Conseil municipal : vendredi 29 septembre à 20h30

Le prochain conseil municipal est prévu le vendredi 29 septembre à 20h30, à la Maison Pour Tous. L’ordre du jour sera le suivant :

1/ Administration, finances, travaux, communication

Finances et administration

l. Décisions modificatives n°1 : budget principal et budget annexe – cinéma
2. Avenant à la convention de contrôle de légalité de télétransmission des décisions budgétaires
3. Recensement de la population 2018 : désignation d’un coordinateur communal et recrutement des agents recenseurs
4. Contrat d’assurance des risques statutaires
5. Protection fonctionnelle des élus locaux
6. Marché public : attribution du marché des bungalows

Travaux

7. Convention de raccordement des eaux résiduaires de l’entreprise Halios au réseau d’assainissement
8. Effacement des réseaux BT, EP, Télécom et rénovation EP : Pors Carn et rue Edmond Michelet

2/ Solidarité, jeunesse, affaires sociales, culture et sport

Enfance-jeunesse

9. Conseil Municipal des Jeunes : modification du règlement
10. Tarif de l’hébergement collectif à l’école Thomas Donnard

Culture

11. Demandes de subventions pour la restauration de statues
12. Acceptation d’un don de l’association Saint Nonna Cinq Siècles d’Histoire au financement de la restauration des statues
13. Acceptation d’un don de l’association Tunvezh pour la restauration des cloches de l’église Sainte Thumette

3/ Affaires économiques, tourisme

Économie

15. Convention d’autorisation d’occupation temporaire du terre-plein au Port de Saint Guénolé au profit de Furic Marée – Océalliance

4/ Urbanisme, cadre de vie

16. Chemin de Lochyan – Convention de Projet Urbain Partenarial (PUP) avec les consorts Durand et Jégou
17. Servitude de passage sur la parcelle ZN 146 aux consorts Garo-Le Mogne, rue Ar Puns
18. Régularisation de la délibération du 29 janvier 1999 – Consorts Marblé-Nédélec-Scuiller
19. Rétrocession d’une bande communale aux consorts Maurice-Marchadour-Lelgouarch
20. Acquisition des biens immobiliers BK n°66 et BH n°88 et n°90

5/ Décisions prises en vertu de l’article L 2122-22 du code général des collectivités territoriales

6/ Questions diverses

Quatre employés communaux mis à l’honneur

Le vendredi 22 septembre, la municipalité a rendu hommage à quatre employés communaux : Hubert Le Pape et Guy Tanneau qui célébraient officiellement leur départ en retraite ainsi que Robert Le Corre et Pascal Seven qui se sont vu remettre la médaille d’argent communale pour leurs 20 années effectuées dans la collectivité. Retour sur le parcours de ces quatre agents.

Les retraités

Hubert Le Pape

Hubert est né en 1952 à Douarnenez. Au cours de son adolescence, il travaille dans la ferme familiale à Guilers-sur-Goyen, il suit même une formation agricole. Après son service militaire, il quitte le Cap Sizun et poursuit une formation professionnelle de carreleur. À cette période, il s’installe dans le Pays Bigouden, il est embauché chez Marcel Cariou, entreprise de bâtiment basée à Pont-l’Abbé. Puis, il décide avec son épouse, de poser ses bagages à Penmarc’h. Le 1er avril 1984, Hubert rejoint les services techniques en tant qu’ouvrier professionnel. Son poste évolue et il devient agent de maîtrise principal en fin de carrière. Il a été tour à tour, maçon, carreleur et employé polyvalent. Hubert a fait valoir ses droits de départ à la retraite le 1er janvier 2017.

Guy Tanneau

Guy est né en 1957 à Pont-l’Abbé. Après avoir suivi une formation de mécanicien, il entre en apprentissage au garage du Stade, tenu par Yves Péron à Penmarc’h, il n’a que 16 ans. Par la suite, il travaillera quelques mois au garage Derrien, sur la route de Saint Guénolé.
En 1983, la municipalité le recrute en tant qu’éboueur. Un emploi qui lui donnera le statut d’adjoint technique suite au transfert de la collecte des ordures ménagères à la CCPBS en 1998.
Quelques années plus tard, Guy se verra confier d’autres missions. Revêtant, pour son plus grand plaisir, son bleu de mécano, il entretiendra et réparera les véhicules de la ville. Ayant plus d’une corde à son arc, il veillera au bon fonctionnement des tricycles et véhicules en tout genre utilisés par les enfants des écoles. Guy qui a toujours conservé son âme d’enfant, afin de s’assurer du bon état du matériel, Guy essayait de temps en temps les trottinettes dans la cours des services techniques.
Dans un tout autre domaine, nous lui devons, ainsi qu’à Robert Le Corre, les décors qui illuminent la commune lors des fêtes de Noël. Pour rappel, Penmarc’h fut l’une des premières villes du Pays Bigouden à accrocher des Bigoudènes, des Bigoudens et des bateaux à ses candélabres. Guy a fait valoir ses droits de départ à la retraite le 1er juillet 2017.

