquilles Saint Jacques et pétoncles : toxines amnésiantes (ASP) produites par l’algue planctonique pseudo-nitzschia
  • Landévennec : estran allant des ruines de l’Abbaye à la digue de Port Maria – Tous les coquillages microbiologiques
  • Rade de Brest : la rivière de l’Aulne et le sillon des Anglais, la rivière de l’Hôpital-Camfrout, l’anse de Kéroullé et la rivière du Faou : moules, contamination chimique (plomb)

Recommandations

Les personnes ayant consommé des coquillages provenant de ces zones et présentant des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, nausées) et/ou des symptômes neurologiques (maux de tête persistants, désorientation et confusion) sont invitées à se rapprocher de leur médecin.

Il est rappelé que la cuisson ne détruit pas les toxines apportées par les phytoplanctons (algues microscopiques). Même après cuisson, les coquillages restent impropres à la consommation.

Réglementation de la circulation et du stationnement

La mairie vous informe des derniers arrêtés municipaux. Ils concernent la rue de l’Église, le feu de St Pierre, le feu d’artifice, la cérémonie et les jeux du 14 Juillet.

Réglementation de la circulation et du stationnement : rue de l’église

Le vendredi 12 juillet, de 8h à 12h, la circulation et le stationnement des véhicules seront interdits sur la rue de l’église pour permettre le stationnement d’un camion pompe sur la chaussée afin de réaliser des travaux de coulage d’une dalle sur une propriété privée.

Réglementation de la circulation : pointe de Saint-Pierre et rue des Naufragés

Le samedi 13 juillet, à partir de 13h30 jusqu’à la fin de la manifestation, la circulation des véhicules à moteur et des deux roues sera interdite sur le port de Saint-Pierre et sur la rue des Naufragés, pour permettre le déroulement du feu de Saint-Pierre.

Réglementation de la circulation : feu d’artifice

Le 13 juillet, à partir de 13h30 et jusqu’à la fin de la manifestation, un périmètre de sécurité sera délimité à l’entrée de la cale de Saint-Pierre pour permettre l’installation et l’exécution du feu d’artifice.

Réglementation de la circulation : cérémonie du 14 juillet au Bourg

Le dimanche 14 juillet, à partir de 9h30 jusqu’à la fin de la cérémonie du 14 Juillet, la circulation de tous les véhicules à moteur sera interdite sur la partie Est de la rue François Merrien, sur la rue de l’Église et sur la rue Edmond Michelet de l’intersection de la rue Yvon Lucas jusqu’à l’intersection avec la rue de Kerdavid. Les déviations se feront par les rues adjacentes.

Réglementation de la circulation et du stationnement : Pointe de Saint-Pierre, rue des Naufragés du 23 mai 1925

Le dimanche 14 juillet, à partir de 10h30 et jusqu’à la fin des animations, la circulation et le stationnement de tous les véhicules à moteur seront interdits sur la pointe de Saint Pierre et la rue des Naufragés afin d’organiser les traditionnels jeux du 14 Juillet.

Découvrez le programme des festivités du 14 Juillet

À l’occasion du 14 Juillet, la mairie organise les traditionnels jeux : concours de pétanque, coinchée, activités pour les enfants, courses de fonds, de vitesse, de rosalies… Cette année, le rendez-vous est donné le dimanche 14 juillet à partir de 10h30 à St Pierre. De nombreux lots seront à gagner : repas au restaurant, paniers garnis, places de cinéma, sorties en kayak et en paddle…

Je télécharge le programme en cliquant sur le visuel ci-dessous

Interdiction de récolte et consommation des coquillages

En date du 8 juillet, la Préfecture nous informe de la fermeture de certaines zones de pêche à pied. Vu les résultats d’analyses défavorables concernant les teneurs en toxines lipophiles sur les moules de la zone marine « Aven Belon Merrien ». Le Préfet du Finistère a décidé ce jour d’interdire la pêche récréative et professionnelle, le ramassage, le transport, la purification, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation humaine des coquillages issus de cette zone.

