Référents de quartier, retour sur la première rencontre avec les habitants

Le dimanche 21 novembre 2021, la municipalité a invité tous les Penmarc’hais à participer à une rencontre citoyenne avec les référents de quartier à la salle Cap Caval. En octobre dernier, 14 référents ont été désignés, ils sont adjoints, conseillers municipaux et citoyens, ils sont à l’écoute des habitants. 

“Belle affluence pour cette première rencontre qui a attiré plus de 200 personnes”, a commenté la maire Gwenola Le Troadec. La mise en place de ce projet aurait du avoir lieu auparavant, mais le contexte sanitaire l’a retardé.

Ce temps d’échange avec les habitants a permis de discuter sur les problématiques et les attentes spécifiques à chaque quartier. Chacun a pu s’exprimer en termes de cadre de vie, projets d’aménagement, environnement,… La parole était donnée aux habitants, un temps de partage, d’écoute et de réflexion. “La participation citoyenne est une promesse de campagne”, “une démocratie locale participative avec des référents de quartier à l’écoute, avant la création de conseils citoyens ” a souligné la maire.

La création de conseils de quartier

La municipalité envisage d’aller plus loin dans sa démarche en instaurant des conseils de quartier, en créant plusieurs comités constitués de personnes volontaires pour travailler avec les élus sur les grandes thématiques qui participeront au développement et à l’avenir de Penmarc’h : l’activité économique du territoire pêche et tourisme, l’habitat une politique du logement, la transition écologique avec les mutations à venir, la protection des sites remarquables, les mobilités….

Un questionnaire pour collecter les avis

Au cours de cette rencontre, un questionnaire a été proposé aux participants. Il permet de recueillir les remarques et suggestions… dans une démarche participative citoyenne pour construire le Penmarc’h de demain. Pour celles et ceux qui souhaiteraient répondre au formulaire, il est accessible en ligne. Nous vous invitons à le remplir en cliquant ici.

Événement : lancement du défi “presque” zéro déchet le samedi 27 novembre 2021

Pour la première année, la mairie de Penmarc’h, en partenariat avec l’association Sur un air de terre et la CCPBS (Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud), organise une journée de sensibilisation sur la réduction des déchets le samedi 27 novembre 2021, à la mairie et à la maison pour tous. Cette journée s’inscrit dans la semaine européenne de la réduction des déchets, programmée cette année du 20 au 28 novembre.

La municipalité souhaite sensibiliser les habitants sur la quantité de déchets générés, l’impact financier induit et les conséquences sur notre environnement. “Réduire la quantité des déchets générés chaque jour est un enjeu accessible à tous” commente les représentants de l’association Sur un air de terre.

Le samedi 27 novembre, le défi “presque” zéro déchet sera lancé aux citoyens. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès maintenant via l’adresse mail : surunairdeterre@yahoo.fr ou sur place le jour de l’événement. Chaque participant bénéficiera d’un accompagnement sur une durée de 7 mois pour apprendre à changer ses habitudes, réduire ses déchets et ainsi faire des économies. “Il faut environ 21 jours pour modifier progressivement les habitudes” témoigne les représentants de l’association. Des rencontres mensuelles d’une durée de 2 heures seront programmées suivant des thématiques liées au compostage, à l’alimentation, aux produits d’hygiène et d’entretien. L’aboutissement de ce défi permet de réduire au minimum de 40% la quantité de déchets déposée dans les poubelles domestiques. Le défi est financé et parrainé par la mairie de Penmarc’h, la collectivité est la première du territoire à soutenir financièrement cette action. Les participants s’acquitteront simplement d’une adhésion annuelle à l’association, de 10€ à 20€ selon les revenus.

L’association, les élus, les agents municipaux et de la CCPBS s’unissent autour de cette journée de sensibilisation. Toujours le 27 novembre, la CCPBS animera des stands de valorisation des déchets verts, les espaces naturels et les plantes invasives. La journée se clôturera par la projection d’un documentaire sur le gaspillage alimentaire et la sensibilisation à un mode de vie zéro déchet. 

Quelques chiffres

Aujourd’hui, chaque Finistérien-ne produit près de 710 kg de déchets par an dont :

  • 220 kg d’ordures ménagères,
  • 92 kg de déchets d’emballages triés,
  • 398 kg de déchets apportés par les usagers en déchetterie dont la moitié de déchets verts !

Notre production de déchets ne cesse d’augmenter, même si certains sont actuellement en diminution. Réduire ses déchets, c’est aussi un moyen de :

  • faire des économies, en limitant le gaspillage, en achetant malin, en réparant nos objets, en fabriquant nous-mêmes une partie de nos produits et repas…
  • préserver notre environnement, en limitant l’utilisation des ressources naturelles et l’émission de gaz à effet de serre ainsi que des pollutions diffuses générées notamment lors du traitement de nos déchets.
  • être responsable et solidaire, en achetant mieux (local, de saison…).

