Des plages accessibles à tous

Depuis de nombreuses années, la municipalité met à disposition, en saison estivale, un matériel adapté permettant aux PMR (Personnes à Mobilité Réduites) de bénéficier des plaisirs de la mer, d’être plus autonomes et de se baigner en toute sécurité sur les plages du Ster et de Pors Carn. Dans un souci d’amélioration des conditions d’accès, des platelages ont été installés en 2016. Afin de répondre aux attentes et aux besoins, le matériel suivant est mis à disposition :

Tiralo

Transat roulant avec des accoudoirs flottants. Le tiralo facilite les déplacements sur des terrains meubles ou accidentés mais il ne permet pas à l’usager de se déplacer de manière autonome. Il convient particulièrement aux personnes dépendantes. Ce fauteuil de baignade flotte y compris en eaux profondes.

 


Handiquatro

Fauteuils tout terrain permettant de rouler dans l’eau et sur tous les sols non stabilisés.

 

 


Hippocampe

Conçu pour répondre aux attentes des personnes handicapées actives, ce fauteuil permet une mise à l’eau de manière autonome et rend possible les déplacements sur le sable.

 

 

Tous ces équipements sont disponibles gratuitement jusqu’au dimanche 30 août, tous les jours de 13h à 19h. Rendez-vous aux postes de secours du Ster pour le « tiralo » et « l’handiquatro » ; Pors Carn pour le second « tiralo » et « l’hippocampe ».

 

Le matériel est mis à disposition des PMR et de leur accompagnateur sous leur entière responsabilité. Les sauveteurs, bien que non habilités à accompagner les utilisateurs, se font un plaisir de présenter le matériel et d’en expliquer le fonctionnement.

 

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Majestueux, Magistral, Monumental notre Phare, notre Étendard Eckmühl

Depuis près de 123 ans, le Phare d’Eckmühl veille sur notre littoral. Véritable vigie des mers, ce monument emblématique de Penmarc’h est une référence dans le milieu maritime et pour les amoureux des phares.

À la demande du service culturel de la ville, une vidéo filmée par un drone a été réalisée dernièrement. Ce géant, en granit de kersanton, vous dévoile ses secrets et une partie de son histoire. Lors de sa construction, des matériaux nobles ont été utilisés. Chaque détail révélé dans la vidéo : les abeilles sculptées, les étoiles en bronze poli… sont autant de références aux 1er et 2nd Empires.

Le Phare d’Eckmühl a été construit en mémoire de Louis Nicolas Davout. Le Maréchal d’Empire a été nommé Prince d’Eckmühl suite à la célèbre bataille remportée par les troupes napoléoniennes en Bavière en 1809. Dans son testament, sa fille la marquise de Blocqueville, laissa un legs de 300 000 francs or pour « qu’il soit élevé un phare sur un point dangereux des côtes de France, non miné par la mer… J’aimerais que le phare d’Eckmühl fût élevé là : mais sur quelque terrain solide, granitique, car je veux que ce noble nom demeure longtemps béni… Les larmes versées par la fatalité des guerres, que je redoute et déteste plus que jamais, seront ainsi rachetées par les vies sauvées de la tempête. »*

*Extrait du testament de la Marquis de Blocqueville.

 

Nous vous invitons à découvrir le Phare d’Eckmühl comme vous ne l’avez jamais vu !

 

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Opération plage sans poubelle : le maire rencontre les plagistes

Gwenola Le Troadec à la rencontre des plagistes

L’opération « Ici commence la mer – Plage sans poubelle » a officiellement débuté ce mercredi 5 août 2020. Gwenola Le Troadec, maire de Penmarc’h, a souhaité rencontrer les plagistes au Ster et recueillir leurs impressions.

