Info Mairie

Le service urbanisme sera fermé pour cause de réunion le lundi 6 février de 9h à 12h.

Jours et horaires d’ouverture habituels

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h, fermé le jeudi. Les après-midis sur rendez-vous pour les instructions de dossiers. Tél. : 02 98 58 52 26

La démarche de révision du Plan Local d’Urbanisme est lancée (PLU)

Une réunion de lancement a eu lieu le lundi 9 janvier en présence des membres de la commission urbanisme et cadre de vie en vue de la procédure de révision du Plan Local d’Urbanisme. Le PLU est un document de planification qui reflète les intentions communales quant au développement de son territoire, et dont la mise en œuvre doit être guidée par l’intérêt général. Ainsi, la démarche de révision vient donc d’être lancée. Les membres de la commission urbanisme et cadre de vie intègrent le comité de pilotage mis en place à cette occasion, et qui participera aux travaux pendant toute la procédure (comprise entre 18 mois et 24 mois).

Mme Briand, chef de projet du bureau Geolitt en charge d’accompagner la commune, a rappelé le cadre règlementaire qui s’impose aux élus et notamment la conformité avec les différentes règlementations qui se superposent. Ainsi, cette révision globale du PLU doit prévoir les grandes lignes du développement et de l’aménagement de la commune dans le respect des valeurs du développement durable en tenant compte du contexte juridique qui a fortement évolué ces dernières années (dont notamment l’application de la Loi Littoral, et l’obligation de modérer la consommation d’espace).

Une présentation de l’équipe technique a ensuite été faite. Outre Mme Catherine Briand, chef de projet et interlocutrice privilégiée, cette équipe est composée d’un urbaniste (M. Manuel Henry), d’une paysagiste (Mme Isabelle Nivez) et d’un bureau d’étude spécialisé en environnement (Mme Jennifer Garcia d’Enamo). Dès l’après-midi, l’équipe réalisait une visite de terrain.

Les travaux de révision seront découpés en plusieurs phases

Une première étape, celle du diagnostic qui s’appuie sur l’analyse des atouts et des contraintes du territoire au regard des prévisions de nouveaux arrivants et des besoins de développement urbain. Il permet de définir les grands enjeux en termes d’aménagement qui orienteront les choix pour le développement de la commune. Les résultats de ce diagnostic seront consultables. C’est au regard du diagnostic que de grands enjeux seront définis et exprimés dans ce Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD).
Une deuxième étape, correspond à la mise en place du PADD qui traduit le projet « politique » des élus de la commune. Il expose les intentions de la municipalité pour les prochaines années.

La 3ème étape, consiste en la traduction du PADD dans un règlement graphique (plan de zonage) et écrit.
Enfin, la concertation publique est au cœur de notre procédure de révision du PLU. Ceci pour permettre aux habitants de faire remonter leurs remarques et leurs opinions d’intérêt général pour la Commune. C’est pourquoi il est important que les administrés soient informés de l’avancée de ce dossier au fil des étapes énoncées. Ainsi une page spéciale sur le site de la ville sera consacrée à la révision du PLU. Une adresse mail a été également créée à cet effet : plurevision@penmarch.fr

Parution de votre Pen’Mag

Le Pen’Mag de janvier vient de paraître, il sera distribué prochainement dans les boîtes aux lettres. Un magazine riche en contenu, comprenant 4 pages supplémentaires.

Dans ce numéro, retrouvez la cérémonie des vœux du Maire, la nouvelle organisation des cartes d’identité et des passeports, l’acquisition des marais de Lescors par le Conservatoire du Littoral, la Sainte Barbe des Pompiers… et une nouvelle rubrique intitulée “En différé du Conseil Municipal”.

Pen'Mag - Janvier 2017

 

Pour consulter le magazine, cliquez ici.