La carte actualisée et le détail des interdictions sanitaires de pêche de coquillages se trouvent sur le site internet des services de l’État dans le Finistère : http://www.finistere.gouv.fr/tags/view/Les+dossiers/Conchyliculture

Ces informations sont également disponibles auprès des mairies des zones littorales. D’autres secteurs peuvent être fermés à la pêche des coquillages en raison de contamination microbiologique ou de nécessité de repos biologique pour maintenir la
ressource. Ces interdictions sont disponibles auprès des mairies des zones littorales et sur le site internet www.pecheapied-responsable.fr

Pour toute information concernant les secteurs fermés à la pêche professionnelle : Direction Départementale de la Protection des Populations 29 (DDPP) Service alimentation 2 rue de Kerivoal 29334 Quimper Cedex
Tél. 02 98 64 36 36 – ddpp@finistere.gouv.fr

Les établissements conchylicoles situés dans les zones concernées peuvent poursuivre leurs activités d’expédition de coquillages provenant de secteurs ouverts.

Récapitulatif des zones fermées

  • Rade de Brest – Coquilles Saint Jacques et pétoncles : toxines amnésiantes (ASP) produites par l’algue planctonique pseudo-nitzschia
  • Iroise Camaret, secteur de Dinan Kerloc’h – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Baie de Douarnenez, estran – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) : produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Baie d’Audierne, estran  – Tous les coquillages, sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Pays Bigouden Sud – Tous les coquillages sauf les huîtres : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Rivière de l’Odet, Bénodet – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Rivière de Pont-l’Abbé – Moules : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Aven, Belon et Merrien – Tous les coquillages : toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Rivière de la Laïta Tous les coquillages – Toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique dinophysis
  • Landévennec : estran allant des ruines de l’Abbaye à la digue de Port Maria – Tous les coquillages microbiologique
  • Rade de Brest : rivière de l’Aulne et le sillon des Anglais, la rivière de l’Hôpital-Camfrout, l’anse de Kéroullé et la rivière du Faou – Moules : contamination chimique (plomb)

Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Recommandations

Les personnes ayant consommé des coquillages provenant de ces zones et présentant des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, nausées) et/ou des symptômes neurologiques (maux de tête persistants, désorientation et confusion) sont invitées à se rapprocher de leur médecin.

Il est rappelé que la cuisson ne détruit pas les toxines apportées par les phytoplanctons (algues microscopiques). Même après cuisson, les coquillages restent impropres à la consommation.

« Pour raconter le monde… carnets de voyages », la nouvelle exposition au Vieux Phare

Du 6 juillet au 29 septembre
Carnets de voyages
Vieux Phare – Pointe de Penmarc’h

À une époque où nous sommes abreuvés d’images, il est intéressant de voir ceux qui prennent le temps de se poser, de regarder et d’interpréter par le dessin le monde qui les entoure. Benjamin Flao, Simon Hureau et Geneviève Marot sont des reporters graphiques, munis d’un carnet, ils saisissent le moment avec quelques coups de crayon et traduisent par le dessin une émotion ressentie. Le désir de rencontrer, de partager avec les autres, de témoigner, de fixer le souvenir, le besoin de rompre avec le quotidien sont autant de motivations pour ces artistes.

Les voyages qu’ont entrepris Benjamin Flao, Simon Hureau et Geneviève Marot se caractérisent par une curiosité attentive et respectueuse de l’autre et la conscience de leur responsabilité quant à l’impact de leur présence, de leur comportement et du récit qu’ils en feront, sur les sociétés visitées.

Avec un regard ouvert, humaniste et bienveillant sur le monde, ils nous font découvrir des contrées peu visitées (Sibérie, Namibie, Cambodge, Indonésie…), des destins peu communs (Jean Piso, le peuple des Himbas…). Ils nous racontent des histoires, la leur, celle des autres. Ils nous font part de leurs émotions face à cet ailleurs qui est aussi quelque part en eux.

L’exposition Raconter le monde… Carnets de voyages révèle les expériences intimes et uniques que Benjamin Flao, Simon Hureau et Geneviève Marot ont vécu et souligne l’art singulier et hybride des carnets de voyages, témoins subjectifs de notre histoire et de notre époque.