Il est 13h, un groupe venant de Bénodet et de Rennes déjeune sur la plage. De prime abord, le pique-nique est bien organisé : des boîtes et des verres réutilisables, un contenant pour rapporter les déchets…. Sensible et respectueux de l’environnement, le groupe pratique naturellement les éco-gestes de manière responsable et réfléchie. Un jeune homme s’adresse au maire et lui fait remarquer que depuis 2 ans, la ville Rennes (environ 730 000 habitants) a fait le choix de supprimer toutes les poubelles dans les parcs publics. L’opération est un succès. Cette démarche, désormais ancrée dans les mentalités, incite les gens à réfléchir et à faire attention à ce qu’ils laissent derrière eux.

De l’autre côté de la plage, un couple d’allemand a pris l’habitude de rapporter ses déchets et de les trier une fois rentré chez eux.

Les comportements et les mentalités évoluent, les tendances s’inversent. Nous sommes nombreux à connaître les impacts et les enjeux de nos gestes sur notre environnement. Beaucoup trop de personnes jettent encore leur mégot de cigarette sur la plage. L’été dernier, les services techniques ont récolté 100 litres de mégots sur les 3 plages de Penmarc’h. Un seul mégot met 25 ans à se désagréger ! Que dire des bouteilles plastique qui mettent plus de 100 ans pour se décomposer. Ce même plastique est ingurgité par les poissons qui finissent dans notre assiette.

« Ici commence la mer – Plage sans poubelle » n’est pas à vivre comme une contrainte mais comme une véritable opération de sensibilisation. Notre environnement est naturel et préservé, nous avons pour devoir d’en prendre soin. Nous sommes tous concernés, nous devons agir chacun à notre niveau. « Un petit geste pour l’Homme, un grand pas pour notre Planète ! » 😉

Le maire rappelle que l’entretien des plages est assuré comme les années précédentes. Tous les containers privilégiant le tri sélectif restent accessibles.

Les 3 jeunes ambassadeurs Florimond, Hugo et Rémi vont à la rencontre des plagistes du lundi au samedi de 13h à 19h. L’expérimentation durera environ 3 semaines.

 

Photo à la une : Yohan Madec, responsable du service culturel et sportif ; Gwenola Le Troadec, maire ; Gilles Bernard, adjoint ; Mathieu Jaouen, responsable du pôle des espaces verts et les 3 jeunes ambassadeurs Florimond, Rémi et Hugo.

Cinéma Eckmühl – Programmation du 5 au 25 août 2020

Mais où sont donc passés les spectateurs de cinéma ?

Si la réouverture de notre salle et les quinze jours qui suivirent furent à la fois timides et encourageants, s’ils nous permirent de retrouver avec bonheur un certain nombre de nos habitués, et de constater qu’un mouvement solidaire et militant de soutien au cinéma s’était opéré, force est de constater que la situation nationale, mais aussi la nôtre depuis une quinzaine de jours, est devenue réellement catastrophique. Les salles restent vides, et certaines ferment provisoirement (notamment des monuments comme le Grand Rex de Paris) en espérant que des jours meilleurs arrivent rapidement et puissent balayer les craintes de fermetures définitives qui s’abattent sur tout un secteur.

Cette question volontairement provocante et naïve trouve évidemment sa réponse dans un ensemble de facteurs conjoncturels liés à la crise du COVID-19 que nous traversons. Bien sûr, la crainte de la contamination, mais aussi la méfiance à l’égard des espaces publics clos et des protocoles sanitaires déployés doivent représenter un pourcentage important des raisons expliquant ce mouvement de désaffection. Le refus de s’enfermer et le besoin de s’aérer après des mois de confinement, mais aussi de faire autre chose que regarder des films et des séries (occupation importante de bon nombre de personnes durant cette période), apparaissent également comme des causes potentielles évidentes. Les professionnels de l’exploitation cinématographique ont beaucoup glosé sur la frilosité – légitime – de certains distributeurs ayant repoussé les sorties de gros films très attendus, et qui constitueraient la première explication à la désertification des salles. Si effectivement l’offre de films est moins pléthorique qu’à l’accoutumée, et que manquent à l’appel les habituelles locomotives américaines trustant le haut de l’affiche de chaque été, il n’en reste pas moins que beaucoup de distributeurs courageux ont maintenu leurs sorties estivales, et que nous ne sommes pas du tout dépourvus en (bons) films.