Photo à la une : les représentants de l’association Sur un air de terre Mireille Gazareth, co-présidente et Sonia Jore, animatrice et coordinatrice ; l’adjoint au maire Gilles Mercier en charge de l’environnement ; Jérôme Sanchez, référent tri et préventions des déchets à la CCPBS ; Anaïg Launay animatrice environnement pour la mairie de Penmarc’h et la maire Gwenola Le Troadec.

 

Téléchargez le programme de l’événement du 27 novembre 2021 en cliquant ici.

Rue du Port à Kérity : retour à la circulation en double sens

La municipalité se positionne en rétablissant le double sens dans la rue du Port à Kérity. Ce dossier a déjà fait l’objet de réunions, de rencontres personnalisées avec les habitants et les professionnels, d’un questionnaire, etc…

La rue du Port de Kérity est une voie structurante qui dessert l’ensemble du front de mer, l’accès aux commerces, au cinéma… C’est un axe bien fréquenté, d’autant plus en période estivale. Toutes les rues perpendiculaires sont directement impactées par son sens de circulation. En rétablissant le double sens, les deux axes majeurs de cette réflexion s’orientent autour de la fluidité du trafic automobile et de la sécurisation des déplacements doux. Un aménagement spécifique et désormais matérialisé par un système de priorité selon le sens de circulation, la vitesse reste limitée à 30 km/h et les places de stationnement sont préservées.

Ce premier aménagement s’inscrit dans un projet global ambitieux pour Kérity. Ce projet va au-delà de la circulation, il s’agit de l’aménagement de tout un quartier qui devra prendre en compte ses spécificités, son histoire, son port, ses venelles… Le cabinet Lieu-dit a été désigné comme maitre d’œuvre pour mener ce dossier dans un esprit de concertation.

Photo à la une : Jean-Pierre Savina, conseiller et délégué municipal aux travaux et à l’urbanisme ; Gwénaël Perdriel, responsable des services techniques et Jean-Paul Stanzel, premier adjoint.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

 

Devenez sapeurs-pompiers, portes ouvertes les 27 et 28 novembre 2021

Maintenir un nombre suffisant de sapeurs-pompiers volontaires formés et disponibles, surtout en journée, est aujourd’hui un enjeu prioritaire pour le territoire.

  • vous avez moins de 55 ans,
  • vous aimeriez acquérir des compétences nouvelles et bénéficier d’une véritable formation technique,
  • vous souhaitez vous sentir utile, aider les autres,
  • vous voulez partager des moments forts, vivre des expériences riches.

Faites équipe avec les sapeurs-pompiers volontaires !

Portes ouvertes les samedi 27 et dimanche 28 novembre 2021 de 9h00 à 18h00 au centre d’incendie et de secours de Cap Caval, 45 rue Ty Lapin à Plomeur.

Rencontre avec les référents de quartiers, le dimanche 21 novembre 2021

La municipalité organise une rencontre avec les référents de quartiers, nouvellement désignés, le dimanche 21 novembre 2021 de 10h à 12h à la salle Cap Caval. Des espaces seront définis par quartier pour permettre aux habitants de s’entretenir avec les élus affectés au plus près de leur domicile.

Des référents au plus près des habitants

Lors du dernier conseil municipal du 06 octobre 2021, 17 référents de quartiers ont été désignés. Ils sont adjoints, conseillers municipaux et citoyens et se mobilisent pour rencontrer les habitants de leur quartier. La démocratie citoyenne est une volonté de la municipalité, inscrite dans le projet de mandature.

Ces référents de quartiers sont les relais entre les Penmarc’hais et les élus. Ils ont pour mission de recueillir la parole des habitants et de relayer les remarques concernant le bien-vivre ensemble, le cadre de vie, l’aménagement et l’avenir de la commune auprès des élus. Ils sont à l’écoute des remarques et des demandes des habitants, ils recensent et transmettent à la mairie les besoins et les propositions, ils expliquent les actions de la municipalité…

Photo à la une : au premier plan, assis et de gauche à droite : Jocelyne Le Rhun, Marianne Calvez, Fabienne Le Gars, Nadine Betrom, Marie-Claire Le Pape. Debout, au second plan : Sandrine Robin-Miossec, Virginie Canon, Gilles Bernard, Estelle Guichaoua, Stéphane Le Gall, Christian Durand et Gwenola Le Troadec.

