Rencontre intergénérationnelle

Mercredi 9 novembre, une trentaine de personnes ont répondu à l’invitation des CCAS de Penmarc’h et Tréffiagat lors de la diffusion du film « Là-Haut » au cinéma Eckmühl (manifestation gratuite et financée par les deux CCAS). Cette séance était destinée aux personnes ayant 60 ans et plus, accompagnées d’enfant(s) de moins de 12 ans. Cette sortie s’est poursuivie à l’espace jeunes de Penmarc’h autour d’un goûter chaud avec dégustation de kouigns. Les personnes ont apprécié la qualité de l’accueil et ont pu tester les babyfoots avec leurs petits-enfants.

Idées cadeaux

Quelques idées pour se faire plaisir ou à offrir, des cadeaux qui plairont à coup sûr.

Concerts et spectacles à la salle Cap Caval

Samedi 4 février 2017 à 20h30
Puggy + Colline Hill en 1ère partie (Grand Prix du Télégramme 2015)
Concert pop rock / folk

Puggy

Réservations

Office de Tourisme de Penmarc’h.
Tél. : 02 98 58 81 44
Fnac
Ticketmaster

Dimanche 12 février 2017 à 17h
Bernard Pivot
Seul en scène

Bernard Pivot

Réservations

Office de Tourisme de Penmarc’h.
Tél. : 02 98 58 81 44
Fnac
Ticketmaster

Samedi 1er avril à 20h30
Que demande le peuple ?
Guillaume Meurice / Seul en scène

Que demande le peuple - Meurice

Réservations

Office de Tourisme de Penmarc’h
Tél. : 02 98 58 81 44
Fnac
Ticketmaster
Digitick

Vendredi 14 avril à 20h30
Broken Back / Kid Wise (1ère partie)
Concert électro-folk

Broken Back PenmarchRéservations

Office de Tourisme de Penmarc’h
Tél. : 02 98 58 81 44

Des entrées au cinéma Eckmühl

Cinéma EckmühlTout au long de l’année, le cinéma vous propose des films récents, des ciné-débats…

Courant janvier, le cinéma participe au Festival Télérama, cet événement permet aux spectateurs de revoir les films les plus marquants de l’année passée.

Depuis 2010, lors d’un week-end en fin d’année, une personnalité liée au cinéma est invitée à Kérity. Plusieurs films sont projetés et des rencontres sont organisées avec le public. En 2010, Yves Boisset a inauguré ce festival, puis se sont succédés Laurent Heynemann, Jacques Rouffio, Bertrand Tavernier, Régis Wargnier, Patrice Leconte et Arnaud Desplechin (9-11/12/16).  Un moment riche en anecdotes, très apprécié par les cinéphiles.

Les tarifs sont très attractifs : 6€ / 5€ / 25€ : abonnement 5 places / 45€ : abonnement 10 places

 

Les ados testent le foot bulle

Lors des dernières vacances, les ados de l’espace jeunes ont découvert le foot bulle au stade municipal. Les joueurs sont attachés à l’intérieur des boules géantes gonflables qui les protègent des genoux à la tête, mais aussi en libérant les jambes pour être libre de se retourner, sauter et rouler. Le plus grand défi est d’essayer de marquer un but ou d’essayer de rester calme quand tout le monde rit.

Cette activité a été organisée conjointement avec l’espace Jeunes et les Cormorans Sportifs. Au total, 28 jeunes filles et garçons (16 de l’Espace Jeunes et 12 des Cormorans) ont participé. Un moment de convivialité qui a été bien apprécié. Les jeunes espèrent renouveler cette expérience.

N’oublions pas nos Péris en Mer

Une cérémonie hommage a été rendue lundi dernier aux Péris en Mer. Raynald Tanter, Maire, accompagné par plusieurs élus, les porte-drapeaux et les jeunes du Conseil Municipal des Jeunes se sont réunis dans les 3 cimetières de la commune. Des moments de recueillement et de souvenirs pour ne jamais oublier ces victimes. Dans son discours, Raynald Tanter a souhaité solennellement que toute la lumière soit faite sur l’affaire de Bugaled Breizh* au vu des nouveaux éléments. « Les familles ont le droit de savoir » a-t’il commenté. Il a souligné également que beaucoup d’imprudents s’aventurent sur les rochers et prennent des risques pour contempler la mer. Ces personnes mettent des vies en danger: les leurs et celles des secouristes.

*Bugaled Breizh : chalutier de Loctudy, Finistère. Il a coulé subitement le 15 janvier 2004, provoquant la mort de ses cinq marins.

ALSH : les moments forts des dernières vacances

Lors des dernières vacances, les animateurs de l’accueil de loisirs ont accueilli une centaine d’enfants autour d’un voyage à la découverte des sens : odeurs, couleurs, saveurs…

Les temps forts de ces vacances

Un stage « sports et découvertes » a été proposé aux jeunes du Tremplin (les 8/11 ans) par Christophe Le Goff.  Les jeunes ont pratiqué des sports atypiques tels que le football gaëlic (sport roi en Irlande qui mêle football, rugby et basket). Cette séance de football gaëlic a été l’occasion d’une rencontre inter centre entre Penmarc’h et Plonéour-Lanvern (moment d’échange, de joie et de découverte).

D’autres sports étaient programmés : l’ultimate (jeu qui se pratique avec un frisbee) et la box thaï (art martial thaïlandais ; séance animée par Guillaume, directeur adjoint à l’ espace jeunes et professeur de boxe au sein d’associations).

D’autres rendez-vous à thèmes étaient organisés, comme le bal des monstres, le rendez-vous incontournable d’Haloween, les déguisements étaient de rigueur ! Le concert jeune public « On the rockx ! » de the new kids à Briec. Le spectacle « la coutume des drôles » organisé à la salle Cap Caval, pour fêter la convention des droits de l’enfant.

Les animateurs travaillent actuellement sur le programme des vacances de Noël et réservent plein de surprises aux enfants.

Infos pratiques

  • Inscriptions dès à présent pour les vacances de Noël
  •  L ‘accueil de loisirs sera fermé le 2 janvier 2017

Installation d’une infrastructure de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables (IRVE) à Saint-Guénolé

C’est dans le cadre du schéma directeur pour le déploiement des infrastructures de charge de véhicules électriques en Finistère que la commune de Penmarc’h a répondu favorablement au développement des véhicules électriques sur son territoire. Cela explique que la ville, en partenariat avec le Syndicat Départemental d’Énergie et d’Équipement du Finistère (SDEF), a décidé d’installer une borne de recharge de véhicules électriques à Saint-Guénolé. L’installation de cette borne de recharge pour véhicules électriques est située dans la rue des Conserveries, au niveau de l’angle de la rue Lucien Le Lay (à proximité de la pharmacie et de la fleuriste). Elle est signalée par un marquage vertical et horizontal. D’autres bornes devraient être installées sur la commune.

Ces bornes électriques permettent de recharger gratuitement en mode rapide selon l’état initial de charge des batteries. La charge se coupe automatiquement dès que la batterie est pleine. Cette installation a été réalisée sous la condition que la commune confirme son engagement à la gratuité du stationnement pour les véhicules électriques sur les emplacements de stationnement.

L’installation de cette borne est prise en charge intégralement par le SDEF.

Légende de la photo de gauche à droite : Jean-Louis Buannic, adjoint chargé des travaux, Robert Le Corre, électricien des services techniques et Michel Frin, conseiller délégué aux réseaux,  devant la borne à Saint-Guénolé.

Conseil municipal

Vendredi 28 Octobre à 20h30

Conseil Municipal – Maison Pour Tous

Ordre du jour : installation du nouveau conseiller municipal suite à une démission, modification des compositions des commissions communales, validation du rapport de la Commission Locale d’Évaluation des Charges Transférées (CLET) de la Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud (CCPBS), décisions modificatives pour le budget principal, budget annexe assainissement, budget annexe camping, budget annexe cinéma, attribution d’une aide pour les fournitures scolaires des collégiens Penmarc’hais, avis consultatif relatif aux territoires de démocratie sanitaire, constitution d’une Société Publique Locale (SPL) pour l’Office de Tourisme…

Spectacle « La coutume des drôles »

Mercredi 2 novembre à 15h

Dans le cadre de l’anniversaire de la convention des droit de l’enfant

Salle Cap Caval – Entrée gratuite – À partir de 7 ans

“Il était une fois un petit garçon qui travaillait dans l’atelier d’un Maître bottier.

Il était une fois…. Il était une fois….. hélas, non, il n’était pas une fois, il était toutes les fois, il était tous les jours et du matin au soir, un petit garçon qui travaillait et qui travaillait dur, dans l’atelier d’un artisan Maître bottier.”

Ainsi commence l’histoire de Petit Jean, le héros de ce conte faussement traditionnel….

Petit Jean décide de se rendre au palais du Roi afin de lui demander le droit de ne plus travailler alors qu’il n’est encore qu’un enfant. “Il a été un enfant, il s’en souviendra, il comprendra et ce droit il donnera”.

En chemin, il fait la rencontre d’autres enfants qui connaissent, ou ont connu, des situations bien difficiles et décident, eux aussi, de se rendre au palais afin d’obtenir de nouveaux droits.

C’est ainsi que l’enfant sans nom, Lana la jeune fille privée d’école, Jacquot le petit handicapé, Adalbert l’enfant soldat, le Petit Chaperon Rouge Petit Poucet et Petit Jean se retrouvent devant le Roi et ses conseillers pour écrire une Charte qui établit des droits qui désormais les protégeront.

A travers les scènes de ce conte aux allures de légende médiévale, les principes qui ont régi l’écriture de la convention des droits de l’enfant sont explicités et illustrés. Quelques joyeux anachronismes et les commentaires du conteur permettent un ancrage dans la réalité du jeune spectateur d’aujourd’hui.