Nous leur souhaitons à tous les deux de profiter longuement de leur retraite. Nous aurons plaisir à les croiser dans les rues de la commune.

Les médaillés

Robert Le Corre

Robert est né en 1959, il a débuté sa carrière professionnelle assez jeune. En 1975, à l’âge de 16 ans, Robert embarque dans la marine marchande, il sera marin de commerce pendant 5 ans.
De retour à terre, il travaille dans l’entreprise de bâtiment Bargain à Pluguffan, il y restera jusqu’en 1996. Le 1er mai de la même année, il intègre les services techniques de la ville en devenant contractuel. Trois mois après son recrutement, il est nommé agent technique. Il passe le concours d’agent de maîtrise en 2006 et sera nommé à ce grade quelques mois après. Il est aujourd’hui agent de maîtrise principal. Les missions de Robert ont évolué puisqu’il s’occupe aussi depuis quelques années de l’assainissement collectif et non collectif. Comme la plupart des agents, Robert a suivi des formations afin de s’adapter à ces nouvelles tâches.
La municipalité lui a décerné la médaille d’argent communale pour ses 20 années effectuées au sein de la collectivité.

Pascal Seven

Pascal est né en 1959. Il est bien connu à Penmarc’h et plus particulièrement dans le milieu des écoles. Depuis 1997, il est le cuisinier du restaurant scolaire.
Natif de Saint Guénolé, c’est tout naturellement que Pascal a fait ses premières armes « Chez Dodonne », lieu mythique de la gastronomie locale, devenu l’Hôtel de la Mer quelques années plus tard. Puis, il quittera Penmarc’h pour œuvrer dans des établissements prestigieux, notamment à Paris, Combloux, Bordeaux, Concarneau, Saint Anne La Palud, Courchevel, Orléans, Bruxelles, Amsterdam ou encore Megève. Nostalgique du Pays Bigouden, il reviendra à Saint Guénolé en 1986, il n’a alors que 27 ans.
En 1997, le Conseil Municipal décide de proposer un service de restauration scolaire sur la commune. Pascal postule et sera recruté en qualité de responsable pour le plus grand bonheur des petits Penmarc’hais et Penmarc’haises. En 1999, il réussit le concours d’adjoint technique et sera promu agent de maîtrise en 2012.
Ses compétences de cuisinier sont connues et reconnues par des générations d’enfants pour qui il aura mijoté de bons petits plats, par ses collègues mais aussi par une grande majorité de la population.
Depuis 1997, à l’aide de son équipe, Pascal organise les cocktails donnés lors des cérémonies organisées par la Mairie. Depuis 2008, il prépare et confectionne les menus pour le repas des anciens.
La municipalité lui a également remis la médaille d’argent communale pour les 20 années effectuées au sein de la municipalité.

Image à la une : Marie-Claire Dupont, Jean-Louis Buannic, adjoints et Raynald Tanter, maire, les retraités et les médaillés, accompagnés de leurs conjointes

Théâtre, musique et marionnettes : 30/09 et 01/10

Samedi 30 sept. à 20h30 et dimanche 1er oct. à 18h
Le Collectif Autre Direction – Terres Libres
Théâtre, musique et marionnettes

« Approchez mesdames et messieurs, n’hésitez pas… Laissez-vous emporter vers le plus intime, le plus secret, le plus reculé de l’être. »
« Terres Libres » retrace le cheminement d’un homme, qui pour trouver un espace de tranquillité en lui-même, doit faire face à ses propres démons… Sa folle exploration nous conduit à bord d’un bien étrange navire.
Nous entrons dans le monde des marionnettes. Miroirs de ses joies, de ses peurs, de ses peines, les membres de l’équipage ne sont que des reflets de lui-même… « Terres Libres » nous transporte dans un univers fantastique où l’homme devient un espace à explorer, un étrange territoire dans lequel tout peut arriver…
Concert à l’issue du spectacle samedi. Restauration sur place samedi et dimanche.

