Actes de vandalisme au Ster

Constatation des actes de vandalisme

Plusieurs véritables actes de délinquance ont été constatés au niveau de la plage du Ster. Quarante poteaux en bois sur une distance d’environ 200 mètres ont été dérobés et certains brûlés. Ces poteaux servent à délimiter les zones dunaires pour protéger le littoral. C’est une atteinte à la protection de l’environnement et aux travaux engagés par la municipalité pour préserver le trait de côte, un acte inqualifiable et inacceptable. Du mobilier urbain a été aussi saccagé, une table de pique-nique adaptée pour les PMR (personnes à mobilité réduite) a été brûlée au même endroit. Ces aménagements sont réalisés dans le but de contribuer au bien-être des personnes qui fréquentent le site. Ces actes de vandalisme sont des préjudices moraux et financiers.

La mairie déplore ces faits, elle a porté plainte auprès de la gendarmerie du Guilvinec. Il s’agit là d’actes volontaires qui peuvent donner lieu à des condamnations proportionnées à la nature des dommages. “Les personnes doivent apprendre à vivre ensemble, respecter ce qui est fait, dans l’intérêt général” commente Jean-Paul Stanzel, premier adjoint au maire.

Photo à la une : Jean-Marc Bren, adjoint en charge du littoral et à la tranquillité urbaine ; Nicolas Clément, policier municipal ; Gwénaël Perdriel, responsable des services techniques ; Jean-Paul Stanzel, adjoint aux finances ; Elouan et Marine, les deux saisonniers qui veillent à l’entretien des plages

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi

 

Le virus de l'influenza aviaire circule chez les oiseaux marins
Cinéma Eckmühl, les séances pour les enfants et les coups de cœur du programmateur