Centre nautique : reprise des activités le week-end de l’Ascension

Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, l’accueil du public au centre nautique demande une organisation particulière et un respect des horaires stricts. Ainsi, quelles sont les dispositions mises en place par la structure ?

  • L’équipe nettoie et désinfecte tous les supports et équipements après chaque utilisation.
  • Elle évite de concentrer et de croiser un maximum de public sur le site d’accueil (maximum 9 personnes par groupe). Un circuit client est balisé pour permettre de s’équiper en toute sécurité.
  • Les réservations se font par téléphone ou par mail avant d’arriver afin d’assurer une meilleure prise en charge possible.
  • Il est demandé aux utilisateurs de se préparer en amont à domicile si possible avec son propre équipement : combinaisons, chaussons, gants…
  • Il est recommandé de bien respecter la distanciation à terre et sur l’eau en pratiquant les gestes barrières… Les préconisations sanitaires générales et propres au centre nautique sont affichées et doivent être respectées avant, pendant et après les activités, toujours pour la sécurité de tous.
  • « Just paddle ». Le concept de la plage dynamique est ici privilégié. Il est demandé de ne pas rester stationner sur la plage ou sur le parking avant et après l’activité.

Les horaires doivent être impérativement respectés, il est inutile de se présenter en avance à l’accueil.

Jeudi 21 mai 2020 : point location*

  • 13h30-18h : ouverture du point location (paddle et planche à voile)
  • 13h30 et 15h30 : départ location paddle
  • 13h45 et 15h45 : départ location planche à voile
  • 14h et 16h : départ location kayak

Vendredi 22 mai 2020 : balade en kayak aux Étocs + point location*

  • 9h30 : départ de la balade en kayak (sans la pause gourmande – durée : 3h). Limitée à 9 personnes. 29€/adulte et 15€/enfant (+12 ans, accompagnement par un majeur sur un kayak double)
  • 13h30-18h : ouverture du point location (paddle et planche à voile)
  • 13h30 et 15h30 : départ location paddle
  • 13h45 et 15h45 : départ location planche à voile
  • 14h et 16h : départ location kayak

Samedi 23 mai 2020 : balade en kayak aux Étocs + point location*

  • 9h30 : balade en kayak aux Étocs (sans la pause gourmande – durée : 3h). Limitée à 9 personnes. 29€/adulte et 15€/enfant (+de 12 ans et accompagnement par un majeur sur un kayak double)
  • 13h30-18h : ouverture du point location (paddle et planche à voile)
  • 14h00 et 16h : départ location paddle
  • 14h15 et 16h15 : départ location planche à voile
  • 14h30 et 16h30 : départ location kayak

*Le point location est situé à la Pyramide, au centre nautique.

Cliquez sur les visuels pour les agrandir.

 

 

Pyramide du Ster

02 98 58 64 87

centrenautique@penmarch.fr

Accès aux déchèteries : plaques paires – jours pairs // plaques impaires – jours impairs

Afin d’éviter l’engorgement de l’accès aux déchèteries*, réduire votre attente, éviter les files de voitures qui pourraient gêner le trafic et provoquer des accidents, la CCPBS (Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud) conditionne l’accès de ses 3 déchèteries jusqu’au 30 mai **. Les déchèteries sont accessibles aux usagers motorisés en fonction de leur plaque d’immatriculation : les jours pairs pour les véhicules dont la plaque se termine par un chiffre pair et les jours impairs pour les véhicules dont la plaque se termine par un chiffre impair.

Modalités d’accès aux déchèteries

• Accès autorisé uniquement aux véhicules motorisés.
• Selon l’arrêté communautaire A-2020-05-16, jusqu’au 30 mai, l’accès est autorisé aux véhicules dont la plaque d’immatriculation est paire les jours pairs et impaire les jours impaires.
• Accès autorisé une seule fois par jour pour les particuliers et les professionnels.
• Accès filtré par un gardien afin de limiter le nombre de personnes présentes simultanément en déchèteries et ainsi faire respecter les distanciations sociales et assurer la sécurité de chacun.
• Respect des gestes barrières obligatoires pour toute demande aux gardiens des déchèteries.
• Préparer la venue en déchèterie en triant les déchets par flux. Lorsque l’on apporte des déchets verts, ne pas apporter d’autres déchets afin d’éviter plusieurs arrêts au sein de la déchèterie.
• Seul le textile ne sera pas accepté car abi29 n’a pas repris ses collectes.

*Lezinadou à Plomeur // Kerbénoen à Combrit // Quélarn à Plobannalec-Lesconil

** date susceptible d’être prolongée jusqu’au 30 juin si les déchèteries ne désemplissent pas.

 

Consultez l’arrêté communautaire en cliquant ici.