Benjamin Flao

Benjamin Flao est un « homme-crayon », dit de lui son oncle, le peintre Gildas Flahaut. Né à Nantes en 1975, Benjamin Flao est illustrateur et voyageur. Très tôt influencé par la BD (Franquin, Moebius, Pratt), il quitte le cursus scolaire traditionnel à 14 ans pour s’inscrire à l’école d’arts graphiques de Saint-Luc-de Tournai, en Belgique. Après y avoir effectué deux années d’études, il rejoint l’école de graphisme publicitaire de Nantes. En 1994, il intègre l’école Émile Colh, à Lyon, pour y apprendre enfin la BD, le dessin animé et l’illustration. Il y rencontre Yannick Chambon. Ils deviendront Hekel & Jekel et réaliseront toutes sortes de travaux : graffs, illustrations, peintures murales, caricatures de rue, et monteront le fanzine Braktabank.
Après une traversée de l’Atlantique, il réalise des carnets qui feront l’objet de sa première exposition. En 1998, il rapporte d’un voyage en moto à travers le Burkina Faso des dizaines de dessins qui seront également exposés. En 2000 et 2001, Bernard Buigues lui propose de rejoindre son équipe à Khatanga en Sibérie pour y réaliser des carnets autour de l’expédition Mammuthus. Il parcourt également l’Erythrée avec Nicolas Scharff, rapportant dans leurs carnets un témoignage actuel et personnel d’un pays âpre au peuple fascinant…
En 2007, il publie, avec Christophe Dabitch, son premier livre de bande dessinée, La Ligne de fuite (Futuropolis), un récit qui entraîne le lecteur vers Harar, à la recherche d’Arthur Rimbaud … S’en suivent ensuite deux autres albums, Mauvais garçons Tome 1 et 2, qui nous plongent au cœur du flamenco.

Simon Hureau

Simon Hureau est d’origine normande et né juste avant les années 80. Il produit très tôt beaucoup d’auto-productions (ce qu’il continue de faire à l’occasion), participe à d’obscurs et nombreux fanzines… puis, au sein des Arts Décoratifs de Strasbourg, il contribue à la naissance de « L’Institut Pacôme », spécialisé dans la réalisation de soigneux petits tirages et belles couvertures sérigraphiées.

De ses voyage il ramène de nombreux carnets et bandes dessinées (Palaces et Bureau des Prolongations chez Ego comme X). Il a publié des fictions (L’empire des hauts murs, (ré)éd. Boîte à Bulles 2011 ; Tout doit disparaître, éd. Futuropolis, 2006 ; Hautes Oeuvres et Aspic Voisine, éd. la Boîte à Bulles), dont Colombe et la Horde chez ego comme x constitue en quelques sortes les prémisses. Il a également dessiné la Nuit des Cages, chez didier jeunesse (2007), sur un texte de Rascal. On le retrouve à l’occasion dans les pages de Lapin (L’Association). En 2012, il remporte à Angoulême le prix polar pour Intrus à l’Étrange, la Boîte à bulles, 2011.

Geneviève Marot

Diplômée de l’ESAG à Paris (Penninghen), Geneviève Marot est illustratrice pour l’édition et la presse, reporter graphique et auteure BD. Invitée par l’ONG «Friends-Mith Samlanh» à venir animer des ateliers avec les enfants de son centre, Geneviève revient du Cambodge avec de nombreux croquis et peintures qui serviront de base à son premier carnet, publié chez Gallimard : Cambodge, dans les rues de Phnom Penh.

Désormais carnettiste dans l’âme, elle est membre fondateur des Carnettistes Tribulants, un collectif d’artistes désireux d’apporter un regard décalé et inattendu sur le carnet de voyage.

Ensemble, ils publient plusieurs carnets, dont Banlieue Nomade, Ce que j’aime en toi, Vivre Vieux !, Grattes-ciel et Soupe de Nouilles, Paysannes et Bringuebalés à La Boîte à Bulles. Treize voyages à Madagascar orientent son travail de reporter graphique sur ce pays pour lequel elle a eu un coup de cœur. Sa première bande dessinée, Sous le Tamarinier de Betioky retrace d’ailleurs l’enfance d’un célèbre accordéoniste du sud de Madagascar.

Geneviève prépare actuellement un carnet de voyage sur la grande île, Douze Lunes à Madagascar, à paraître en octobre 2018 aux éditions Elytis.

Infos pratiques

  • En juillet-août : tous les jours 10h30-18h30
  • En septembre : tous les jours 14h-18h (sauf le mardi)
  • Tarifs : adulte : 3,20€, réduit : 1,70€, forfait famille : 7,40€, groupe : 2,70€, scolaire : 1,20€. Possibilité de billet couplé avec le Phare d’Eckmühl

02 98 58 72 87 / phares@penmarch.fr