Consultez la présentation des référents de quartiers en cliquant ici.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

 

48ème parallèle – Danse à la salle Cap Caval – Samedi 20 novembre 2021

48ème parallèle – Spectacle de danse
Samedi 20 novembre à 20h30, salle Cap Caval

Entre avril et octobre 2019, Sylvain Prunenec entreprend une traversée de cinq mois du continent eurasien avec comme ligne guide le 48ème parallèle nord, depuis la pointe du Raz en Bretagne, jusqu’à la baie de Tikhaya, sur l’île de Sakhaline, tournée vers le Pacifique.
Au cours de cette traversée, il danse accompagné de deux métronomes, sur les places publiques des villes étapes. La danse est un moyen d’entrer en contact avec les habitants. L’autre occupation majeure, ce sont les escapades dans la nature. Il marche des heures dans les paysages, s’expose, se frotte littéralement à la végétation, à la terre, à la roche, aux éléments, aux insectes.
Sophie Laly et Ryan Kernoa le rejoignent à plusieurs reprises captant des sons, des images et des impressions.
À travers les immersions dans les matières végétales et minérales des territoires traversés à pied, à travers les voyages en train à petite vitesse qui ne finissent pas, ou les échanges de quelques mots (parfois de quelques gestes) pour tenter de se faire comprendre, le corps, doucement bousculé, s’habituant au changement lent mais ininterrompu de son environnement, se dissipe. Comme une brume composée d’une multitude de gouttelettes suspendues, le corps se dilate, s’allège et s’atomise. Chacun de ses infimes éclats se condense en une couleur, en un son, une odeur. Il fond dans l’environnement et devient lui-même rivière, fourmi ou roc. Le corps se fait flux, expansion ou chaos.
48ème parallèle est un spectacle dans lequel les images vidéo, les sons, les danses et les mots se combinent pour réactualiser et réinventer le parcours du danseur-voyageur et témoigner de l’expérience de sa dissipation.

Infos pratiques. Tarif unique : 10€ – Billetterie en vente à la mairie de Penmarc’h (02 98 58 60 19) et à la salle Cap Caval 30 mn avant la représentation.

Photos : Marc Domage

Salle Cap Caval
Avenue de Skibbereen
29760 Penmarc’h
Site internet : cap-caval.fr

Environ 200 personnes réunies pour commémorer la Grande Guerre

Remise des médailles

Le jeudi 11 novembre 2021, la municipalité a commémoré l’armistice de la Grande Guerre, la signature du traité de paix entre l’Allemagne et les alliés de la triple entente, les français, les britanniques et les américains. Environ 200 personnes se sont recueillies devant le monument aux morts au bourg de Penmarc’h. Une cérémonie émouvante qui a réuni dans un même recueillement les porte-drapeaux, les habitants, les élèves des écoles de la commune, les élus municipaux, les représentants du CMJ (Conseil Municipal des Jeunes), la gendarmerie, les pompiers, la Marine avec les guetteurs du sémaphore de Penmarc’h et la présence de deux élèves officiers de l’École navale de Brest.

2021 marque le 103ème anniversaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. Les élèves de l’école Auguste Dupouy ont récité le poème d’Arthur Rimbaud “Le Dormeur du Val” et “Soldats, écoutez donc” d’un auteur inconnu. Les représentants du CMJ ont lu un extrait d’un carnet de Désiré Edmond Renault, la lettre d’un poilu à sa famille, mort pour la France. Un devoir de mémoire et de transmission envers les jeunes générations pour ne pas oublier les soldats qui ont combattu et qui sont morts pour défendre les valeurs de notre Patrie, les civils qui ont perdu la vie. “Après quatre années d’une guerre meurtrière, après 20 millions de morts, 21 millions de blessés. 9,7 millions de morts chez les militaires, près de 10 millions chez les civils. Et pour la Bretagne, 130.000 morts, un pourcentage bien supérieur à celui de l’ensemble des tués français, 22 % de bretons mobilisés sont morts, 16-17 % des français venant des autres régions” a rappelé la maire Gwenola Le Troadec.

Cette année, le contexte sanitaire a permis de renouer avec la tradition et de se rassembler devant la statue de la bigoudène en cap de deuil. Cette statue a été réalisée par le sculpteur Pierre Lenoir (1879-1953). Les noms des soldats penmarc’hais tués au combat sont gravés à jamais dans le granit. “En ce 11 Novembre 2021 à 11 heures, un recueillement mais aussi un espoir, je vous disais, d’entrevoir un avenir plus respectueux des être humains et de la terre qui les porte, de l’océan qui leur donne le souffle de vie. Protégeons la vie. Ouvrons nos cœurs, nos esprits à nos valeurs, à ce qui nous unit, à l’autre en nous-même.”