Réservations

Mairie de Penmarc’h
Tél. : 02 98 58 60 19 / réservations par mail en cliquant ici
+ permanences les mercredi et vendredi de 13h30 à 17h à la salle Cap Caval
Tarifs : 10€ / 8€

À VENDRE UN BÂTIMENT À USAGE COMMERCIAL, ARTISANAL OU TERTIAIRE

VILLE DE PENMARC’H
COMMUNE DU LITTORAL – 5 500 habitants

À VENDRE UN BÂTIMENT À USAGE COMMERCIAL, ARTISANAL OU TERTIAIRE

Situé à proximité de Quimper à 27 kilomètres au sud, sur l’axe principal de la Départementale 785, la ville de Penmarc’h procède à la mise en vente d’un bâtiment à destination d’un usage commercial, artisanal ou tertiaire idéalement situé au Bourg à proximité d’habitations, et d’équipements publics et ce dans le cadre d’un appel à projet.

La commune dispose de nombreux atouts notamment en termes d’équipements publics et de commerces. Elle bénéficie d’un cadre agréable avec de multiples activités économiques et d’un tissu associatif fort et dynamique.

La commune propose dans le cadre d’un appel à projet en vue d’une vente un bien immobilier d’une surface cadastrale de 1 231m² en zone Ua au PLU rue François Merrien composé :

• D’une parcelle cadastrée BH n° 115 de 1 231m² à usage d’assiette de construction cour et parking
• D’une construction commerciale, anciennement à usage de pharmacie, comprenant une partie magasin en forme de « L » avec deux bureaux et un WC d’une surface utile de 150m² et derrière celle-ci un garage avec accès indépendant d’une surface utile de 30m² ;

En date du 10 juillet 2017, la valeur vénale actuelle du bien concerné a été estimée à 90 000 euros par les services des domaines.

Tout candidat intéressé devra présenter un dossier avec :

• les éléments permettant l’identification du ou des acquéreurs potentiels,
• les éléments descriptifs du projet envisagés,
• les travaux et le plan de financement préconisés.

La date de limite de remise des candidatures est fixée au 15 octobre 2017 soit trois mois après la présente publicité de sa mise en vente dans deux journaux du département du Finistère réalisé le 27/07/2017 (Ouest France et Télégramme). Les dossiers seront adressés à Monsieur le Maire, Raynald TANTER, 110 rue Edmond Michelet 29760 PENMARC’H.

Les candidats pourront demander à visiter le bien en prenant contact avec Gwénaël PERDRIEL, responsable des services techniques de la ville : Tél 02.98.58.60.19 ou par mail : g.perdriel@penmarch.fr et en cas d’absence la Directrice Générale des Services Farida THOMAS : f.thomas@penmarch.fr

– Un comité composé d’élus et de techniciens de la ville examineront les dossiers et auditionneront les candidats.

Penmarc’h, comme vous ne l’avez jamais vu !

L’équipe de « Tout commence en Finistère » (CDT29) a dévoilé une très belle vidéo de Penmarc’h, un véritable coin de paradis où il fait bon vivre. Et si cette vidéo faisait le tour du monde ? Partagez-la, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire sur notre page Facebook en nous précisant votre département ou votre pays.

Découvrez Penmarc'h dans le Finistère

Et si cette belle vidéo de Penmarc'h faisait le tour du monde ?On compte sur vous pour la partager et nous dire en commentaire de quel département ou pays vous êtes!Faites découvrir ce petit paradis bigouden à tous vos amis <3 ! #bigoudenjoy

Publié par Finistère Tourisme sur mercredi 13 septembre 2017

Nos jolies colonies de vacances : samedi 23/09 à la salle Cap Caval

Samedi 23 septembre à 15h
Nos jolies colonies de vacances
Salle Cap Caval

Accessible à tous – Entrée gratuite

De gauche à droite : Henri Camus ancien colon et moniteur, Yves Roussin, de l’UPAL, Christiane Houel, ancien colon et monitrice, Joël Le Rest, ancien colon, moniteur et directeur, Christian Burel, ancien colon et moniteur. Françoise Le Rest tenant la photo, ancien colon et monitrice

Sans remonter à Edmond Cottinet qui créa durant l’été 1883 pour 18 écoliers du 9ème Arrondissement de Paris, les premières colonies de vacances. La création en 1936 par le Front populaire du Secrétariat aux Loisirs rattaché au ministère de la Santé et confié à Léo Lagrange fut déterminant dans le développement des colonies de vacances.
Les colons sont de plus en plus nombreux : 100 000 en 1913, 420 000 en 1936, 1 million en 1955.