Inauguration d’un défibrillateur à Pors Carn

Le dernier défibrillateur, installé sur la commune, a été inauguré le samedi 21 janvier. Il est apposé sur le poste de secours de Pors Carn et rejoint ainsi les 5 autres appareils déjà en place sur Penmarc’h. Ce défibrillateur est un don de l’association “En Hommage à Erwan”. Merci à ses membres.
Dans les prochaines semaines, un septième dispositif sera mis en place entre les deux écoles du Bourg.

Légende photo : les représentants de l’association, Raynald Tanter, Maire de Penmarc’h, Jean-Marc Brenn, Président de la SNSM de Saint-Guénolé

Retour sur la cérémonie des voeux

CitoyensSamedi 14 janvier, Raynald Tanter, Maire, accompagné des adjoints et conseillers municipaux, a présenté ses vœux à la population, une cérémonie au cours de laquelle il a dressé un bilan de son mi-mandat et évoqué les projets à venir. Par ailleurs, Raynald Tanter, également Président de la CCPBS, a évoqué les nouvelles compétences de la Communauté de Communes.

À la fin de son discours, M. le Maire a laissé la parole aux jeunes du Conseil Municipal des Jeunes qui ont, à leur tour, parlé de leurs projets.

Pour télécharger le discours de M. le Maire, cliquer ici.

Pour regarder le diaporama projeté lors de la cérémonie, cliquer sur le visuel ci-dessous.

Visuel diapo

Les jeunes du CMJ rencontrent le Maire

Fin décembre M. Le Maire a reçu 7 élus du Conseil Municipal Jeunes afin d’échanger sur ses fonctions et répondre aux différentes questions des jeunes élus. Pendant une heure, les jeunes élus ont posé diverses questions, telles que “pourquoi avez-vous voulu être Maire ?”, “comment sont organisées vos journées ?”, “quels sont vos projets pour 2017 ?”…
Après cet entretien riche en échanges, ils ont mieux compris le rôle et les responsabilités du Maire.
Quelques jours avant, les jeunes élus s’étaient retrouvés lors d’une réunion pour continuer à travailler sur leurs différents projets qui seront présentés lors des vœux de la municipalité le samedi 14 janvier à 11h à la salle Cap Caval.

Patrimoine communal : le tri des archives

Au cours de l’année 2015, Marie-Claire Dupont, adjointe au Maire chargée du patrimoine a sollicité le concours du Centre de Gestion du Finistère pour réaliser des travaux nécessaires de triage, classement et ainsi assurer la bonne conservation des documents dans les locaux de la mairie. Les archives de Penmarc’h sont riches d’un contenu qui s’est accumulé au fil des siècles. Il était donc impératif et urgent de réaliser ces travaux avant que ne débute la réfection de l’hôtel de ville.

Les archives municipales constituent la mémoire collective de notre commune. Elles sont une véritable ressource anthropologique pour les historiens, les chercheurs, les étudiants mais également pour les habitants notamment passionnés de généalogie.

L’élue rappelle que selon l’article 1er de la loi du 3 janvier 1979, confirmé par la loi du 15 juillet 2008, “les archives sont l’ensemble des documents, quelles que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale, et par tout service ou organisme public ou privé, dans l’exercice de leur activité”. Un parchemin, un dossier papier, un plan, une photographie, un film, un dossier informatisé, un cédérom sont des archives.

Ces travaux ont été effectués sous le contrôle des Archives départementales. Son directeur, Bruno Corre a été reçu en mairie dans le cadre d’une demande de dépôt volontaire et temporaire liée au projet de restructuration des locaux de la mairie. Cette rencontre a donc permis de recueillir les recommandations sur l’aménagement du prochain local dédié aux archives et les règles nécessaires pour garantir leur bonne conservation.

De plus, comme souhaité par Marie-Claire Dupont, la mission d’élimination de certaines archives a pu revêtir un volet social de par la collaboration d’un ESAT (Établissement et Services d’Aide par le Travail) qui emploie des adolescents et adultes handicapés.

Enfin, les agents de l’hôtel de ville ont bénéficié d’une formation spécifique pour le traitement et la bonne gestion des documents traités chaque année. C’est ainsi que cette mission s’est achevée aux termes de 15 mois.

Légende photo de gauche à droite : Jacqueline Nicolas (Responsable des archives communales et intercommunales), Marie-Claire Dupont (1ère adjointe), Farida Thomas (Directrice Générale des Services de la Mairie) et Bruno Corre (Directeur des Archives départementales du Finistère).

Les Penmarc’hais sont invités à recycler leur sapin de Noël

Chaque année, trop de sapins devenus indésirables après les fêtes sont lâchement abandonnés sur les trottoirs ou dans la nature (avec le risque de se voir offrir une amende de 150 euros comme cadeau de nouvelle année ! ).

Une façon intelligente de “recycler” son sapin
Soucieuse de l’environnement et dans le cadre d’un développement durable, la commune de Penmarc’h met en place 2 points d’apports volontaires du 7 au 22 janvier à savoir :
• sur le parking devant “le camping du Grand Bleu” au Ster
• sur le terre-plein, devant Krugen, au bout de la rue Jean Macé, à Saint-Guénolé

L’objectif des services municipaux, associés au Conseil Municipal des Jeunes, est double car le saviez-vous ? les branches des arbres collectés peuvent être précieuses pour la sauvegarde du cordon dunaire. À l’instar de ce qui a déjà été fait notamment en Charente-Maritime sur l’Île de Ré, une expérimentation est envisagée quant à la réutilisation de ce vénérable conifère comme “piège à sable” pour un renforcement de certaines dunes du Ster.

Photo : exemple de réutilisation des sapins

Penmarc’h, classée “Commune touristique”

Après le classement de l’Office de Tourisme en catégorie 2, la municipalité s’est engagée auprès des services de l’État pour faire classer le territoire communal en commune touristique. Par arrêté préfectoral du 2 novembre 2016, Penmarc’h vient d’obtenir ce label pour une durée de 5 ans. C’est une véritable reconnaissance du dynamisme du territoire et un gage de qualité de notre offre touristique. Cette récompense est l’aboutissement d’une forte mobilisation des services de la Mairie, des élus, de l’Office de Tourisme et de l’ensemble de nos partenaires.

344 interventions pour les pompiers en 2016

Samedi 3 décembre, à l’occasion de la traditionnelle fête de la Sainte Barbe, les pompiers volontaires de Penmarc’h se sont réunis à la Maison Pour Tous.

Le centre dénombre actuellement 24 pompiers (21 hommes et 3 femmes) âgés entre 18 et 50 ans. Gaëtan Lambert et Alexi Cladic, les deux nouvelles recrues, complètent l’équipe. Un appel a été lancé pour trouver de nouveaux équipiers.

Cette cérémonie a permis de dresser un bilan de l’année effectuée. Le nombre d’interventions est similaire à celui de l’année dernière. Au total, les pompiers sont intervenus 344 fois : 237 pour secourir des personnes, 31 concernent les incendies, 27 pour les accidents et 49 pour des opérations diverses (sauvetages nautiques…). Les 3/4 des interventions ont eu lieu à Penmarc’h et les autres sur les communes avoisinantes.

Remise de disctinctions

Lors de cette cérémonie, Grégory Viaud et David Geffroy ont été promus respectivement caporal-chef et caporal. Géraldine Bourgoin, chef du centre de secours de Quimper, a remis deux distinctions : l’insigne de chef de centre à Marc Le Rhun, ancien chef du centre de secours de Penmarc’h, et “un insigne chargé de symboles, tels que le commandement, la force, la solidité et la reconnaissance” décerné à Christophe Gloaguen, l’actuel chef du centre.

La médaille de l’union départementale a été remise à Jean-Michel Thierry, pour ses 20 années passées au sein de l’amicale des pompiers de Penmarc’h.

Légende de la photo : le sergent Jean-Michel Thierry, le caporal David Geffroy, le caporal-chef Grégory Viaud, le lieutenant Christophe Gloaguen, le lieutenant Marc Le Rhun, le maire Raynald Tanter et le commandant Géraldine Bourgoin.