À l’issue de la cérémonie, Jean-Jacques Pochard a décerné la croix du combattant à Claude Durand et Fabien Le Corre, l’insigne des des porte-drapeaux à Jean Savina.

Photo à la une : Le Télégramme

Consultez le discours de la maire Gwenola Le Troadec en cliquant ici.

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

La fête de la langue bretonne sera reconduite en 2022

Denis Stéphan, entouré par les écrivains bigoudens Annie Coz, Yann Biger et Yann Guillamot

Pour la première année, la ville de Penmarc’h, l’amicale laïque et l’initiateur du projet René Coupa ont organisé un week-end pour fêter la langue bretonne, le dernier week-end d’octobre 2021 dans l’ancienne école de Kérity.

La réception du fonds littéraire bigouden à la bibliothèque de Kérity a lancé l’événement. Plusieurs associations bretonnantes ont animé des stands, une dictée en breton a été lue sur les textes de Fañch Jestin… Les rencontres organisées avec les auteurs bigoudens Annie Coz, Yann Biger et Yann Guillamot a été suivie par une soixantaine de personnes. Le long métrage “Noz” a clôturé la fête le dimanche après-midi au cinéma Eckmühl. La co-réalisatrice Aziliz Bourges a échangé avec le public à l’issue de la projection. La vice-présidente chargée des langues de Bretagne Léna Louarn a souhaité participer à cette première édition.

L’événement sera reconduit l’année prochaine.

Une volonté de parler breton : Ya d’ar Brezhoneg !

« La langue bretonne est une priorité à Penmarc’h. Elle est portée par une commission extra-municipale », a expliqué l’adjoint au maire Denis Stéphan qui préside la commission. Depuis 2011, la ville de Penmarc’h adhère à la charte “Ya d’ar Brezhoneg” (oui à la langue bretonne) en partenariat avec l’office public de la langue bretonne. En 2013, Penmarc’h a reçu le label de niveau 2.

En partenariat avec la mairie, l’amicale laïque propose des cours de breton pour adultes débutants. Une dizaine de personnes ont déjà intégré le groupe. Les séances sont animées par Eve Le Faucher, enseignante  à Mervent, les mercredis de 15h30 à 17h, place Jules Ferry à Saint-Guénolé, dans le local de l’amicale laïque. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire auprès d’Yves Roussin, président de l’amicale laïque, au 06 70 40 79 30.

Photo à la une : moment festif pendant la fête.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi

 

Cinéma Eckmühl : programmation du 03 au 23 novembre 2021

La programmation du cinéma Eckmühl a été dévoilée jusqu’au 23/11. Ciné-concert le 06/11 avec le pianiste Nicolas Chalopin. Rencontre avec David Dufresne le 12/11 pour “Un pays qui se tient sage”. Le réalisateur Michel Leclerc présentera “Pingouin & goéland et leurs 500 petits”, le 20/11…

Découvrez toute la programmation en cliquant ici.

 


468, rue du Port à Kérity
02 98 58 64 45
https://cinema-eckmuhl.fr/

Une perturbation ? Une alerte ? Un imprévu ?… Tenez-vous informés via l’application Citykomi

La mairie vous informe en temps réel sur votre smartphone avec Citykomi®. Où que vous soyez et à tout moment, vous recevez une notification dès qu’une information est publiée. Vous consultez les informations locales dans l’application Citykomi®. Abonnez-vous librement aux diffuseurs qui vous intéressent. Simple, rapide et efficace !

Une installation rapide et efficace

  • Télécharger l’application depuis l’App Store, Google Play ou Windows Store de votre smartphone et / ou tablette.
  • Une fois installée, l’icône Citykomi apparaît sur votre appareil.
  • Dans la recherche des communes, saisissez Penmarc’h.
  • Installez les deux canaux : vie municipale, vie culturelle et associative. Ils vous permettront de recevoir les actualités de la ville de Penmarc’h.

L’information utile dans votre poche !

Citykomi® vous simplifie la vie. Vous êtes prévenu à temps et sans effort, directement sur votre smartphone. Citykomi® vous connecte. Vous sélectionnez à votre guise les diffuseurs de proximité qui vous concernent (ex : mairie de Penmarc’h). Citykomi® vous respecte. Aucune donnée personnelle à communiquer pour vous abonner et être informé.

Gratuit et sans pub

Vous recevez uniquement les alertes des diffuseurs auxquels vous êtes abonnés.

Libre et sans engagement

Vous seul décidez de vous abonner et de vous désabonner, aux diffuseurs de votre choix.

100% anonyme

Anonymat numérique garanti ! Pas de compte à créer, aucune donnée personnelle collectée.

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi