Visite des bâtiments publics par les conseillers municipaux

Le Samedi 15 Octobre, Raynald Tanter, Maire a invité l’ensemble des conseillers municipaux à participer à la visite des bâtiments communaux vides d’occupation ou utilisés comme lieu de stockage. C’est sous la pluie que les élus ont donc entrepris cette sortie collective et procédé à la visite des locaux.

Ils se sont rendus ainsi dans les locaux libérés par l’ancien receveur (appartement) et les anciens locaux du tri de la Poste, la maison des associations ainsi que l’ancienne poste de Saint-Guénolé et les bâtiments publics aux abords. L’ensemble des élus ont pu constater l’état des bâtiments et de l’urgence de traiter cette question sur le devenir de certains bâtiments publics.

Valorisation des chemins de randonnée traversant la commune

À l’instar d’autres communes du Pays Bigouden Sud, Penmarc’h se trouve désormais équipée de deux des dix-huit panneaux d’informations prévus à terme par la Communauté des Communes ayant pour but de valoriser les sentiers de randonnée inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée du Finistère (PDIPR). Les deux panneaux sont implantés près de l’ancienne criée de Kérity et en périphérie de la place Auguste Dupouy, à Saint-Guénolé et marquent le point de départ des circuits. Des panneaux détaillés informant les usagers sur la technicité, les caractéristiques du parcours… Ainsi qu’une présentation du réseau d’itinéraires (pédestre et VTT) sur l’ensemble de l’Ouest Cornouaille.

Les rendre plus lisibles et plus accessibles au plus grand nombre

Ces panneaux, qui sont le fruit d’une collaboration entre communes, techniciens des communautés de communes, l’Agence Ouest Cornouaille Développement et bien sûr les associations de randonneurs, ont pour objectifs d’harmoniser les codes signalétiques et les balisages, de les rendre plus lisibles aux randonneurs mais aussi plus accessibles aux simples promeneurs. Ainsi, distances, durées du circuit, subtilités et variantes saisonnières, mais aussi patrimoine et curiosités, sont mis en valeur pour l’information et l’orientation de tous.

Une opération subventionnée par le Département

Ce nouvel outil mis à la disposition de tous ceux qui veulent découvrir le Pays Bigouden renforce les différents dispositifs déjà mis en place, à la demande des communes, par la CCPBS à travers sa stratégie touristique. Il contribue à promouvoir l’ensemble de notre territoire.

L’opération, incluse au PDIPR est subventionnée pour moitié par le Département, la Région devrait également participer à hauteur de 20%.

Légende de la photo : Christian Burel, conseiller délégué à l’aménagement du cadre de vie et Karine Cosquéric, adjointe chargée du tourisme.

Mise en valeur de l’église Saint-Nonna

Le Syndicat Départemental d’Énergie du Finistère (SDEF) présentait lundi soir (17/10) une proposition d’éclairage spécifique afin de valoriser l’église Saint Nonna. Malgré la fraîcheur automnale, la démonstration, concluante, a été suivie par une soixantaine de personnes. Affaire à suivre…

Pose de la 1ère pierre des 8 premiers logements d’Habitat 29

Cette opération va permettre à notre commune d’étendre son offre locative et d’accueillir de nouveaux habitants dans le quartier de Kérity. L’Office Départemental Habitat 29, au travers de ce projet, s’implante dans une nouvelle commune du pays Bigouden Sud, où il gère déjà près de 300 logements.

Les représentants d’Habitat 29, l’architecte, l’équipe technique, une représentante du Conseil Départemental ainsi que les élus de la municipalité, dont le maire, ont assisté à la pose de la 1ère pierre des 8 logements dont le chantier a débuté mi-septembre. Ce projet a été initié, avant 2014, par la commune de Penmarc’h qui souhaitait ainsi développer et diversifier l’offre de logements sociaux. La disponibilité d’un terrain communal d’une surface de 2500 m² est apparue comme une opportunité dans ce quartier. Cette opération va donc permettre à la fois d’étendre son offre locative et d’accueillir des nouveaux habitants sur la commune et en particulier dans le quartier de Kérity.
Il s’agit :

  • de 4 logement individuels d’une surface de 83 m² avec garage (20 m²) et jardin privatif ;
  • d’un collectif qui abrite 4 logements :

Au rez-de-chaussée : 2 logements T3 de plain-pied pouvant convenir à des personnes âgées ou à mobilité réduite, d’une surface de 73 m², agrémentés d’un jardin privatif clôturé par un grillage et d’un abri de jardin. À l’étage, 2 T2 d’une surface de 56 m². Ces 8 logements sont BBC (Certifié réglementation thermique 2012) bénéficieront de pompes à chaleur pour le chauffage et l’eau chaude.

Les loyers seront proposés entre 325€ et 445€. Le coût de cette opération est de 926 704€.

 

Réception des travaux au stade municipal

Après 10 mois de travaux, la rénovation de l’ancienne maison du gardien est terminée, elle a été réceptionnée le lundi 3 octobre. Cette nouvelle salle nommée “La Musik-halle” est dédiée à la musique et l’expression corporelle, les associations penmarc’haises l’utiliseront pour pratiquer leurs activités. Le pourtour de la salle sera aménagé prochainement par les services techniques. Un boulodrome, situé derrière la Musik-halle, est actuellement en cours de réalisation.

Un travail d’envergure, d’une durée de 8 mois, a été réalisé dans les autres salles : tennis de table, judo et musculation. Ces réalisations sont très appréciées par les représentants des associations et les sportifs.

Légende de la photo de gauche à droite : Christian Burel (conseiller), Jean-Louis Buannic (adjoint), la représentante du cabinet d’architecte, Louis Le Floc’h (conseiller), Marie-Claire Dupont (adjointe), Marc Le Rhun (services techniques) et Rémi Moalic (conseiller).

L’église Sainte-Thumette retrouve sa splendeur

Les travaux Sainte-Thumette ont bien avancé. L’église retrouve progressivement sa splendeur d’autrefois.

Depuis quelques mois, l’on peut déjà observer la qualité du travail des entreprises au niveau du clocher, de l’entrée, et même de la façade sud. Tout est actuellement sécurisé et l’édifice retrouve aussi de sa superbe. Les vitraux sont actuellement incrustés dans des châssis rénovés, les photos ci-dessous en témoignent.

sainte-thumette-1 sainte-thumette-vitraux-3 sainte-thumette-vitrail

Christophe Gloaguen promu lieutenant

Samedi 3 septembre, le Colonel Éric Candas, directeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), a remis les galons de lieutenant à Christophe Gloaguen, chef du centre d’incendie et de secours de Penmarc’h.

Le Colonel Candas a retracé la carrière de Christophe Gloaguen, sapeur-pompier volontaire depuis plusieurs années et a souligné son investissement dans ses différentes missions.

Un engagement dès son plus jeune âge.

  • 1987 : à l’âge de 8 ans, Christophe Gloaguen entre dans les jeunes sapeurs-pompiers de Pont-l’Abbé
  • 1996 : il intègre les pompiers volontaires du Guilvinec, comme sapeur de 2ème classe
  • 1998 : il est nommé caporal et caporal-chef en 2001
  • 2006 : il obtient le grade de sergent, et accède assez rapidement aux fonctions de chef de garde. Cette même année, il rejoindra le centre de secours de Penmarc’h où il continue d’exercer ses fonctions
  • 2009 : il est nommé sergent-chef
  • 2012 : il est promu adjudant. En 2013, il prend les fonctions d’adjoint au chef du centre
  • 2014 : il est nommé chef du centre de Penmarc’h, et succède ainsi à Marc Le Rhun
  • 2015 : promu adjudant-chef, il complète sa formation pour devenir officier

Côté professionnel, Christophe exerce le métier de mécanicien et de conducteur de poids lourds au sein des services techniques de la ville de Penmarc’h. Par ce biais, une convention a été signée entre la mairie et le SDIS qui permet à Christophe de se rendre disponible pour effectuer des interventions ou suivre des formations.

Le Petit Prince a été baptisé

La SNSM de Penmarc’h a fait l’acquisition d’un jet-ski baptisé “Le Petit Prince”. À l’occasion de cette cérémonie, de nombreux élus, des représentants de l’État, des autorités militaires, de la SNSM et un public nombreux étaient présents. Ce jet-ski vient en renfort du Prince d’Eckmühl. Les deux équipements sont complémentaires, le canot de sauvetage interviendra en haute mer et le « Petit Prince » sur le littoral de Pors Carn et la Pointe de la Torche.
« L’arrivée de cet équipement, rendu nécessaire en raison des nouvelles pratiques nautiques des personnes fréquentant ce site, est l’aboutissement d’un projet démarré en septembre. C’est le fruit d’un travail collectif où de nombreux acteurs ont apporté leur soutien, notamment financier », a commenté lors de son discours Jean-Marc Bren, le président de la station. Ce nouvel équipement a été financé d’1/3 par la Région et le Département, les 2/3 par la SNM et des aides des municipalités de Penmarc’h et Plomeur.

1909, entre tradition et insouciance

Affiche exposition du Vieux Phare : 1909 entre tradition et insoucianceDu 9 juillet au 2 octobre, au Vieux Phare 

L’exposition présentée au vieux phare, du 9 juillet au 2 octobre 2016, est constituée d’une centaine de photographies prises par Paul Dopff à Penmarc’h au début du 20ème siècle.
Ce parisien, passionné de peinture, découvre Saint-Guénolé grâce au chemin de fer et au tout nouveau train Birinik en 1909. Fasciné par cet univers maritime, par ces traditions et par les paysages de cette côte sauvage, il pose ses valises et sillonne le pays bigouden accompagné de son imposant matériel photographique.
Il s’intéresse surtout aux pardons, aux processions où les costumes et coutumes sont totalement étrangers à ces habitudes parisiennes. Il affectionne également les enfants, et photographie leur insouciance au travers de leurs occupations quotidiennes.
Ces plaques aujourd’hui toutes numérisées, constituent un patrimoine iconographique exceptionnel pour notre commune. Au même titre que Jacques de Thézac, Paul Dopff s’est passionné pour les gens de mer, il s’est totalement intégré à cette population maritime.
Paul Dopff va acquérir des terrains et une maison près de Pors Carn où accompagné de sa famille, il viendra passer ses congés et profiter des bains de mer. Malheureusement, il décède prématurément en 1918 de maladie. Les plaques seront alors entreposées dans une cantine de voyage.
La cantine connaitra les guerres et les nombreux déménagements de la famille Dopff, pour finalement revenir en Pays Bigouden en 2010, par l’intermédiaire de Christiane Orth, sa nièce. Souhaitant valoriser cet héritage, Mme Orth confie l’ensemble du fonds à la commune en 2015 avec comme objectif de rendre publique la consultation des photographies prises par son oncle, et notamment les souvenirs de vacances de l’été 1909. Nous l’en remercions.

Horaires d’ouverture

Avril, mai, juin, septembre et vacances scolaires :
tous les jours de 14h à 18h (sauf mardi)
Juillet-août : tous les jours de 10h30 à 18h30
Tarifs : 3,10€ / 1,60€ / Famille : 7,30€ (gratuit -7ans).
Forfait possible avec le Phare d’Eckmühl