Un chiffre stable ensuite pendant de longues années. La création en 1937 des Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active (CEMEA) favorisera le développement d’un personnel de plus en plus compétent. En 1946 sont créés les premiers diplômes de moniteur et directeur de colonies de vacances.

À Penmarc’h, après la Seconde guerre mondiale, deux amicales laïques vont développer les colonies de vacances. Celle de Saint-Guénolé et celle de Kérity. Ce sont bien sûr les institutrices et instituteurs des écoles publiques de la commune qui vont les initier. A Saint Guénolé on peut citer Pierrot Signor et Jean Ollivier, à Kérity Ernest Houchouas et Martial Le Tirilly.
Pendant les « Trente Glorieuses » d’après-guerre le public ne manque pas, c’est le « Baby Boom ». Chaque été plus de 200 enfants de la commune partent vers la montagne. Une année vers les Vosges (Le Thillot, Saint- Maurice sur Moselle, Thann, Le Val d’Ajol…) l’année suivante vers les Alpes (Thones, Thonon les Mémises Saint-Jeoire, Boège…).
Le diaporama du 23 septembre à la salle Cap Caval de la commune peut réveiller la mémoire de milliers de personnes, colons, personnel d’encadrement, parents et favoriser un regard plus précis de notre mémoire collective.

Concentration de 2 cv : samedi 23 septembre

L’association « 2 cv Mon Amour » organise les 22, 23 et 24 septembre, un rassemblement de véhicules anciens de la célèbre voiture la « 2 chevaux ». Environ 120 véhicules d’époque participeront à la randonnée, sur un parcours d’une centaine de kilomètres.

Les véhicules traverseront Penmarc’h, à vitesse modérée, espacés d’une minute environ, le samedi 23 septembre entre 13h30 et 19h30. Des véhicules d’un autre temps qui rappelleront quelques souvenirs à beaucoup d’entre nous.

Coupures de courant : mercredi 20 septembre de 9h à 16h30

Afin d’améliorer la qualité de la distribution électrique et de répondre aux besoins de sa clientèle, les techniciens d’ENEDIS réaliseront des travaux sur le réseau électrique, ce qui entraînera une ou plusieurs coupures d’électricité.
Rappel
Le personnel et les prestataires d’ENEDIS travaillent sur le réseau électrique afin d’assurer la qualité et la continuité du service public de la distribution d’électricité.
Pour que ces travaux puissent être réalisés en toute sécurité, ENEDIS vous rappelle que si vous deviez utiliser un moyen de réalimentation (groupe électrogène, alternateur sur tracteur…), il est obligatoire d’ouvrir votre disjoncteur général (le positionner sur 0).

Quartiers ou lieux-dits concernés

  • Rue George Sand : 5,15, 41, 99, 143, 299, 30, 42, 62, 80, 118
  • Rue Albert Camus : 47, 75, 221, 10, 36, 48, 72, 76,120, 148, 166 au 178, 234, 254, 280
  • Parc Creis : 139, 140
  • Loch Crenn
  • Rue du Sémaphore : 301, 323, 379
  • Rue Voltaire : 157, 173, 177,195, 203, 253, 271, 178 au 184, 192, 218, 222, 268

Rétrospective « Nos jolies colonies de vacances »

La Mairie de Penmarc’h et l’Union Penmarc’haise des Amicales Laïques (UPAL) proposeront, le samedi 23 septembre à la salle Cap Caval, une rétrospective sur les colonies de 1947 à 1980. Si vous possédez des objets rapportés de ces séjours (bibelots, souvenirs…), vous pouvez les déposer en mairie au service enfance jeunesse du lundi au vendredi 9-12h et 13h30-17h. N’oubliez pas d’inscrire vos nom et prénom sur chaque objet prêté. Ils seront utilisés dans le cadre d’une exposition visible le même jour que le diaporama.

Journées du patrimoine : 16 et 17 septembre

Les journées du patrimoine sont l’occasion de redécouvrir le patrimoine penmarc’hais. Plusieurs édifices et structures vous ouvriront leurs portes. Le programme ci-dessous ne vous laissera certainement pas indifférent et vous donnera quelques idées de sorties pour le week-end. Profitez-en, tout est gratuit.