02 98 82 10 33
www.ccpbs.fr

Opération « Littoral 2020 – Sauvez nos poussins !! »

Dans la perspective du déconfinement, le Conservatoire du littoral, l’Office national des forêts, la Ligue pour la protection des oiseaux, Rivages de France et les têtes de réseau de la protection de la nature en France, en lien avec l’Office français de la biodiversité, alertent ! En effet, avec l’arrêt durant 8 semaines de la fréquentation humaine sur les rivages du littoral, la biodiversité s’est faite la part belle, notamment les oiseaux attachés à ces milieux naturels, qui ont fait leur nid sur un territoire calme et silencieux.

 

Le printemps n’attend pas et le cycle de la nature nous rappelle qu’en notre absence, les espèces occupent les espaces appropriés pour assurer leur reproduction. Le littoral français n’aura pas échappé à la règle. Et ce n’est pas sans conséquences…

C’est ainsi que, fraîchement arrivés de leurs quartiers d’hivernage africains en mars dernier, les « gravelots à collier interrompu », « sternes naines » et autres oiseaux du bord de mer ont trouvé de vastes étendues de sable ou des sentiers littoraux désertés par les hommes, restés à demeure afin d’éviter la propagation du virus Covid 19.

Depuis mi-mars, la plupart de ces espèces se sont installées à la fois sur leurs zones habituelles mais aussi sur ces nouveaux territoires disponibles, ont construit leur nid souvent à même le sol. La couvaison des oeufs, qui ressemblent à des galets, est en cours et une première nichée, voire parfois une seconde, auront lieu jusqu’au 15 juillet de cette année.

Mais en s’installant sur des zones normalement fréquentées par le public pour se promener et pour des d’activités sportives, récréatives ou de baignades, ces espèces vulnérables se sont mises en danger. En période de déconfinement, lorsque les accès seront de nouveaux autorisés, l’appel de la nature et des espaces magnifiques du littoral devrait nous mener inexorablement vers les rivages.

Oeufs de gravelot à collier interrompu © P. Cavallin.jpeg

L’année 2020 qui semblait exceptionnelle pour la reproduction pourrait s’avérer catastrophique : œufs écrasés, nichées piétinées, poussins séparés de leurs parents, voire dévorés par les chiens non tenus en laisse.

Afin d’éviter cette hécatombe, le Conservatoire du littoral, l’Office national des forêts, Rivages de France, la Ligue pour la protection des oiseaux et de nombreux acteurs de la protection de la nature, en lien avec l’Office français de la Biodiversité, lancent un appel pour alerter le public afin d’anticiper les impacts de la réouverture des sites naturels du littoral.

Dans la mesure du possible, les nids seront identifiés, isolés par un balisage à caractère pédagogique, afin de les exclure du parcours des sentiers et accès publics. L’ensemble des organismes en charge de la protection de la nature en appellent à la plus grande vigilance et attention des promeneurs et usagers du littoral afin que ces poussins, trésors vivants de nos rivages, ne deviennent des victimes collatérales du déconfinement.

Les attitudes à adopter pour réduire votre impact et sauver les poussins dans le respect des consignes sanitaires générales et notamment la distanciation physique :

  • Vérifiez que l’accès du site du littoral où vous comptez vous rendre est autorisé ;
  • Restez sur les sentiers balisés et habituels. Si vous avez un chien, tenez-le strictement en laisse ;
  • Gagnez le plus rapidement possible le fil de l’eau pour mener vos activités sportives ou récréatives et restez au plus proche de l’eau ;
  • Évitez au maximum de fréquenter le haut de plage, les dunes de sable ou végétalisées en arrière littoral, lors de vos parcours vers les stationnements ;
  • Si vous voyez un oiseau posé au sol qui vous semble blessé ou pousse des cris répétés, éloignez-vous au plus vite car il s’agit d’une manœuvre destinée à vous éloigner du nid ou une alarme indiquant la présence d’un nid ou de poussins ;
  • Respectez les zones balisées avec une signalétique adaptée à l’opération ;
  • Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.conservatoire-du-littoral.fr qui apportera des données sur les espèces d’oiseaux et sur leurs « modes de vie », pour sensibiliser le grand public, les promeneurs, et usagers du littoral.
Photo à la une : gravelot à collier interrompu © P. Cavallin

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

A Penmarc’h, le déconfinement responsable se poursuit

Pyramide du Ster © Auteurs de Vues

Après avoir validé un protocole sanitaire rigoureux élaboré par les services communaux, le Maire Raynald Tanter, a décidé de rouvrir le Centre Nautique Municipal à compter du 21 mai prochain (week-end de l’ascension). Dès la semaine prochaine, le public pourra donc réserver des stages de catamaran, des balades en kayak et autres cours particuliers de planche à voile ou de paddle proposés par l’équipe de la pyramide du Ster.

Autre bonne nouvelle, le Maire nous informe également que les structures privées ou associatives enseignant des loisirs nautiques sont autorisées à pratiquer leurs activités sous réserve qu’elles respectent le décret du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et l’arrêté communal du 12 mai 2020. Ainsi, les écoles de surf du territoire communal et les associations proposant de la marche aquatique ou de la nage palmée, ayant rédigé un protocole sanitaire en accord les préconisations de leur fédération, sont désormais en capacité de proposer des cours et des stages.

Parallèlement à ces dossiers, les services et les élus travaillent sur la réouverture du Vieux Phare et sur celle bien plus problématique du Phare d’Eckmühl, l’objectif principal étant de garantir à tous, agents comme visiteurs, une sécurité optimale.

Photo à la une : kayak à Locarec © Laëtitia Scuiller

 

Pyramide du Ster

02 98 58 64 87

centrenautique@penmarch.fr

Marché de St Guénolé : les consignes sanitaires

Par arrêté municipal, et conformément aux directives de la Préfecture, la mairie vous informe des mesures sanitaires qui ont été prises pour accéder au marché de St Guénolé.

Règlement du marché en période d’état d’urgence sanitaire

Les consignes sanitaires s’appliquent également au marché de Kérity.

Consultez l’arrêté municipal en cliquant ici.

Réglementation du sens de la circulation rue Danielle Casanova – Tous les vendredis matin du 15 mai au 15 juin 2020 inclus

Consultez l’arrêté municipal en cliquant ici.

Sens de la circulation rue Danielle Casanova – Tous les vendredis matin du 15 mai au 15 juin 2020 inclus

Cliquez sur le plan pour l’agrandir.

Interdiction du stationnement place Danielle Casanova – Tous les vendredis du 15 mai 2020 de 7h00 à 15h00, et jusqu’à la fin des travaux d’aménagement de la place Auguste Dupouy

Consultez l’arrêté municipal en cliquant ici.

Réglementation du stationnement devant le commerce St Gué Presse – Arrêt minute – Tous les vendredis du 15 mai au 15 juin inclus jusqu’à 14h

Consultez l’arrêté municipal en cliquant ici.

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Déconfinement : préservons la nature

Pendant la période de confinement, la nature a repris ses droits. Certains oiseaux en ont profité pour faire leur nid dans les dunes et s’approprier les marais. Afin de ne pas les effrayer, nous vous demandons de prendre toutes les mesures de précaution pour les préserver. En effet, le littoral n’a pas été fréquenté pendant plus de deux mois. Certaines espèces se sont très vite réapproprié des espaces qu’elles ne peuplaient plus. Sterne naine, pluvier, huîtrier, bécasseau… ces oiseaux qui cachent leurs œufs et oisillons à même le sol se révèlent extrêmement vulnérables.

Nous devons absolument :

• éviter les dunes et le haut des plages,
• rester sur les sentiers et marcher près du bord,
• limiter les accès : les animaux domestiques sont interdits sur les plages mais tolérés uniquement en laisse sur les sentiers.

Un espace remarquable

Le territoire de la Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud (CCPBS) abrite des patrimoines naturels et paysagers remarquables. C’est surtout par leur diversité que les milieux naturels étonnent le plus.
Les dunes composent le paysage le plus exceptionnel. La Baie d’Audierne est le deuxième plus grand massif dunaire de Bretagne. Le joli guêpier d’Europe vient y faire son nid tous les ans.
Les forêts s’étirent le long de l’estuaire de la rivière de Pont-l’Abbé et de l’Odet. Plusieurs essences d’arbres s’y côtoient et servent à la reproduction des rapaces.
Les zones humides sont extraordinairement vivantes. Tel le bocage du polder de Combrit, vaste maillage de haies et de prairies entretenu par les vaches, qui accueille une faune et une flore exceptionnelles.
Les étangs et les fleuves côtiers qui parsèment la côte permettent aux poissons migrateurs de réaliser leur parcours et aux oiseaux de trouver aussi bien un havre de paix qu’un garde-manger.
Les estrans sableux et rocheux font la réputation méritée du territoire. Le cordon de galets, ou Ero Vili en breton, en est une des particularités surprenantes.

Plus de 320 espèces d’oiseaux ont été observées en baie d’Audierne. Entre 10 000 et 15 000 oiseaux viennent séjourner sur la vasière de Pont-l’Abbé en hiver. Plusieurs espèces végétales rares se rencontrent également dans le Pays Bigouden.

Photo à la une : nidification d’un gravelot à collier interrompu

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Accès aux bungalows et mobil-homes privés

Communiqué de la Préfecture daté au 13 mai 2020.

Aux termes de l’article 10 du décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19, les terrains de campings ne font pas partie des établissements relevant d’une autorisation d’ouverture au public.

Le Finistère compte néanmoins de nombreux terrains sur lesquels sont installés des mobil-homes et autres bungalows, propriété de personnes habitant dans le département et qui les occupent de façon régulière durant l’année.

Dans ces conditions, dès lors que les gestionnaires des terrains permettent l’accès et prennent les dispositions nécessaires pour faire respecter les mesures barrières et les règles de distanciation physique, il est possible à toute personne résidant dans le département et, en tant que propriétaire et à titre privé, occupant régulièrement un mobil-home ou un bungalow disposant de toutes les commodités, de s’y rendre.

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Reprise des activités de plaisance dans le Finistère

Le préfet du Finistère, Pascal LELARGE, a autorisé le 13 mai 2020 la reprise des activités de plaisance dans 21 communes du Finistère. Cette liste n’est pas définitive et sera complétée dans les prochains jours en fonction des propositions formulées par les maires.
Il est conseillé à tous les plaisanciers de faire preuve d’un esprit de responsabilité et de se conformer aux règles sanitaires en vigueur (gestes barrières, règles de distanciation physique), quelle que soit l’activité pratiquée).
La liste des communes concernées figure en annexe.

Consultez le communiqué de la Préfecture en cliquant ici.

 

En date du 12 mai 2020, Raynald Tanter a sollicité le Préfet afin de bénéficier d’un accès aux cales de Kérity et de St Pierre.

Consultez le courrier envoyé en cliquant ici.

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi 

Effractions sur la commune, soyez vigilants

Ces jours derniers, plusieurs habitants de Penmarc’h ont été victimes de vols et d’effractions. Des véhicules, stationnés entre Penmarc’h et St Guénolé, notamment dans le secteur de Kervilon, ont été fracturés et des objets ont été dérobés. Les victimes ont porté plainte à la gendarmerie du Guilvinec (02 98 58 10 20). Par mesure de précautions, nous vous demandons de bien fermer votre véhicule et de ne pas y laisser vos portefeuille, carte d’identité, permis de conduire…

Depuis quelques jours, de nombreux vols ont été constatés à Penmarc’h. Soyez donc vigilants…

Les cambriolages sont en augmentation dans beaucoup de communes. Pour éviter les vols en ville comme à la campagne, certaines précautions sont à prendre. Les conseils à connaître pour prémunir votre maison ou votre appartement contre les intrusions.

Tout d’abord, sachez qu’aucun appartement ou maison ne peut être protégé à 100 %. Un cambrioleur expérimenté parviendra toujours à trouver le moyen d’entrer par effraction dans un domicile. L’important est de ne pas tenter les cambrioleurs et de prévoir des dispositifs assez dissuasifs pour que votre logement ne devienne pas une cible potentielle.

Avant d’investir dans des systèmes sophistiqués, sachez que les précautions les plus utiles reposent avant tout sur le bon sens. Une grande partie des risques pourront être évités si vous êtes suffisamment attentif au quotidien. Sachez dans tous les cas qu’un cambriolage peut avoir lieu aussi bien :

  • la nuit que le jour (matin ou après-midi) ;
  • en votre présence qu’en votre absence.

En cas d’absence

Le plus souvent, les cambrioleurs opèrent lorsque l’occupant n’est pas chez lui. Statistiquement, ils affectionnent particulièrement les horaires de journée (entre 10 et 15 heures), lorsque les habitants sont supposés être au travail.

Dans tous les cas, les cambrioleurs n’ont besoin que de quelques minutes pour entrer chez vous et trouver ce qui les intéresse (en priorité : de l’argent liquide, des bijoux, de l’or, des clés de voiture…). Pensez donc à toujours fermer votre porte à clé et, si possible, vos volets lorsque vous quittez votre domicile, y compris lorsque vous vous absentez pour une courte durée. Soyez également vigilant lorsque vous faites du jardinage ou un barbecue dans votre jardin de derrière : pensez à fermer votre porte d’entrée.

Si vous avez un système d’alarme chez vous, pensez également à l’enclencher même pour une absence de courte durée (une course, la promenade du chien…).

Si vous vous absentez quelques minutes ou quelques heures, vous pouvez également laisser une radio ou une télévision allumée pour simuler une présence.

Étiquette de boîte aux lettres

Les méthodes de la plupart des cambrioleurs reposent d’abord sur le repérage en amont en vue de savoir comment le logement est sécurisé et qui habite les lieux. Certains auront ainsi tendance à s’en prendre aux logements habités par des personnes seules, et notamment une personne âgée ou une femme isolée. Si vous êtes une femme, pensez à ne faire figurer que votre nom sur votre boite aux lettres. Évitez donc de mettre votre prénom ou un « madame X » ou « mademoiselle X » sur votre étiquette.

Clés

N’indiquez jamais votre nom ou votre adresse sur votre trousseau de clés. En cas de perte, la personne qui retrouverait vos clés pourrait ne pas être animée des meilleures intentions… Pour la même raison, pensez à ne pas mettre vos papiers et vos clés dans le même vêtement quand vous sortez. Si vous vous le faites voler, le voleur pourra en profiter pour se rendre chez vous.

En cas de perte de vos clefs, faites changer toutes vos serrures le plus rapidement possible. Pour que vos proches accèdent au logement, faites des doubles mais ne cachez jamais un trousseau sous le paillasson, dans le jardin, dans votre boîte aux lettres…

Vol de voiture

Pensez également à prendre vos clés de voiture lorsque vous vous absentez plusieurs jours et à ne pas les laisser trop en évidence dans votre logement. Un certain nombre de cambrioleurs sont en effet spécialisés dans le vol de voitures. Les clés de voiture sont leur principal objectif lors de leur « visite » du logement, et ce notamment quand un modèle de véhicule recherché (voiture chère et/ou puissante) se trouve garé devant chez vous.

Assurances

Certains contrats d’assurance ne prévoient pas de dédommagement en l’absence d’effraction. Pensez donc alors à bien fermer vos portes et vos fenêtres et à changer le plus vite possible vos serrures lorsque vous perdez vos clés. De la même manière, soyez vigilants si quelqu’un sonne chez vous pour vous vendre quelque chose : ne laissez jamais un inconnu passer votre porte. N’hésitez pas à demander la carte professionnelle de la personne pour vous assurer de sa fonction, et ce même si cette personne est en uniforme ou en tenue de travail (policier, pompier, éboueur, plombier…).

Les contrats d’assurance habitation exigent le plus souvent des conditions de sécurité minimum. Pensez à bien vous mettre en conformité avec les conditions prévues par votre contrat (serrures, fenêtres…) afin de vous assurer d’être bien remboursé en cas de cambriolage.

Par précaution, pensez à photographier tous vos objets de valeur (meubles, tableaux, bijoux…). Cette mesure vous sera utile pour demander le remboursement du vol à votre assureur.

Alarme et système de sécurité

Statistiquement, la présence d’une alarme diminue les risques d’être cambriolé.

Mais les systèmes de protection d’un logement peuvent prendre de nombreuses formes : alarmes, portes ou vitres blindées, volets renforcés, etc. Avant d’en choisir un, pensez :

  • à prendre contact avec votre assureur, un commissariat ou une gendarmerie qui pourront vous conseiller sur les principaux risques correspondant à votre type de logement et les systèmes fiables que vous pouvez mettre en place ;
  • à faire jouer la concurrence en demandant des devis à plusieurs installateurs.

Une fois que vous avez opté pour une installation, pensez à la vérifier régulièrement afin de vous assurer qu’elle fonctionne encore. Certains appareils peuvent ne plus fonctionner quelques années seulement après leur installation…

Sachez enfin que la mise en place d’un système de vidéo-surveillance dans son jardin est légale mais encadrée. Voir ce que dit la loi sur l’installation d’une caméra de surveillance à l’extérieur de chez soi.

Coffre-fort

Si vous avez des objets de valeur chez vous (bijoux, œuvres d’art…) ou d’importantes sommes d’argent liquide, la location d’un coffre-fort à la banque peut vous permettre de minimiser l’importance des vols en cas de cambriolage. Les espèces et les petits objets de valeur faciles à transporter sont en effet bien souvent les objectifs prioritaires des cambrioleurs lorsque ces derniers pénètrent dans un appartement ou une maison. Les placer dans un coffre-fort loué à la banque vous permettra donc de les protéger et de ne laisser chez vous que des objets de moindre valeur. Avant de choisir votre coffre-fort, n’hésitez pas à lire nos conseils en cas de location de coffre-fort à la banque.

Source : https://droit-finances.commentcamarche.com/

 

Mairie de Penmarc’h

02 98 58 60 19 – contact@penmarch.fr

citykomi