Bilan de saison touristique : des résultats concluants pour Penmarc’h

En ce mois d’octobre 2021, la municipalité a dressé un bilan de la saison touristique. Les contraintes liées au contexte sanitaire n’ont pas permis au site des phares et au cinéma de retrouver les taux de fréquentation de 2019. Cependant, le centre nautique et le camping Toul ar Ster sortent leur épingle du jeu et voient leurs chiffres d’affaires progresser. Retour sur les chiffres qui ont marqué cet été. Ils sont annoncés à titre comparatif avec l’année 2019, avant la période de pandémie.

Les structures municipales, des résultats encourageants

25 004, c’est le nombre de nuitées réalisé au camping Toul ar Ster soit une augmentation  de 18,7% avec des recettes qui s’élèvent à 187 000€, soit une évolution de 30% en chiffres d’affaires par rapport à 2019. La situation géographique du camping avec son accès à la plage du Ster, la qualité des prestations et des services proposés contribuent à l’augmentation de la fréquentation de cet établissement classé 2 étoiles. Chaque année, en début de saison, les agents municipaux des services techniques et du pôle des espaces verts réalisent des travaux qui contribuent à améliorer l’accueil et le bien être des campeurs. Les clients sont fidèles et reviennent chaque année, à l’image de Marie-Andrée qui vient des Vosges et qui a fait du camping municipal Toul ar Ster son lieu de villégiature depuis 40 ans. Elle a fêté ses 98 ans à Penmarc’h et n’a jamais envisagé de passer ses vacances ailleurs !

+68% pour la location des cours particuliers au centre nautique, +62% stages voile et +40% pour les balades en kayak. Tout comme le camping municipal, le centre nautique a le vent en poupe. La diversité et la qualité des prestations proposées attirent de nombreux adeptes des sports nautiques.

6 419 entrées du 1er juillet au 31 août 2021 pour le cinéma Eckmühl, soit +60% (à titre comparatif avec 2020), -36% par rapport à 2019. Les contraintes liées au port du masque pendant les séances et la présentation du pass sanitaire rendu obligatoire suite au décret gouvernemental du 20 juillet 2021 n’ont pas permis de retrouver les chiffres d’avant la période Covid.

50 672, c’est le nombre d’entrées payantes au Phare d’Eckmühl et au Vieux Phare. Un résultat concluant, cependant loin du record de 2019 avec un pic de fréquentation atteignant les 66 131 visiteurs. Tout comme le cinéma, le site des phares a connu une baisse de fréquentation comme la plupart des sites touristiques. Relevons tout de même que l’exposition “60 ans de photographies par Félix Le Garrec” a comptabilisé plus de 8 000 visiteurs.

Les résultats de la saison touristique sont concluants pour Penmarc’h et très encourageants pour la saison 2022. Pour répondre aux attentes et aux besoins de la population estivale, la municipalité recrute une cinquantaine de saisonniers chaque année, des mains d’œuvres nécessaires qui renforcent les services et contribuent à leur bon fonctionnement.

Les nouvelles actions portées par l’équipe municipale

Au cours du printemps dernier, de nouveaux itinéraires vélos ont été imaginés par les élus et les agents municipaux afin de privilégier les déplacements doux sur la commune. Une carte et un balisage dédiés ont été réalisés. Plus de 20 000 personnes ont scanné les flash codes qui donne accès aux circuits, une expérimentation réussie et encourageante. Une autre nouveauté en 2021 a été le recrutement saisonnier de deux animateurs sportifs. 734 personnes ont bénéficié de ce service et des précieux conseils des animateurs. L’action sera reconduite l’année prochaine. Dans un souci de toujours mieux accueillir les camping-caristes, de nouvelles aires ont été aménagées au Ster, Toul Gwin et Menez Gad. Ces aménagements ont été approuvés et sont désormais pérennes.

Pendant l’été, Penmarc’h voit sa population multipliée par trois. Le bien vivre ensemble et l’entretien des espaces publics font partie des priorités de la municipalité, c’est une volonté politique et un accompagnement dans l’engagement citoyen. De mai à septembre, sept agents communaux dédiés veillent à l’entretien des plages et des espaces publics. En mai dernier, la municipalité a fait l’acquisition d’un Glutton, un aspirateur de voirie électrique qui permet de collecter les déchets difficilement accessibles et d’améliorer les conditions de travail des agents. La propreté urbaine est au cœur des priorités de la municipalité, c’est une volonté politique et un accompagnement dans l’engagement citoyen.

Toujours dans un souci du bien vivre ensemble, les élus travaillent sur les problématiques liées à la fréquentation des plages, des zones de baignades, des cheminements doux et des conflits entre usagers, tout en veillant à la préservation des sites naturels de la pointe de Penmarc’h.

Photo à la une : Yohan Madec, directeur général des services de la ville ; Jean-Marc Bren et Jocelyne Le Rhun, adjoints au maire ; Yannick Floc’hlay, responsable du pôle loisirs

 

Mairie de Penmarc’h
02 98 58 60 19

citykomi 

Campagne de souscription : ensemble, mobilisons-nous pour le Vieux Phare
3 500 participants à la PenmaR'Ose