L’inquiétude principale réside aujourd’hui dans le fait que cette crise conjoncturelle puisse se transformer en crise structurelle durable. L’immense publicité offerte involontairement par le confinement aux plateformes et services de VOD a sans aucun doute accéléré un changement culturel et de consommation non négligeable et redouté depuis longtemps. Espérons que les victimes collatérales de ces changements en cours soient aussi réduites que possible, tant du côté des salles, que des distributeurs. Et que les spectateurs retrouveront vite le goût et le désir de venir partager collectivement cette expérience irremplaçable qu’est celle de la séance de cinéma.

Les séries ont été faites pour la télévision, et la vision à domicile ; l’endroit idéal pour découvrir et savourer un film restera à jamais la salle de cinéma.

 

Téléchargez la programmation en cliquant ici.

 

02 98 58 64 45
cinema.penmarch@orange.fr

L’expérimentation Plage Sans Poubelle au Ster provoque de vives réactions. Nous nous y attendions.

Il est toujours difficile de changer ses habitudes, mais nous savons aussi l’intérêt de tous pour la protection de l’environnement. La Ville de Penmarc’h s’engage avec cette première initiative contre la pollution des mers (80 % des déchets venant de la terre). Notre expérimentation s’inscrit dans cette prise de conscience des enjeux écologiques. Un mouvement de fond qui va se poursuivre et pour lequel nous sollicitons localement votre participation.
Des expériences ont déjà eu lieu, elles montrent que les citoyens sollicités savent gérer leurs déchets : les collecter, les rapporter chez eux, les trier. Sur une de nos plages, à Pors Carn , les poubelles ont été enlevées il y a quelques années sur demande du Conservatoire du Littoral. Plusieurs communes de la façade atlantique ont fait de même, dont les stations très touristiques d’Hossegor et Cap Breton, avec succès. Plus loin de nous, les refuges de haute-montagne ont été parmi les premiers à enlever les poubelles, car la quantité de déchets à collecter augmentait sans cesse, avec des coûts de collecte prohibitifs. L’Office national des forêts a suivi. Il n’y a plus de poubelles dans les forêts domaniales.

Nous sommes persuadés que les Penmarc’hais et nos amis estivants sauront faire évoluer leurs habitudes et montrer un exemple qui pourra être suivi par d’autres communes de notre territoire.

Nous vous informons également que pendant toute la durée de cette expérimentation que les plages seront entretenues et nettoyées par nos agents municipaux et les containers de proximité resteront en place.
À partir de ce mercredi 5 août, nous irons à votre rencontre. Nos ambassadeurs se présenteront, répondront à vos questions et accompagneront cette expérimentation. Ils vous proposeront un questionnaire rapide, et vos réponses nous permettront une première évaluation. Nous comptons sur vous et la planète aussi 😉 🙏.

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Penmarc’h lance l’opération « plage sans poubelle » au Ster

Une expérimentation qui répond à la préoccupation écologique de la nouvelle municipalité.

Dans les communes littorales, la propreté des plages et ses abords est un critère qui préoccupe et sensibilise les municipalités. Trop de lieux sont encore souillés et non respectés. L’un des problèmes les plus difficiles à résoudre concerne le tri des déchets déposés dans les poubelles des espaces publics. Les détritus sont jetés sans être triés et même parfois déposés au pied de ces poubelles. Les sacs sont éventrés, les déchets s’envolent et de nombreux sacs plastiques risquent de se retrouver dans l’océan.

Ici commence la mer : partie de ce constat, la ville de Penmarc’h lance l’opération « plage sans poubelle » au Ster, entre Port de Bouc à Kérity et Le Guilvinec. Les 33 poubelles situées en front de mer seront retirées et remplacées par des panneaux d’informations. Cette expérimentation prendra effet dès le 5 août 2020. Les trois objectifs principaux visent à responsabiliser et renforcer l’engagement citoyen, diminuer la quantité de déchets non triés générés sur les plages et de préserver le patrimoine naturel.

La ville de Penmarc’h souhaite ainsi inciter les usagers à changer de comportement, à pique-niquer de manière responsable en emportant leurs déchets à la maison ou en les déposant dans les tris existants sur les parkings (exemple : containers à Port de Bouc) ou encore en privilégiant la vaisselle réutilisable et en limitant les emballages.

Trois jeunes ambassadeurs iront à la rencontre des promeneurs. Ils les informeront sur les gestes et les comportements à adopter. Ils seront présents sur le site tous les jours (sauf le dimanche) de 13h à 19h et seront reconnaissables à leur tee-shirt avec le slogan « ici commence la mer ».

Cette opération de protection de l’environnement est la première initiative menée par la nouvelle équipe municipale. On compte sur vous !

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

3 posters inédits de Penmarc’h

La mairie de Penmarc’h a édité 3 vues aériennes représentant le port de Kérity, l’anse de Pors Carn et les Rochers de St Guénolé. Ces vues inédites sont proposées sous la forme de posters. Dimensions 80 / 40 cm – Au prix unitaire de 15€. Les 3 modèles sont visibles et en vente au Vieux Phare de Penmarc’h*. Les quantités sont limitées, un cadeau à s’offrir ou pour faire plaisir.

Ces prises de vues et ces posters sont une idée originale d’Éric Raphalen, adjoint à la communication lors du précédent mandat.

Le Vieux Phare est ouvert en août : tous les jours de 10h30 à 18h30. En septembre : tous les jours de 14h à 18h (sauf le mardi).

Kérity, vue sur St Pierre et les phares

Anse de Pors Carn

Les rochers de St Guénolé

 

02 98 58 72 87 
phares@penmarch.fr

Dépôts sauvages, des incivilités inacceptables

Nous avons la chance de vivre dans un environnement naturel et préservé, protégeons-le !

Est-ce normal de retrouver quotidiennement des ordures ménagères et autres déchets aux pieds des points de tri ?

Les dépôts sauvages (ou dépôts de déchets en dehors des contenants prévus à cet effet, sans respect des consignes de tri ni des lieux de dépôts) sont, dans l’esprit, intolérables et dans les faits, illégaux. Ce type d’agissement expose ses auteurs à une contravention de 5ème classe tel que le prévoit l’article R 635-8 du Code Pénal (jusqu’à 1 500 € d’amende et confiscation du véhicule ayant servi au transport des déchets).

Ce type d’incivilités a pour conséquences de nuire à la propreté publique, de rendre désagréables les lieux pour les personnes qui trient correctement et d’occasionner d’éventuels accidents (envols, pollution, entrave à la circulation des piétons et véhicules…). Le nettoyage des dépôts sauvages a également d’importantes conséquences financières, répercutées sur la facture de redevance incitative.

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Consultez les derniers arrêtés municipaux

La mairie vous informe des derniers arrêtés municipaux publiés. Ils concernent l’organisation du troc et puces des Cormorans Sportifs (02/08), le raccordement au réseau orange des rues de Lescors et Leuker Kerameil, le marché des artisans de l’association « Penmarc’h, entre terre et mer » (09/08).

Réglementation de la circulation : rue du Stade, rue de Kerontec et rue Jean Moulin

Le dimanche 02/08/2020, dans le cadre de l’organisation du troc et puces des Cormorans, la circulation sera temporairement réglementée sur la rue du Stade, la rue de Kerontec et la rue Jean Moulin. La circulation de tous les véhicules s’effectuera par voie unique :

  • sur la rue du Stade : de la rue François Merrien vers la rue de Kerontec ;
  • sur la rue de Kerontec : de la rue du Stade vers la rue du 8 Mai 1945 ;
  • sur la rue Jean Moulin : à partir de la rue de Kerontec vers la rue de la Marine.

Réglementation de la circulation : Leuker Kerameil

Entre le 03/08/2020 et le 17/08/2020, la chaussée de la rue de Leuker Kerameil sera rétrécie au niveau du numéro 98, pour une durée d’un jour. L’arrêté concerne un raccordement au réseau Orange. La circulation se fera par l’intermédiaire d’un alternat matérialisé par des panneaux réglementaires. Le stationnement des véhicules sera interdit sur la voie concernée par les travaux. La vitesse sera limitée à 30 km/h.

Réglementation de la circulation : rue de Lescors

Entre le 03/08/2020 et le 17/08/2020, la rue de Lescors sera rétrécie pour une durée d’un jour. L’arrêté concerne un raccordement au réseau Orange. La circulation se fera par l’intermédiaire d’un alternat matérialisé par des panneaux réglementaires. Le stationnement des véhicules sera interdit sur la voie concernée par les travaux. La vitesse sera réduite à 30 km/h.

Réglementation de la circulation : place Auguste Dupouy

Le dimanche 09/08/2020, à partir de 08h00 et jusqu’à la fin de la manifestation, la circulation et le stationnement sur le parking Auguste Dupouy seront interdits pour l’organisation du marché des artisans organisé par l’association « Penmarc’h Entre Terre et Mer ».

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Mon marché, c’est à Penmarc’h

Les marchés de Kérity et de St Guénolé sont organisés toute l’année et celui de St Pierre en saison. Les commerçants et producteurs proposent principalement des produits locaux. Les 3 marchés bénéficient d’un cadre propice à la détente et à la découverte avec en prime une vue sur l’océan.

Afin de maintenir ces marchés, nous vous demandons de respecter scrupuleusement les gestes barrières et de porter un masque de protection. Soyons vigilants, restons prudents, faisons barrière au Covid-19.

St Pierre : mardis de 16h à 21h, en saison

Idéalement situé à proximité du site des phares et de la mer, le marché de St Pierre regroupe une vingtaine de commerçants les mardis en fin de journée. Venez découvrir et déguster les spécialités du terroir : gâteau breton, kouign amann, charcuterie, fromages, confiseries… Vous y trouverez également de l’artisanat, des accessoires de mode, de la peinture…

Profitez de ce moment pour visiter la Pointe de St Pierre. Le site des Phares fait partie des lieux incontournables de la commune. Le Phare d’Eckmühl est un édifice remarquable, la qualité des matériaux utilisés lors de sa construction ne vous laissera pas indifférent. Son promontoire offre une vue imprenable sur la Baie d’Audierne et la barrière rocheuse des Étocs. Le Vieux Phare, datant de 1835, propose un espace scénographique dédié à l’histoire des phares de Penmarc’h et d’ailleurs. L’abri du canot de sauvetage Papa Poydenot et l’exposition consacrée au sauvetage en mer sont également à découvrir.

Le coucher de soleil sur la mer, en toile de fond, clôturera cette belle journée.

Kérity : mercredis matin

Le marché de Kérity a lieu tous les mercredis matin, toute l’année. Situé à proximité du port de plaisance, il offre à ses visiteurs une vue imprenable sur la mer. Les 33 producteurs et créateurs proposent exclusivement des produits du terroir fabriqués et / ou transformés en pays Bigouden : légumes, plats préparés, poisson, huîtres, charcuterie, fleurs, objets de déco, bijoux, peinture, sacs et accessoires de mode…

Cette sortie vous emmènera dans les vieux quartiers de Kérity, à la découverte des maisons d’armateurs et de l’église Ste Thumette. Autre lieu prisé des Penmarc’hais et des personnes de passage, le cinéma Eckmühl programme des documentaires, courts-métrages, des séances Art & Essai, des ciné-goûters…

St Guénolé : vendredis matin

Le marché de St Guénolé est organisé tous les vendredi matin, toute l’année. Les 84 commerçants proposent des fruits et légumes, du poisson, des fruits de mer, de la charcuterie et des plats préparés, des gâteaux, des vêtements, des accessoires de mode et de déco… Le marché fait face au port de St Guénolé, le 1er port sardinier français. Partez à la découverte des bolincheurs et chalutiers, une immersion dans le monde de la pêche. Situés derrière la criée, les Rochers dévoilent leurs formes surprenantes aux noms évocateurs : les oreilles de lapin, la tortue…

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi